Les réformes de la restauration

Publié par : Ruesaintgui

Fiche technique : Les réformes de la restauration.


Consulter un extrait ci-dessous

B.-La loi Lainé de février 1817 codifie les règles électorales (trente ans et 300 F de cens pour les électeurs, quarante ans et 1000 F de cens pour les éligibles), l'assemblée est élue pour cinq ans et renouvelée par cinquième dans un souci de stabiliser la vie politique contrairement aux régimes précédent. De plus l'élection est désormais directe contrairement au système en vigueur sous l'empire ou le scrutin était réalisé par des listes de notables. Cette réforme met donc, en principe, les électeurs à l'abri des pressions du pouvoir. Finalement ce système prive la majeure partie de la population du droit de vote mais garantie moins de fraude. Cependant ce système va être modifié en mars 1824 avec la loi de septennalité qui supprime le renouvellement annuel des députés par cinquième et fixe à 7 ans la durée du mandat législatif pour maintenir une chambre d'ultras


A .-Les lois Serre sur la presse de juin 1819 supprime la censure et libéralise la presse. C'est une grande première en France, cette réforme majeure de la restauration va consacrer la naissance l'opinion publique dans le jeu politique.


À travers la vie parlementaire et les organes de presse, les Français s'initient à la politique. Ce texte réaffirme le principe de la liberté des opinion, privée ou public : il organise la liberté de publier en définissant les abus qui peut être réprimés, comme les injures à la personne royale.


B. -La loi militaire Gouvion St-Cyr de 1818 est une autre illustration cette politique réformatrice. En effet les règles d'avancement et du recrutement ne tiennent aucun compte des privilèges des classes. Cette réforme de l'armée française abolie le système des grandes armées révolutionnaires et le remplace par un système de tirage au sort. Désormais les Français sont égaux en principe, les réformes inauguré par la charte de 1814 se placent donc dans le sens d'une pérennisation du régime. Ce texte sera durant de longues années la pierre d'angle de nos institutions militaires.


C. -Enfin la restauration s'abstient de toucher à la majeure partie du patrimoine juridique qu'elle tient des deux régimes précédents. Le Code civil et le code pénal de Napoléon sont ainsi préservés. Juridiquement l'absence de remise en question de ces textes marque une volonté de rester dans le cadre égalitaire établi. L'égalité des classes est donc confirmée, la seule distinction des Français est bien la fortune, ce qui consacre le triomphe de la bourgeoisie.


Les lois de Serre sont suspendues dès mars 1820, en 1822, l'autorisation préalable rétablie, le délit de tendance définie, la censure rétablie. Beaucoup de journaux disparaissent alors, cette réforme des lois sur la presse brise le mouvement de liberté d'opinion qui avait été initié sous Louis XVIII.


C. -Ces dispositions sont confirmées en avril 1825 lorsque Villèle fait voter la loi sur le sacrilège et la loi du milliard des émigrés qui indemnisent les victimes de la révolution. Cette loi bien que voter dans un esprit d'apaisement, rassurer les acquéreurs des biens nationaux en confirmant implicitement leurs droits, fut présenté comme la première des lois qui devaient remettre les anciens privilégiés en leur ancien état. En 1826 la mise en place de nouveaux tarifs douaniers favorise la noblesse propriétaire au détriment des bourgeois commerçants. Par la suite des projets comme celui du rétablissement partiel du droit d'aînesse en 1826 ou celui de l'étouffement définitif de toute presse indépendante, montre bien que si le régime continue à réformer c'est bien dans l'objectif de rétablir l'absolutisme royal.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

04/01/2011


Langue :

Français


Pages :

4


Consultations :

5319


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Martin Reynaud, Charlotte Roux, Ana Stephan, Jean-Baptiste Turpin


Tags : Fiche technique, Sciences Po, réformes, restauration
Sur le même thème
Vues : 8338

Fiche technique : Les institutions de la IIIème République.

Vues : 6475

A travers cet exposé : découvrez comment sont nés les partis politiques en France ? Au fur et à mesure que les élections...

Vues : 4441

La communication des institutions publiques. La communication publique non gouvernementale concernetoutes les institutions...

Vues : 3309

Note de synthèse : Les historiens et l'école méthodique.

Vues : 3107

Résumé révolution industrielle

Vues : 2654

Exposé : Les Franéais et l'Empire colonial. Gambet a souhaite que la France vaincue mais non pas ruinée puisse reprendre...

Du même contributeur
Vues : 2194

Note de synthèse : Les Paysans et la République de 1871 à 1914.

Vues : 2171

Note de synthèse : Le Ralliement des catholiques à la République.

Vues : 2160

Fiche technique : Le système scolaire et universitaire de la IIIème République.

Vues : 1724

Exposé : Les historiens du XIXe siècle et la Révolution française.

Vues : 1643

Fiche technique : Les procès du Capitaine Dreyfus.

Vues : 1528

Exposé : Le socialisme et le syndicalisme à la belle époque.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.