Fiche de lecture : Antigone d'Anouilh

Publié par : Fiches

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Fiche de lecture : Antigone d'Anouilh. Une conclusion prudente concernant la polémique et la portée politique de l’oeuvre consisterait donc à reconnaitre l’influence du contexte historique de l’époque, chose qu’Anouilh a par ailleurs admise aisément, sans pour autant interpréter de manière trop libre des éléments qui pourraient tout aussi bien être analysés de manière diamétralement opposée. Ainsi, bien que adulée de tout temps par une jeunesse idéaliste, Antigone n’est, pour Anouilh, qu’ « une petite fille ingrate et puante comme mai 68 » ! De même, si, aux yeux de certains, Antigone, la fière héroïne vainc par et dans sa mort le pouvoir compromis, elle reconnait ne plus savoir pourquoi elle meurt tout en entraînant dans ses ténèbres un Hémon amoureux qui ne demandait qu’à vivre heureux à ses côtés et une Eurydice, complètement brisée par le suicide de son fils.


Consulter un extrait ci-dessous
Anouilh, ANTIGONE. Fiches de travail
par Mag. Friederike Scharf
SOMMAIRE :
Questionnaire .....................................................................................2
II.)
Pour intéresser vos élèves ...................................................................4
III.)
Pour analyser, commenter et résumer les scènes de la pièce :
1. Le Prologue (p.4-5) ........................................................................6
2. Antigone - Ismène (1) (p.5-6) .......................................................7
IV.)
Pour travailler sur les personnages
Documentaire
2. Antigone de Jean Anouilh:
3. Les personnages de la pièce
a) Antigone.......................................................................................................21
b) Ismène...........................................................................................................21
c) Créon.............................................................................................................21
d) Les Gardes....................................................................................................22
e) Hémon...........................................................................................................22
Questionnaire :
Comment Antigone est-elle décrite par le personnage qui représente « le
Prologue » ?
Qui est Hémon? Comment a-t-il fait la conquête d´Antigone ?
Faites le portrait d´Ismène. En quoi se distingue-t-elle d´Antigone ? Prouvez
que les deux rôles féminins de la pièce sont diammétralement opposés.
« Le Prologue » annonce déjà le sort des personnages. Quel sera le rôle
d´ Hémon et celui de son père Créon ?
Comment « le Prologue » décrit-il Créon ?
Qui jouera le messager et en quoi consistera son rôle ? Et qui prendra aussi le
rôle des gardes ?
Quelle est la situation à Thèbes après la mort des deux frères ennemis, Etéocle
et Polynice ? Pourquoi les deux se sont-ils entre-tués ?
Résumez l´ordre de Créon en ce qui concerne le cadavre de Polynice. Cet ordre
Le Prologue est-il un personnage de l´histoire ? Quelle est la fonction du
Prologue dans cette scène ? Quels sont les deux niveaux de langage que vous
pouvez repérer dans le texte ?
Précisez les liens de parenté entre les personnages ainsi que leur généalogie en
Résumez la scène entre Antigone et Ismène. De quoi parlent-elles ? Comment
Ismène défend-elle son oncle Créon ? Se sacrifierait-elle pour son frère
Polynice ? De quoi aurait-elle peur ? Comment Antigone défend-elle son
opinion ? Quel est le droit de la jeunesse, d´après elle ?
la plus proche ? Justifiez votre opinion.
Pourquoi les deux amants se sont-ils disputés la veille ? (Pour répondre à cette
question, il faut aussi lire la page suivante.)
A quel sujet Antigone souhaite-elle se rassurer en parlant avec son fiancé ?
Quelle chose horrible Antigone veut-elle faire comprendre à Hémon ?
p.8 1 Qu´apprend Antigone à Ismène pendant leur deuxième entrevue ? Ismène
oncle. Lesquels ? Ces arguments sont-ils valables pour Antigone ? Avez-vous
l´impression que les arguments d´Ismène sont réalistes ? Ismène est-elle une
fille raisonnable ?
