Marché Soupes et potages en France - Etude de Marché

Publié par : Etudes_pro

Eprouvé par les problèmes de l'économie et le revirement de la population française vers le fait maison en 2010-2011, le commerce des soupes et potages renoue avec les performances en 2012 dans le pays. Les dirigeants des entreprises du secteur entament des actions pour conquérir les clients avec des innovations. Mise à jour Avril 2013


Consulter un extrait ci-dessous

Croissance de 0,6% en volume et de 3,5% en valeur du marché français des potages et sauces, à 1,77 milliards d'euros, cumul annuel mobile arrêté à fin juin 2012. Malgré sa solidité, la catégorie voit ses ventes ralentir. Le fait-maison continue de dessiner la croissance dans les sauces froides et d'inspirer les soupes, un segment toujours dynamique en innovations. La naturalité, le bio et la réduction du nombre d'ingrédients apparaissent également comme des leviers porteurs pour les marques de sauces. Des détails. Quelques données chiffrées.


Décryptage du manque de dynamisme du marché français des soupes qui recule en volume de 1,8%, à 235,7 millions d'unités, et de 0,8% en valeur, à 423 millions d'euros de CA, cumul annuel mobile (CAM) à septembre 2011. Malgré les efforts de créativité des industriels en termes de recettes, de conditionnements et d'innovations au rayon frais, les ventes ne parviennent pas à décoller. En cause : un climat de consommation peu favorable aux soupes. Zoom sur les tendances du secteur : davantage de formats, davantage de bio, davantage de goût. Des détails avec quelques données chiffrées et commentaires de professionnels. Graphique : part de marché des divers intervenants, en %, CAM à septembre 2011, et évolution en point par rapport à 2010, en hypers et supermarchés.


Décryptage des tendances et de l'activité du marché français des soupes industrielles qui affiche un CA stable à 424 millions d'euros, mais des volumes en recul d'août 2010 à juillet 2011 (-1% à 236 400 tonnes), à cause d'un hiver trop doux qui a enrayé la hausse des premières ventes. Un bilan morose qui n'empêche pas certains acteurs de se distinguer, à l'instar de Knorr et Liebig. Des concurrents qui s'apprêtent à une nouvelle bataille pour 2011-2012 dont les maîtres-mots seront également l'innovation et la promotion. Détails et explications. Graphiques et tableau sur l'évolution mensuelle des volumes de ventes, la répartition des ventes en volume et en valeur par type (conserve, instantané, à cuire, liquide), et les parts de marché des principales marques par type de soupe (liquide, à cuire, instantané). Données chiffrées.


Vent de créativité au sein du marché français de l'épicerie salée. Face à la faiblesse des ventes, les acteurs du secteur cherchent à se renouveler et à rendre le rayon plus attractif, que ce soit à travers l'arrivée de contenants étonnants, ou tout simplement de nouvelles recettes. Si certaines catégories ont véritablement besoin d'un second souffle, comme les pâtes, arrivées à maturité, d'autres, comme les produits apéritifs, s'en sortent très bien. Des détails avec données chiffrées clés sur les performances du marché français de l'épicerie salée, par segment (condiments, aliments pour animaux, alimentation infantile, potages et sauces, féculents, produits apéritifs, conserves de poisson, conserves de légumes, conserves de viandes) : mention du CA et évolution des ventes en % (valeur et volume).


Point rapide sur la progression de 0,3% en volume et de 1% en valeur du marché français des sauces et potages, à 1,7 milliard d'euros de CA, cumul annuel mobile à début juillet 2011, en hypers, supers et hard discount. La reprise amorcée en 2010 se confirme en 2011, les ventes de soupes, sauces et aides culinaires étant dopées notamment par le phénomène du "fait-maison". Parmi les autres tendances observées : l'effet promotion s'est essoufflé dans les soupes ; le secteur se distingue par ses nombreuses innovations produit. Détails. Quelques données chiffrées.


Rapide analyse du retour à la croissance du marché français des soupes en 2010, après la période noire de 2008-2009 marquée par la crise économique. Les principaux leviers de dynamisme du marché : les efforts des industriels en matière d'innovations, de promotion et de communication. Détails et explications. Des données chiffrées, sous forme de graphiques : ventes des technologies de soupes (en volume) au rayon épicerie en hypers, supermarchés et hard-discount, part de marché (%) en cumul annuel mobile CAM à mi-octobre 2010 et évolution par rapport à la période précédente ; part de marché (valeur %) des marques de soupes au rayon épicerie en hypers, supermarchés et hard-discount à mi-octobre 2010.


Le point sur le recul de 3,2% en valeur et de 6% en volume, en septembre 2009, du marché français des soupes (liquides et déshydratées), après plusieurs mois de bonne résistance à la crise depuis janvier 2009. Les raisons : dans un contexte de récession, les consommateurs changent leurs habitudes, retournent au fait maison et minimisent leurs dépenses. Les principaux intervenants du marché lancent des gammes de produits bio et positionnent leurs offres sous la barre des 3 euros. Détails. Présentation de produits. Graphiques : ventes en valeur et en volume de soupes au rayon épicerie salée / au rayon frais en hypers et supermarchés cumul annuel mobile (CAM) à fin septembre 2009.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

18/04/2013


Langue :

Français


Consultations :

7415


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 18/09/19
  • Prix : 35€

    45€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Editeur : Etudes_pro


Tags : Potage, soupe, soupe liquide, soupe déshydratée, soupe de légume, soupe de poisson, produit bio, produit diététique
Sur le même thème
Vues : 14741

Le point, en mars 2014, sur le succès de la saveur chocolat, au coeur des lancements des fabricants de desserts frais en...

Vues : 14543

Eclairage sur le marché français des glaces, dont le CA a progressé de 2 %, mais dont les volumes ont régressé de 1 %. Les...

Vues : 13670

Le bio, en route vers un marché de masse ? - Mise à jour Février 2013 - Segments. Bio : le relais de croissance obligé ?...

Vues : 7553

La distribution spécialisée de produits surgelés : un secteur dominé par deux leaders, chacun sur son circuit de...

Vues : 5876

Analyse, en décembre 2012, des comportements de la génération Z, en France, ces enfants qui expriment de nouveaux besoins,...

Vues : 3392

Commerce mûr bénéficiant d'une bonne reconnaissance de la part des familles françaises, la filière du yaourt et des...

Du même contributeur
Vues : 36300

Point sur le redressement du secteur français du prêt-à-porter féminin en 2013, qui retrouve des couleurs grâce à la...

Vues : 25454

Le marché français de la restauration commerciale en 2012, - Mise à jour Février 2015 fortement impacté par le phénomène...

Vues : 23937

Analyse du marché français de l’hygiène-beauté dans la grande distribution, qui affiche une très légère hausse fin...

Vues : 21957

Les premiers résultats du mois de janvier 2012 indiquent que la consommation d’articles mode et textiles est restée stable...

Vues : 17468

Zoom, en octobre 2012, sur l’importance du créneau de la femme citadine sur le marché de la chaussure en France. Le marché...

Vues : 12049

L’hygiène-beauté veut rester sur les chemins de la croissance. Produits de toilettes, capillaires, solaires... quels sont...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.