Marché Confiserie en France - Etude de Marché

Publié par : Etudes_pro

L'enthousiasme de la population française à se gâter reste intact et cela se traduit pas une fidélité sur le commerce de la confiserie qui continue sa progression. Les constructeurs ne cessent d'inventer pour conquérir toutes les catégories de consommateurs, et sortent toujours des produits phares.


Consulter un extrait ci-dessous

La "naturalité" apparaît comme LE levier d'aujourd'hui et de demain à actionner, les bonbons et les confiseries chocolatées n'échappant pas à la tendance du "mieux manger". Si le plaisir gourmand demeure, les consommateurs recherchent cette pointe de "sain" propre à les déculpabiliser.


Belles performances du marché français de la confiserie qui progresse de 0,7% en volume et de 2,8% en valeur, à 3,5 milliards d'euros, cumul annuel mobile arrêté à fin juin 2012. Si les Français ont toujours envie de se faire plaisir, ils veulent également de la naturalité. La vague du sans sucre se poursuit et les industriels tablent aussi sur le retrait des arômes et des colorants artificiels. Autre tendance observée : le recul des ventes de chewing-gum depuis 2008. Des détails. Quelques données chiffrées.


Croissance de 2,8% en valeur, à 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et de 0,7% en volume du marché français de la confiserie, cumul annuel mobile à fin juin 2012. Le secteur semble être insensible à la crise économique et la hausse des prix des matières premières. Réconfortées par ces petits plaisirs accessibles, toutes les générations s'adonnent aux confiseries. L'enjeu, pour les industriels, est d'attirer les clients dans ces rayons d'impulsion. Des détails avec données chiffrées. Tableau : vente en valeur et en volume, et prix de vente moyen des segments de la confiserie en GMS (grandes et moyennes surfaces), CAM au 29 juillet 2012, et évolutions (%) par rapport à 2011.


"Tous les indicateurs sont au vert pour ce marché milliardaire de l'épicerie sucrée. En effet, les principales catégories du rayon affichent toutes des évolutions positives. Moteur de cette croissance, l'innovation. Selon les bases de données du cabinet XTC, l'épicerie sucrée et en particulier le segment de la biscuiterie figure dans les dix premières catégories de produits les plus innovantes du marché alimentaire."


Poursuite de la croissance du marché français du chocolat pour adultes, avec une progression de 2,9% en valeur à 912,8 millions d'euros et de 2,6% en volume du segment des tablettes, en cumul annuel mobile en 20132 en hypers et supermarchés (source : SymphonyIRI). De leurs côtés les segments de la confiserie chocolatée et du chocolat saisonnier progressent de respectivement 8% et 5%. Sur l'ensemble du marché, les marques nationales jouent la carte de l'innovation pour recruter toujours plus de consommateurs et aussi poursuivre la valorisation du marché. Illustration à travers des exemples de produits nouveaux. Données chiffrées.


Stratégie, fin 2012, des principaux acteurs du marché français de la confiserie de chocolat chez les buralistes, un segment qui affiche un chiffre d'affaires de 34 millions d'euros et se place en deuxième position derrière les ventes de gums. Malgré le ralentissement du marché depuis quelques années, certains segments restent dynamiques. Pour pousser leurs ventes, les fabricants capitalisent sur les points forts de la confiserie de chocolat, comme Kraft Foods France qui va se pencher sur sa marque emblématique Rocher Suchard, ou le leader Ferrero France qui commercialisera des oeufs Kinder Surprise aux couleurs de Noël. Le chocolatier suisse Lindt va quant à lui proposer une alternative aux marques habituelles avec ses barres de chocolat, tandis que Nestlé Chocolat présentera aux buralistes cinq marques différentes, ainsi que des produits exclusifs pour les tabac-presse. Précisions. Quelques données chiffrées.


Rapide analyse des belles performances du marché français du chocolat en 2011 qui a enregistré un CA de 2,4 milliards d'euros sur un an, produits saisonniers compris. Des résultats en partie dopés par deux marques phares, Ferrero et Lindt, qui ont nettement gonflé leur budget média. Avec 245 millions d'euros bruts investis en 2011 par l'ensemble des acteurs, le chocolat est une vraie star de la pub. Des détails. Données chiffrées, sous forme de graphiques : répartition du marché du chocolat, en valeur ; répartition du segment des tablettes en % ; parts de marché des principaux acteurs du secteur ; évolution du CA des oeufs de Pâques, en 2011.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

24/05/2013


Langue :

Français


Pages :

17


Consultations :

6964


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 06/04/20
  • Prix : 35€

    45€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Editeur : Etudes_pro


Tags : Confiserie, sucrerie, bonbon, confiserie chocolatée, activité du marché, performances des marques, stratégies des marques
Sur le même thème
Vues : 14863

Le point, en mars 2014, sur le succès de la saveur chocolat, au coeur des lancements des fabricants de desserts frais en...

Vues : 14690

Eclairage sur le marché français des glaces, dont le CA a progressé de 2 %, mais dont les volumes ont régressé de 1 %. Les...

Vues : 13781

Le bio, en route vers un marché de masse ? - Mise à jour Février 2013 - Segments. Bio : le relais de croissance obligé ?...

Vues : 7635

La distribution spécialisée de produits surgelés : un secteur dominé par deux leaders, chacun sur son circuit de...

Vues : 5912

Analyse, en décembre 2012, des comportements de la génération Z, en France, ces enfants qui expriment de nouveaux besoins,...

Vues : 3470

Commerce mûr bénéficiant d'une bonne reconnaissance de la part des familles françaises, la filière du yaourt et des...

Du même contributeur
Vues : 36666

Point sur le redressement du secteur français du prêt-à-porter féminin en 2013, qui retrouve des couleurs grâce à la...

Vues : 25657

Le marché français de la restauration commerciale en 2012, - Mise à jour Février 2015 fortement impacté par le phénomène...

Vues : 24104

Analyse du marché français de l’hygiène-beauté dans la grande distribution, qui affiche une très légère hausse fin...

Vues : 22080

Les premiers résultats du mois de janvier 2012 indiquent que la consommation d’articles mode et textiles est restée stable...

Vues : 17600

Zoom, en octobre 2012, sur l’importance du créneau de la femme citadine sur le marché de la chaussure en France. Le marché...

Vues : 12164

L’hygiène-beauté veut rester sur les chemins de la croissance. Produits de toilettes, capillaires, solaires... quels sont...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.