Le financement des LBO par les banques

Publié par : 203rules

Le financement des LBO par les banques.


Consulter un extrait ci-dessous

Le financement des LBO par les banques est l'une des opérations les plus risquée sur le marché du crédit bancaire. Il est caractérisé par des prêts de type amortissable et ou " in fine " 3, mais aussi par des lignes de crédits destinées au financement des besoins en fonds de roulement et à la politique de développement de l'entreprise visée. La rémunération du banquier est inférieure à celle des investisseurs en capital.


3 Les emprunts amortissables font l'objet chaque année du paiement des intérêts d'emprunts, ainsi que d'une fraction du capital. Au contraire, les prêts dits " In Fine " ne font intervenir que le remboursement des intérêts pendant la durée de l'emprunt alors que le capital n'est remboursé qu'à l'échéance finale.


Par ailleurs, le risque des prêteurs est réparti soit grâce à la syndication bancaire, soit par titrisation d'une partie de la dette. Ces techniques bancaires sont des outils indispensables pour le transfert du risque de défaut auprès d'autres banques et investisseurs. Ils permettent de se prémunir en partie contre les conséquences d'une éventuelle faillite de l'entreprise


La structuration des LBO a fortement évolué au cours des années. Alors que trois paliers de financement, à savoir un prêt Senior en deux tranches (A et B) et une mezzanine, étaient une pratique courante il y a encore quelques années, on assiste aujourd'hui à une augmentation des multiples d'acquisition et donc d'endettement. Ils sont la source de montages plus tendus exigeant une ingénierie financière accrue.


Le remboursement de la dette Senior s'échelonne sur une période allant de 7 à 10 ans avec des taux d'intérêts variables indexés sur l'EURIBOR. Ils correspondent au coût de financement à court terme sur le marché, auquel s'ajoute un complément allant de 200 à 400 points de base, qui représente la rémunération du banquier prêteur.


L'évolution du marché de la dette LBO en Europe permet de constater que les emprunts " in fine " prennent le pas sur la tranche dite " Amortissable ". Cette tendance confirme la diversification des financements, conséquence de multiples d'acquisitions plus élevés et donc de leviers d'endettement supérieurs. Le remboursement in fine repousse la contrainte de cashflow à la dernière date. Par ailleurs, les tranches B, C et D offrent des rémunérations bien plus importantes, à la mesure du risque pris par le banquier.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/02/2011


Langue :

Français


Pages :

24


Consultations :

6227


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Financement, LBO, banques
Sur le même thème
Vues : 7091

Interêts et pratiques des opérations de LBO.

Vues : 4061

Performance et private equity : une analyse approfondie des operations de rachat avec effet de levier (lbo).

Vues : 3999

LBO : mode efficace de financement d'acquisition des entreprises ?

Vues : 2445

Le LBO a-t-elle un impact sur les méthodes d'évaluation et sur la valeur des sociétés ?.

Vues : 2059

Les dangers du LBO.

Vues : 1574

LBO : une nouvelle technique financière qui menace l'emploi.

Du même contributeur
Vues : 856

Guide pratique du LBO.

Vues : 783

Quel avenir pour les LBO ?

Vues : 756

Structuration d'un LBO.

Vues : 626

Financement à effet de levier par Leverage Buy Out .

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.