LBO : mode efficace de financement d'acquisition des entreprises ?

Publié par : BonusMalus

LBO : mode efficace de financement d'acquisition des entreprises ?


Consulter un extrait ci-dessous

Eu égard aux besoins en capitaux dans les opérations de LBO et la nécessité de séparer le capital du pouvoir, l'utilisation des titres dérivés ou hybrides dans les sociétés par actions permettent de limiter, augmenter ou modifier la répartition des droits de vote, et diluer le capital et notamment l'ouvrir plus aisément aux investisseurs étrangers futurs, sans pour autant diluer le pouvoir.


Le LBO est donc souvent initié par l'investisseur qui sollicite simultanément le management et bien entendu les principaux actionnaires. Le levier social s'appuie donc sur la capacité des investisseurs à rallier les managers. La transformation d'une opération de LBO en LBI n'est souvent pas acceptable pour des raisons de risques maximum admissibles. C'est ainsi que ce levier est un levier fondamental à la réussite de l'opération. Il est bien entendu contingenté par le niveau et la qualité du levier financier qui dépendent comme nous l'avons vu, du type de montage et de la structure financière proposée pour la conduite de l'opération puisque le levier social n'est pas une résultante mais un facteur qui conditionne la formation et l'acceptation du prix de la cible.


Dans le cadre de ces opérations, ces sociétés ont pour objet de prendre des participations minoritaires ou majoritaires selon leur statut, dans des entreprises, aux côtés des repreneurs. Les modes d'intervention les plus utilisés sont les actions ordinaires (AO) et éventuellement des obligations convertibles


Les conditions générales de la mise en place de la dette senior sont variables d'une opération à l'autre, mais elles présentent des caractéristiques communes : peu de garanties d'une part , le prêteur senior n'ayant pas de recours sur les actifs de la société cible en contrepartie du prêt. Certains engagements de l'emprunteur à respecter des covenants, tels que l'affectation prioritaire des dividendes de la cible au remboursement des intérêts et du principal de la dette, est prioritaire en remboursement et en intérêts par rapport à toute autre dette du LBO.


L'acquisition des entreprises avec effet de levier est un mode d'investissement particulier dont la finalité n'est pas le développement de l'entreprise mais le détournement de la quasi-totalité de la création de valeur de la firme vers les apporteurs de fonds propres. C'est ce qui explique le fait que les entreprises reprises selon ce procédé sont généralement mises en pression de façon importante. Vernimmen définit le LBO comme une diminution de fonds propres de l'entreprise. En effet, monter un LBO revient à détruire les fonds propres ou du moins une partie des fonds propres de l'entreprise cible et à les remplacer par des prêts : c'est donc créer une situation d'endettement sans raison économique fondamentale. Tout se passe en fait comme si le financier souhaitait récupérer à son profit le différentiel de rentabilité occasionné par une gestion et un management qui ne tire pas partie de la moindre occasion de valeur. Encore faut-il ne pas se tromper de cible et ne pas confondre une approche cyclique et une approche laxiste de la trésorerie. En outre, la multiplicité des intervenants et l'aggravation du stress que génère le surendettement occasionné par la mise en place de la dette d'acquisition génère des potentialités de conflits d'intérêt qui doivent impérativement être traités dès la genèse de l'opération et donc dans le cadre du processus d'acquisition et de mise en place, qui de fait constitue essentiellement un processus de négociation.


Enfin, au-delà du levier financier, le LBO utilise la totalité des effets de leviers possibles : juridique, fiscal, social. Chaque recherche d'optimisation comporte évidemment un risque de rupture ou "d'excès d'habileté", pour reprendre la terminologie de l'administration fiscale. La plupart des études et des articles mettent systématiquement en avant ce type de risque. Sans vouloir aucunement les minimiser ou les réduire à des risques accessoires, nous aurons tendance à estimer que ces risques ne sont réellement préoccupants que dans la mesure où ils génèrent des risques financiers qui se rajoutent au risque économique.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/02/2011


Langue :

Français


Pages :

178


Consultations :

8830


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Financement, acquisitions, LBO
Sur le même thème
Vues : 7091

Interêts et pratiques des opérations de LBO.

Vues : 6227

Le financement des LBO par les banques.

Vues : 4061

Performance et private equity : une analyse approfondie des operations de rachat avec effet de levier (lbo).

Vues : 2444

Le LBO a-t-elle un impact sur les méthodes d'évaluation et sur la valeur des sociétés ?.

Vues : 2059

Les dangers du LBO.

Vues : 1574

LBO : une nouvelle technique financière qui menace l'emploi.

Du même contributeur
Vues : 1467

LBO : Holding passive ou animatrice ?

Vues : 1206

Les LBO permettent-ils vraiment des modes de gouvernance efficaces ?

Vues : 786

Principes des opérations LBO.

Vues : 587

Les LBO, une technique particulière de financement des entreprises.

Vues : 498

Bénédicta, l'histoire d'un LBO.

Vues : 481

Rémunération du repreneur en LBO : Optimisations fiscale et sociale.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.