Vipère au poing de Hervé Bazin (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

Fiche de lecture Vipère au poing de Hervé Bazin. Un récit initiatique est le récit des péripéties par lesquelles passe un personnage pour atteindre le but qu'il s'est fixé. Ce type de récit alterne le plus souvent les rencontres heureuses et malheureuses. Les premières aident le héros dans sa quête et les secondes l'en éloignent. Ce type de roman est généralement ponctué de réflexions philosophiques sur le sens de la vie et est dit « d'apprentissage » ou « de formation ». Le récit initiatique fut illustré notamment par Voltaire dans Candide ou l'optimisme et Zadig et la destinée. Zola l'employa également dans Le père Goriot à travers la figure de Rastignac.


Consulter un extrait ci-dessous

L'histoire débute sur une anecdote du narrateur, Jean (dit Brasse-Bouillon), aujourd'hui adulte. Il se souvient d'un exploit de son enfance, à la Belle Angerie, manoir appartenant à la famille Rezeau, quand, un été, il avait tué une vipère à mains nues. Cette victoire fut contrariée par le dégout de sa famille pour sa performance herculéenne. Il nous décrit la Belle Angerie, maison spacieuse mais sans confort superflu. Ce vaste domaine est situé aux confins de la Maine, de l'Anjou et de la Bretagne. Jean retrace la généalogie des Rezeau et avoue connaitre peu ses parents et son frère Marcel (dit Cropette), postés en Chine. Il évoque des souvenirs de jeunesse et revient sur le passage, encore douloureux pour lui, de la mort de sa grand-mère, Marie. Il annonce que la suite du livre nous contera le retour de sa mère (et accessoirement de son père) en France.


Après la mort de Marie, Jean et Ferdinand, son frère ainé (dit Frédie ou Chiff) logent seuls, au domaine, avec leurs gens. Huit mois plus tard, ils subissent des retrouvailles peu chaleureuses avec leurs parents. Jean présente ses proches par leurs prénoms ou leurs sobriquets. Il décrit leurs caractères et leurs physiques. Il parle de Fine (Alphonsine), la domestique, et évoque les " serfs ", trois familles du hameau.


Paule Rezeau, sa mère, engage un abbé pour parfaire l'éducation de ses fils. C'est avec tristesse que les garçons apprennent que le programme de leurs journées sera révisé et qu'ils seront privés des quelques derniers plaisirs qui leur restaient. Après le renvoi de Melle Lion, gouvernante des enfants, s'ensuivent des réformes : transformation des récréations en corvées de jardinage, condamnation des armoires, confessions quotidiennes et publiques. Les enfants décident de mener une offensive contre leur mère, rebaptisée Folcoche (contraction de " folle " et " cochonne ").


En dépit de sa mauvaise santé, Folcoche préside la réception familiale annuelle à laquelle les garçons doivent paraitre en arborant à tour de rôle le seul costume qu'ils possèdent. Au plus mal, elle doit se résoudre à entrer en clinique. Après son départ, les trois frères tentent de rentrer à nouveau dans les bonnes grâces de leur père et fondent le " Cartel des gosses ", véritable mouvement rebelle. En signe d'alliance, ils rédigent une charte de droits inspirée de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, datant de 1789. Malheureusement, Folcoche rentre au domaine guérie.


Un séjour hors des terres est proposé à la famille. Folcoche décline l'invitation prétextant une santé encore fragile. Elle garde Cropette, son cadet avec elle, bien décidée à le manipuler. Les ainés et leur père entament le voyage et logent chez divers compagnons mais, bien vite, une lettre de Marcel leur parvient et semble être de très mauvaise augure quant à leur retour prochain au manoir.


Les voyageurs rentrent chez eux, retrouvent Paule et font la connaissance du nouveau pédagogue, l'abbé Traquet. Parallèlement à cela, Brasse-Bouillon s'emploie malignement à monter sa mère contre le nouveau maitre pour le faire renvoyer. Au cours d'une promenade en barque, il réussit à faire tomber celle-ci à l'eau. Suite à ce tour, Folcoche désire faire payer son méfait au responsable de sa chute. Retranché dans ses appartements pour fuir sa mère, Jean décide de faire une fugue et ne laisse qu'une note écrite à l'encre : VF, comme une signature vengeresse.


Il semble plus mature, dans le train en direction de Paris où il va rencontrer ses grands-parents maternels. Penché sur un journal populaire, en fumant, il rêve aux filles. La première rencontre, " protocolaire " et froide avec son ascendance lui laisse une profonde déception. Dès le lendemain, Jacques Rezeau vient récupérer son fils à la capitale. Dans le wagon qui les ramène chez eux, ils débattent du socialisme et du travail avec d'autres navetteurs.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

13


Consultations :

7112


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Delphine Leloup


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Vipère au poing, Hervé Bazin
Sur le même thème
Vues : 48274

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Fiche de lecture : Antigone d'Anouilh. Une conclusion...

Vues : 37474

Fiche de lecture : Le pére Goriot de Balzac C'est parce qu'il veut leur faire plaisir et leur éviter le moindre effort qu'il...

Vues : 21449

Fiche de lecture de Germinal d'Emile Zola. Germinal était le septième mois du calendrier républicain. Il commençait le 21...

Vues : 12139

Fiche de lecture : La Peau de Chagrin de Balzac. Raphaël signe un pacte avec le diable : que les passions le dévorent,...

Vues : 3022

Fiche de lecture Le Colonel Chabert de Honoré de Balzac. De manière générale, le mariage est considéré par Balzac comme...

Vues : 2367

Fiche de lecture Sarrasine de Balzac. Jacques Sarrazin est, pour sa part, un sculpteur français du XVIIe siècle. Comme le...

Du même contributeur
Vues : 14813

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 14717

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 12485

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 11690

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 10250

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 9876

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.