Au début le garde n´ose pas renseigner le roi sur la raison de sa venue.
Devinez-vous pourquoi ? Comment s´introduit-il, alors ?
Quelle est la mauvaise nouvelle qu´il annonce à Créon ? Les gardes
connaissent-ils l´auteur de cet acte criminel ? Quels sont les indices qu´ils ont
p.9 1 Comment le roi réagit-il à cette information ?
action tragique se déroulera, à partir de maintenant ? Est-ce une tragédie ? En
quoi diffère-t-elle d´un drame ? Quelles sont les informations que vous
obtenez dans le texte, quelles sont celles que vous trouverez sur Internet ou
dans un lexique?
p.10 1 Comment les gardes se comportent-ils avec Antigone ? Et Antigone se
laisse-t-elle faire ?
Pourquoi est-elle emmenée devant le roi ?
Dès son arrivée, Créon parle directement à Antigone, mais qui répond à sa
place ? Pourquoi Créon fait-il sortir les gardes ? Peut-on deviner son
intention ?
p.11 1 Dans la scène qui suit Créon cherche à trouver les motifs qui ont poussé sa
nièce à lui désobéir. Que pense-t-il ? A quelle conclusion arrive-t-il à la fin de
Pourquoi ?
Comment Créon essaie-t-il de faire comprendre à Antigone qu´il doit agir
d´une certaine manière et pas d´une autre ? Quels sont ses arguments ?
Créon est-il arrivé à convaincre Antigone ?
p.14 1 Antigone peut-elle faire comprendre à Créon pourquoi elle s´obstine à enterrer
son frère ? Quelle est son explication ?
Pour quelle raison Créon n´a-t-il pas fait enterrer Polynice ?
Pourquoi est-il devenu roi ? Comment voit-il ce métier de roi ?
Dans cette scène Antigone souligne qu´elle est libre. En quoi consiste sa
liberté ? Et pourquoi son oncle n´est-il pas libre ?
Qu´est-ce que Créon veut faire comprendre à sa nièce en lui racontant
l´histoire de Polynice et d´Etéocle?
p.16 1 Après ces informations, comprenez-vous la réaction d´Antigone qui veut
rejoindre sa chambre car elle se sent battue par Créon ? Quels sont les
arguments de Créon qui lui font croire que son acte est absurde ?
Quelle suggestion de son oncle la provoque de sorte, qu´elle se révolte encore
une fois et cette fois-ci définitivement ?
p.17 1 Antigone refuse le bonheur que Créon lui dépeint. Expliquez pourquoi.
Quel trait de caractère leur est commun ?
Pourquoi Antigone passe-t-elle du « vous » au « tu » en parlant à son oncle ?
Antigone s´oppose avec violence à son oncle. Résumez brièvement cette scène.
Pour quelle raison Créon n´accorde-t-il pas la grâce à Antigone ?
Comment Créon défend-il sa décision devant son fils ?
Hémon essaie de faire changer l´opinion de Créon. Quels sont ses arguments ?
Peut-il persuader son père ?
Pourquoi Créon est-il obligé de confier Antigone à un garde ?
Antigone est-elle vraiment intéressée par les informations que le garde lui
donne ? Pourquoi l´écoute-t-elle ? Quelles sont les informations qu´il lui
p.20 1 Elle lui parle de sa mort prochaine. Quelle est la réaction du garde ? Qu´est-ce
que cela nous révèle sur son caractère ?
L´insensibilité du garde est évidente quand il parle de la mort d´Antigone.
que le sort tragique d´Antigone ne l´intéresse pas.
Quel est le dernier souhait d´Antigone ? Que promet-elle au garde quand il
exauce son souhait? Celui-ci refuse de remettre une lettre d´Antigone, mais il
trouve une solution. Laquelle ?
p.21 1 Pourquoi veut-elle écrire une lettre à Hémon ? La présence du garde l´irrite et
elle raccourcit sa lettre. Alors quel est le message qu´elle veut faire parvenir à
son fiancé ? Pourquoi lui demande-t-elle pardon ? Qu´a-t-elle compris ?
