Du Contrat social de Rousseau (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

Fiche de lecture Du Contrat social de Rousseau. Enfin, les exemples concrets, qu'ils appartiennent à l'histoire ancienne ou à l'époque contemporaine, foisonnent dans ce traité. Les références à l'histoire grecque et romaine sont particulièrement nombreuses dans les livres III et IV. Elles concernent les magistratures


Consulter un extrait ci-dessous

Le pacte social donne au corps politique le pouvoir d'exiger de ses membres tous les services possibles, mais non de les " charger [de] chaîne[s] inutile[s] " (p. 68), ni de se prononcer sur rien de " particulier ". Il peut cependant vouloir la mort d'un membre qui agit en ennemi.


" La loi " donne vie au corps social. Le " législateur " ne doit avoir aucun lien avec le " souverain " (corps des citoyens en tant qu'ils sont actifs) ni même avec " l'État " (corps de citoyens en tant qu'ils sont passifs). La constitution ne devient loi que lorsque le peuple la ratifie.


Les lois " fondamentales " règlent le rapport entre le corps politique et lui-même, les lois " civiles " concernent le rapport entre les individus et la cité, et les lois " criminelles " traitent de la désobéissance envers les autres lois. Les moeurs et l'opinion sont une sorte de lois informelles.


Le corps politique a besoin d'une puissance exécutive qui consiste en " actes particuliers " et qui est confiée à un corps de magistrats. En chaque magistrat cohabite la volonté individuelle (celle de ce magistrat en tant que particulier), " la volonté commune des magistrats " (c'est une volonté de corps, à mi-chemin entre volonté individuelle et volonté collective) et la volonté du peuple (la " volonté générale ").


Dans la démocratie, le pouvoir exécutif est joint au législatif : le peuple doit en permanence (ce qui n'est pas facile à réaliser) diviser son temps entre des activités de production, de législation et de gouvernement. L'aristocratie peut-être d'âge, élective ou héréditaire. La monarchie convient à un État de grande taille.


Le souverain agit lorsque le peuple est assemblé. Un État a besoin de réunir périodiquement des assemblées du peuple. Mais lorsque les citoyens se font représenter par des députés pour légiférer au lieu de se déplacer en personne, l'État est perdu car la puissance législative ne peut être représentée.


Le contrat social ayant été conclu dans le but de donner au peuple la souveraineté, le pouvoir exécutif tient son autorité du peuple, et ce dernier ne la cède jamais. L'acte qui institue le gouvernement d'un État est double : il s'agit d'abord d'une loi établie par le souverain (" le souverain statue qu'il y aura un corps de gouvernement établi sous telle ou telle forme ", p. 138), ensuite de la mise à exécution de cette loi par le peuple lui-même. Ce premier " acte exécutif " a lieu avant l'existence du " prince ". En d'autres termes : la nomination du gouvernement, acte exécutif, revient au peuple.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

02/11/2011


Langue :

Français


Pages :

13


Consultations :

5148


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Gabrielle Yriarte


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Du Contrat social de Rousseau
Sur le même thème
Vues : 11340

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 7804

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 1541

Fiche de lecture Iphigénie de Racine. Finalement, Ériphile apporte un intérêt dramatique à la tragédie d'Iphigénie car...

Vues : 1490

Fiche de lecture Gargantua de François Rabelais. L'oeuvre de Rabelais promeut donc ? certes sur un ton jovial ou grotesque ?...

Vues : 1237

Fiche de lecture W ou le souvenir d'enfance de Georges Perec. Le basculement de la première à la deuxième partie se...

Vues : 1211

Fiche de lecture Britannicus de Racine. Le mutisme. L'impossibilité de parler est un des signes les plus frappants de violence...

Du même contributeur
Vues : 12611

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 8260

Fiche de lecture un secret de Philippe Grimbert : Comme le titre l’indique, le sujet essentiel du roman est la question du...

Vues : 8141

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une...

Vues : 7656

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 6804

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 6326

La Vie devant soi de Romain Gary : Romain Gary n’est pas le seul romancier à accorder autant d’importance à l’oralité...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.