Le Tartuffe de Molière (Fiche de lecture)

Publié par : Juridique_ND

Fiche de lecture Le Tartuffe de Molière. Une autre critique qui ressort, mais moins nettement, est celle du mariage forcé, celui qu'Orgon impose, par l'absolutisme de son pouvoir paternel, à sa fille alors que celle-ci est destinée à un autre. Il faut noter qu'à l'époque, c'est encore tout à fait courant. Molière met donc en avant quelque chose de tout à fait habituel : le père, et ensuite le mari, a tous les droits dans sa demeure et il est vain d'essayer de le contredire. Molière condamne cette pratique puisqu'à la fin, le mariage célébré est celui de l'amour


Consulter un extrait ci-dessous

Pour Dorine, ce mariage est incroyable, mais Orgon insiste sur la véridicité de cette nouvelle. Dorine entame alors un discours très critique contre Tartuffe, mais, malgré ses tentatives pour dissuader Orgon (il a déjà promis Mariane à Valère), le vieillard campe sur ses positions et, excédé par Dorine, s'en va.


Mariane reste passive : " Contre un père absolu/ Que veux-tu que je fasse ? ". Elle se chamaille ensuite avec Dorine, qui ne supporte pas l'immobilisme de la jeune femme. Pour la faire réagir, elle lui expose les conséquences de ce mariage : " Non, vous serez, ma foi, tartuffiée ! ". Mariane n'aperçoit dans ce destin qu'une issue funeste.


Valère arrive près d'elle. S'ensuit une dispute amoureuse teintée de tristesse et d'abandon, chacun rejetant la responsabilité de cette destinée malheureuse sur l'autre. Sans qu'aucun ne réagisse, ils se disent adieu. Dorine prend la situation en main pour leur ouvrir les yeux sur leur amour et échafauder un plan pour se sortir de cette situation.


Elmire et Tartuffe sont ensemble. Damis, caché, entend Tartuffe avouer son désir pour Elmire et son intention de ne pas épouser sa fille. La surprise d'Elmire est grande. Tartuffe répond : " Ah pour être dévot/ Je n'en suis pas moins homme ". Sachant qu'Orgon s'est entiché de lui, Tartuffe n'a pas peur qu'elle lui révèle quoi que ce soit. Elmire, suivant son plan, lui demande alors de soutenir le mariage de Mariane et Valère.


Tartuffe avoue et s'humilie (" Tout le monde me prend pour un homme de bien, mais la vérité pire est que je ne vaux rien "), ce qui a pour effet de toucher Orgon qui s'emporte face à l'antipathie que ressent sa famille pour l'homme qu'il adule. Il précipite alors le mariage de Mariane avec Tartuffe et prive Damis de sa succession.


Il est sur le point de s'échapper quand Tartuffe arrive, accompagné de l'exempt chargé d'arrêter Orgon. Tartuffe reconnait la bonté d'Orgon à son égard, mais son premier devoir est l'intérêt du prince. L'exempt se tourne alors non vers Orgon, mais vers Tartuffe. Celui-ci était en fait connu pour d'autres méfaits et le prince s'est souvenu des services passés d'Orgon. Tout rentre ainsi dans l'ordre. Le roi fait emprisonner Tartuffe et le mariage de Mariane et Valère est célébré.


C'est un faux dévot, un hypocrite et un profiteur qui s'introduit dans la famille d'Orgon pour la déposséder de tout par la tromperie et le prétexte de la religion. Bien qu'il soit le personnage central, car toute l'intrigue tourne autour de lui, et que chaque personnage se définisse dans son rapport avec lui, il apparait principalement dans les actes III et IV.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

1


Consultations :

7087


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Juridique_ND


Editeur : Juridique_ND


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Le Tartuffe, Molière
Sur le même thème
Vues : 6044

Fiche de lecture Le Misanthrope de Molière. Les oeuvres dramatiques du 17e siècle sont contrôlées pour vérifier qu'elles...

Vues : 2943

Fiche de lecture Rhinocéros de Eugène Ionesco. Avec Beckett notamment, Ionesco est le fondateur du Théâtre de l'Absurde,...

Vues : 2938

Fiche de lecture L'Avare de Molière. Luigi Riccoboni, un comédien et écrivain italien du XVIIIe siècle, affirme qu' « on...

Vues : 2584

Fiche de lecture Les Précieuses ridicules de Molière. C'est là que la pièce quitte le comique de circonstance pour toucher...

Vues : 2350

Fiche de lecture La leçon de Eugène Ionesco. Il n'y a évidemment aucune différence entre ces deux phrases. De même,...

Vues : 2251

Fiche de lecture Le Roi se meurt de Eugène Ionesco. Dans le cas du Le Roi se meurt, l'absurdité vient de la mise en échec de...

Du même contributeur
Vues : 50641

L’affichage obligatoire gratuit en entreprise est un ensemble de documents issus du droit du travail imposé par...

Vues : 29300

Ce pack comprend les différents contrats et éléments contractuels indispensable pour réaliser une acquisition ou cession...

Vues : 22676

Modèle de Contrat de Bénévole permettant d'encadrer l'intervention d'un Bénévole en excluant la qualité de Salarié.

Vues : 20386

Modèle de Contrat de Partenariat. Ce contrat est à utiliser lorsque deux Parties se sont rapprochées afin de conclure une...

Vues : 16526

Modèle de Contrat de Dépôt Vente applicable à tous types de biens. Le Dépositaire propose au Déposant de prendre en...

Vues : 15540

Modèle de Contrat d'Extra pour la Restauration conforme à la Convention collective nationale des hôtels, cafés restaurants...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.