Ernest Lavisse : instituteur national

Publié par : Ruesaintgui

Exposé : Ernest Lavisse : instituteur national. A la fin du dix-neuvième siècle, lors des débuts de la Troisième République, l’enseignement(et plus particulièrement l’enseignement de l’histoire) joue un rôle de ferment de l’espritrépublicain. Ernest Lavisse a à cette époque une place important dans l’enseignement enFrance, ce qui lui a valu le titre « d’instituteur national » de Pierre Nora.


Consulter un extrait ci-dessous

La Marche de Brandebourg sous la dynastie Ascanienne, essai sur une des origines de la Monarchie Prussienne, les Etudes sur l'histoire de Prusse en 1879, les Etudes sur l'Allemagne impériale en 1881 ou encore Trois Empereurs d'Allemagne en 1888.


Le point de vue de Lavisse sur la méthode historique (" le véritable historien est un philologue ", dit-il) le rapproche des historiens Langlois et Seignobos, qui écrivent dans une préface en 1898 " l'histoire se fait avec des documents ". Pour les méthodiques seule la source directe est valable.


Ce qui semble tout spécialement importer à Ernest Lavisse, c'est le " rapport de transmission " du savoir entre les élèves et les professeur. Ainsi, Lavisse qui fonde en 1878 un puissant groupe de pression, la Société de l'Enseignement Supérieur avec d'autres réformateurs comme Renan et Boutmy notamment à un rôle important dans l'institution en 1883 de cours fermés à la Sorbonne. A côté des cours libres, ouverts au public, ces cours doivent favoriser le dialogue entre étudiants et professeurs et permettent aux élèves de présenter des exposés...



Quelle devise ont donc gravée au frontispice de leur ?uvre ces hommes d'Etat et ces savants qui se sont entendus pour croire qu'il fallait relever l'Allemagne humiliée en répandant la connaissance et l'amour de la patrie, puisée aux sources de l'histoire de l'Allemagne ? C'est la devise ''sanctor amor patriae dat animum '' (''l'amour sacré de la patrie donne une âme '') "


Transition : Si Ernest Lavisse réforme l'enseignement supérieur, et plus particulièrement l'enseignement de l'histoire, c'est avant tout dans le but de changer l'enseignement primaire (et secondaire). En effet, en formant les étudiants de l'Ecole Normale ou les candidats à l'agrégation, ce sont les futurs professeurs (et de manière


En 1863, Duruy introduit l'enseignement de l'histoire à l'école élémentaire. Lavisse est particulièrement attaché à l'école élémentaire, ce que montre les nombreux manuels qu'il écrit, et les nombreuses retouches qu'il y apporte, certainement car seule l'histoire de France y est enseignée, histoire de France qui a la préférence de Lavisse. Peut-être aussi cette attachement à l'école primaire est dû au fait que Lavisse n'ait jamais eu d'enfants.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

09/01/2013


Langue :

Français


Pages :

8


Consultations :

6108


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Bérénice Chalot


Tags : Exposé, Sciences Po, Lavisse, instituteur
Sur le même thème
Vues : 8331

Fiche technique : Les institutions de la IIIème République.

Vues : 6467

A travers cet exposé : découvrez comment sont nés les partis politiques en France ? Au fur et à mesure que les élections...

Vues : 4430

La communication des institutions publiques. La communication publique non gouvernementale concernetoutes les institutions...

Vues : 3302

Note de synthèse : Les historiens et l'école méthodique.

Vues : 3095

Résumé révolution industrielle

Vues : 2646

Exposé : Les Franéais et l'Empire colonial. Gambet a souhaite que la France vaincue mais non pas ruinée puisse reprendre...

Du même contributeur
Vues : 2183

Note de synthèse : Les Paysans et la République de 1871 à 1914.

Vues : 2165

Note de synthèse : Le Ralliement des catholiques à la République.

Vues : 2153

Fiche technique : Le système scolaire et universitaire de la IIIème République.

Vues : 1718

Exposé : Les historiens du XIXe siècle et la Révolution française.

Vues : 1636

Fiche technique : Les procès du Capitaine Dreyfus.

Vues : 1521

Exposé : Le socialisme et le syndicalisme à la belle époque.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.