Gargantua de François Rabelais (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

Fiche de lecture Gargantua de François Rabelais. L'oeuvre de Rabelais promeut donc ? certes sur un ton jovial ou grotesque ? les débats, les énigmes et les interrogations discursives. Aucune lecture univoque ne peut sceller la signification de ce récit. La lecture sert de prétexte à une réflexion sur le monde : elle invite à réfléchir, suscite le débat et permet de se forger un jugement. Le lecteur est ainsi impliqué dans le processus de lecture


Consulter un extrait ci-dessous

L'enfant est totalement libre et fait ce qui lui plait : il boit, mange, dort, court après les papillons, se roule dans les ordures, etc. Son propos se limite à des âneries enfantines et à des fables scatologiques. Un jour, Gargantua invente le torchecul. Constatant l'intelligence de son fils, Grandgousier décide de lui faire suivre l'enseignement d'un précepteur, Thubal Holoferne. Mais cette éducation archaïque et sophiste abrutit l'élève. Un jour, survient Eudémon, un page instruit à côté duquel Gargantua parait ridicule. Grandgousier s'aperçoit alors de son erreur et envoie son fils étudier à Paris. Grandgousier reçoit un cadeau de la part du roi de Numidie : une énorme jument, qui sera la monture de Gargantua.


Sur le chemin, la jument du géant rase involontairement une forêt avec sa queue. Arrivé à la capitale, Gargantua urine et noie la plupart des habitants, puis il arrache les cloches de Notre-Dame pour les suspendre au cou de sa jument. Les rescapés envoient alors un négociateur : Janotus de Braquemardo. Le discours de ce dernier est tellement absurde que Gargantua le trouve comique. Janotus se rend chez les maitres de la Sorbonne pour être payé, mais ceux-ci refusent. L'homme leur intente aussitôt procès sur procès. Finalement les cloches sont restituées et les Parisiens prennent soin de la jument du géant.


Gargantua rejoint enfin son nouveau professeur, Ponocrates. Le géant commence par boire une potion lui nettoyant le cerveau de ses anciennes leçons. Auprès de ce pédagogue expérimenté, l'étudiant développe son esprit critique, étudie les grands textes, apprend le métier des armes, etc. De temps à autre, Gargantua quitte la ville pour s'amuser et chasser avec son écuyer Gymnaste.


Entretemps, dans le pays natal de Gargantua, se produit une altercation. Alors que des bergers gardent les vignes de Grandgousier, des fouaciers (vendeurs de galettes) passent à proximité. Les bergers leur demandent des galettes, mais les fouaciers les insultent. Frogier, un des bergers, se vexe et leur fait la morale. Marquet, un fouacier, lui dit de venir se servir et le fouette. Le berger crie alors au meurtre et lâche son bâton, qui retombe sur la tête de Marquet. Les bergers finissent par acheter des galettes et banquètent.


Cependant, les fouaciers vont se plaindre chez Picrochole, le roi voisin. Celui-ci en profite pour déclarer la guerre à Grandgousier. Son armée ravage la campagne du géant. L'abbaye de Seuillé est attaquée ; les moines prient pendant que leurs vendanges sont pillées. Apparait alors frère Jean des Entommeures : seul, il défend valeureusement le monastère et freine momentanément les troupes picrocholines.


Grandgousier désire parlementer, mais la fureur de Picrochole persiste. Il envoie une lettre à son fils lui annonçant avoir tout tenté pour sauver la paix. Après l'échec de son ambassadeur Ulrich Gallet, Grandgousier paye les fouaciers, causes du conflit. Picrochole y voit un aveu de faiblesse et poursuit les hostilités.


Envoyé en éclaireur par Gargantua, Gymnaste est surpris par des pillards. Pour leur échapper, il prétend être possédé par le diable et accomplit des cabrioles sur son cheval. Après avoir remporté une bataille au château du Gué de Vède, Gargantua rejoint son père. Pour fêter ce retour, un festin est organisé. Gargantua manque d'engloutir des pèlerins qui s'étaient abrités sous des laitues de son jardin. Frère Jean devient le meilleur ami du jeune géant.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

14


Consultations :

6716


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : V. M. L. JOORIS


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Gargantua, François Rabelais
Sur le même thème
Vues : 12471

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 10237

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 1947

Fiche de lecture Britannicus de Racine. Le mutisme. L'impossibilité de parler est un des signes les plus frappants de violence...

Vues : 1837

Fiche de lecture W ou le souvenir d'enfance de Georges Perec. Le basculement de la première à la deuxième partie se...

Vues : 1805

Fiche de lecture Iphigénie de Racine. Finalement, Ériphile apporte un intérêt dramatique à la tragédie d'Iphigénie car...

Vues : 1613

Fiche de lecture La fée carabine de Daniel Pennac. Une réflexion constante sur la langue française, sur la norme et l'usage...

Du même contributeur
Vues : 14798

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 14707

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 11655

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 9863

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une...

Vues : 9254

Fiche de lecture un secret de Philippe Grimbert : Comme le titre l’indique, le sujet essentiel du roman est la question du...

Vues : 7195

La Vie devant soi de Romain Gary : Romain Gary n’est pas le seul romancier à accorder autant d’importance à l’oralité...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.