Distribution bio (France) - Etude de marché

Publié par : Etudes_pro

La distribution spécialisée doit consolider ses positions. Face à l’offensive de grande envergure des GMS. Alors que les autres circuits cherchent à faire leur place. Focus. Les cosmétiques bio profitent d’un dynamisme sans faille. Synthèse de marché - Mise à jour Mars 2013


Consulter un extrait ci-dessous

Une chose est sûre, malgré ce ralentissement le bio reste une valeur stratégique de premier ordre pour les distributeurs, qu'ils soient spécialisés ou généralistes. D'un côté, les grandes surfaces alimentaires mènent l'offensive et occupent le terrain en brandissant l'arme des prix bas. De l'autre, les circuits spécialisés tentent de résister et misent plus que jamais sur leur image et leur légitimité.


Rapide décryptage du marché français des produits alimentaires biologiques, qui a enregistré une hausse de 11% en 2011, atteignant 3,9 milliards d'euros, et qui est dominé par la grande distribution (49%). Malgré leurs stratégies d'élargissement dans leurs parcs de magasin, les enseignes spécialistes du bio, éprouvent des difficultés pour se démarquer et rester concurrentielles, face à la concurrence de plus en plus rude de la grande distribution. Les enseignes de la grande distribution ont désormais développé des rayons consacrés aux produits bio, ainsi que leurs propres marques. Elles se lancent même dans la distribution spécialisée en ouvrant des enseignes dédiées aux produits bio. Pour rester dans la course, les réseaux spécialisés misent sur une offre toujours plus large et font évoluer leur espace de vente en proposant des surfaces plus grandes. Détails et explications. Données chiffrées.


Remise en ordre stratégique, début 2012, du côté des réseaux français spécialisés dans les produits bio (25% de part de marché soit 854 millions d'euros en 2010), qui ont ralenti leur développement pendant la crise. Une remise à plat de leur modèle économique qui passe par l'optimisation de leur organisation, la massification des achats, la création de partenariats ou encore la valorisation de leur différence. Objectifs : poursuivre leur croissance pour freiner celle des grandes surfaces sans pour autant renier leurs valeurs. Explications. Données chiffrées sur les leaders historiques Biocoop, La Vie Claire ou encore Naturalia.


Solidité du circuit de distribution spécialisé dans les produits bio en France, malgré une baisse globale du nombre de foyers acheteurs, et un développement de l'offre bio en GMS (grandes et moyennes surface). Un constat réalisé par une étude de l'institut CSA et de l'Agence bio : la baisse du segment est due en grande partie au ralentissement des achats des nouveaux consommateurs de bio, qui font leurs courses en GMS, dans le contexte de crise, tandis que les "accros" aux bio se servent en circuit spécialisé. La fréquentation des magasins bio a même augmenté légèrement, de 5,8% à 9%, contre une baisse pour les GMS. Détails et explications. Données chiffrées : évolution de la fréquentation des différents circuits de distribution pour l'achat de produit bio entre 2004 et 2011. Classement des principaux réseaux de magasins bio en France selon le CA 2011.


Zoom, en décembre 2011, sur les difficultés rencontrées par les magasins spécialisés en France pour se maintenir sur le marché des produits alimentaires biologiques dominé par la grande distribution. Les grandes et moyennes surfaces (GMS) disposent de moyens considérables pour s'imposer et représentent 47% de part de marché en valeur avec des ventes qui ont doublé en trois ans. (...)


Evolution du secteur de la distribution de produits alimentaires biologiques en France, qui progresse de 11 % en 2011 pour un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros et 3 % du marché global de l'alimentaire. Les enseignes de grande distribution, attirés par le potentiel du marché du bio, se montrent de plus en plus offensives et n'hésitent pas à créer leur propre structure, comme le récent magasin Coeur de Nature ouvert dans l'Essonne par Auchan. Face à cette tendance, les magasins indépendants et réseaux spécialisés s'interrogent sur leur marge de manoeuvre. Pour se distinguer, ils proposent des recettes différenciées de celles de la grande distribution, des prix d'appels attractifs alignés sur la grande distribution en produits d'appel, l'originalité de la gamme ainsi que la qualité du contact, de l'accueil, du conseil et de la formation des personnels. On compte 2327 magasins spécialisés bio en France fin 2011, qui enregistrent un chiffre d'affaires de 2,09 milliard d'euros. Données chiffrées.


(...) La distribution spécialisée connaît un ralentissement, avec en 2011 un nombre de fermetures qui devrait dépasser le nombre d'ouvertures, mais la situation reste très contrastée selon les points de vente. Face à la montée en puissance de la GMS, la distribution spécialisée réagit en multipliant les initiatives (nouvelles gammes, conseil et innovation) mais trop timidement pour certains. Elle doit se professionnaliser et continuer à se regrouper pour être plus forte, comme c'est le cas en Allemagne où elle reprend des parts de marché à la GMS en 2010 et 2011. Explications et détails. Encadré : évolution du marché bio en France. Graphiques : répartition en valeur des ventes de produits biologiques en France en 2010 ; évolution du CA bio par circuit de distribution de 2005 à 2010 ; évolution de la consommation de produits bio en Allemagne entre 2000 et le premier semestre 2011. Données chiffrées.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

21/03/2013


Langue :

Français


Pages :

15


Consultations :

6733


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 13/08/20
  • Prix : 35€

    45€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Editeur : Etudes_pro


Tags : Secteur, revue de presse, bio
Sur le même thème
Vues : 6117

Distribution alimentaire : le retour en grâce de la proximité. Hypermarchés : entre désaffection relative des...

Vues : 5661

Activité et tendances du marché - Mise à jour Janvier 2015. Actualité et stratégies des principaux acteurs. Focus : le...

Vues : 4732

Le hard discount freiné dans sa progression par la crise et la riposte des distributeurs traditionnels. Distribution...

Vues : 4234

En temps de crise, la DA cherche à renforcer sa rentabilité. Boissons chaudes : leaders incontestables des DA ? Nutrition,...

Vues : 2463

Cybermarchés cherchent modèle de développement… La vente en ligne : un virage indispensable pour les enseignes. Le...

Vues : 2044

Consommer mieux, moins cher et durable. Les nouveaux consommateurs : une aubaine pour l'occasion ? Le dépôt-vente cherche son...

Du même contributeur
Vues : 36825

Point sur le redressement du secteur français du prêt-à-porter féminin en 2013, qui retrouve des couleurs grâce à la...

Vues : 25723

Le marché français de la restauration commerciale en 2012, - Mise à jour Février 2015 fortement impacté par le phénomène...

Vues : 24222

Analyse du marché français de l’hygiène-beauté dans la grande distribution, qui affiche une très légère hausse fin...

Vues : 22140

Les premiers résultats du mois de janvier 2012 indiquent que la consommation d’articles mode et textiles est restée stable...

Vues : 17657

Zoom, en octobre 2012, sur l’importance du créneau de la femme citadine sur le marché de la chaussure en France. Le marché...

Vues : 14902

Le point, en mars 2014, sur le succès de la saveur chocolat, au coeur des lancements des fabricants de desserts frais en...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.