Hémon aura-t-il sa lettre ? Cette scène avec la lettre n´était-ce pas seulement
d´Antigone ?
Résumez le rapport du messager avec vos propres mots. (Quels personnages
meurent à la fin de la pièce ? Comment ? Comment Créon a-t-il essayé
d´empêcher le suicide de son fils ? )
p.22 1 A la fin de cette tragédie, Créon explique encore une fois pourquoi il a agi de
cette façon. Que dit-il ? Comment se voit-il par rapport aux autres qui ont
préféré la mort ? Peut-on dire qu´il est indifférent à l´égard de la tragédie qui
vient de se dérouler devant lui ?
Pour intéresser vos élèves à la pièce :
1. Partez du titre de la pièce. A quoi est-ce que les élèves s´attendent ? Le nom
une tragédie ?
2. Faites avec vos élèves un travail sur Internet. Voilà les questions auxquelles ils
doivent répondre :
a) Qui est Antigone ? Quelle est l´histoire tragique de sa famille, les Labdacides ?
b) Trouvez quelques écrivains qui ont traité ce thème. Qui était le premier et
quand a-t-il vécu ?
d) Rédigez une courte biographie d´Anouilh, l´auteur de la pièce que nous allons
lire. Retrouvez les éléments d´informations suivants : sa date de naissance, sa
date de decès, trois titres de pièces, la polémique autour d´Antigone.
e) En quelle année a-t-il écrit « Antigone » ? Quelle était la situation politique en
France à cette époque ? « Antigone » était-ce une de ses meilleures pièces ?
Quelles sont les informations que vous trouvez ?
3. Si vous préférez un travail de groupe, donnez à vos élèves ces quelques lignes
énigmatiques tirées du Prologue et dites-leur qu´il s´agit d´une tragédie grecque :
Faites les travailler à deux ou à trois. Ils devront répondre aux questions suivantes :
a) De quoi s´agit-il ?
b) A vous d´imaginer et de donner votre version de l´histoire. Présentez le résultat
de votre travail devant la classe.
4. Une autre possibilité pour entrer dans l´histoire serait de lire tout le Prologue et de
faire travailler vos élèves après cette lecture. Organisez un travail en tandem et
donnez-leur une grille de lecture avec les grandes questions :
QUI (Quels sont les personnages de la pièce, trouvez leurs liens de parenté, quel sera leur rôle
POURQUOI
5. Faites lire à vos élèves les trois premiers paragraphes de la Préface et profitez-en pour
habituer vos élèves à l´exercice suivant :
Compréhension des écrits
Répondez aux questions en cochant la bonne réponse :
1 « Antigone » a été jouée la première fois en 1942 à Paris.
Justifiez votre réponse :
2 Monelle Valentin a joué Antigone.
3 Les acteurs portaient des costumes grecs .
4 Sur la scène, à l´arrière plan, on voyait un temple grec.
Justifiez votre réponse :
5 La mythologie grecque a inspiré le théâtre moderne en Europe.
6 Les hommes du 20e siècle se sentaient proches des héros antiques.
Justifiez votre réponse
7 « Antigone »a été représentée pour la première fois au 5e siècle av.J.-C.
8 Anouilh a traduit la pièce de Sophocle.
9 La pièce d´Anouilh est plus ou moins une copie de la pièce de Sophocle.
Justifiez votre réponse
III.) Pour analyser et résumer la pièce.
1.Le Prologue
a) Faites le résumé en complétant le texte avec les mots que vous trouverez ci-dessus :
Dans le prologue, les personnages sont présentés par _____
alors qu'ils ________figés : ils ne jouent qu'ensuite, on a donc
théâtre dans ____________; on peut voir que le théâtre est
une illusion, un artifice ; les indications du Choeur,
____________le suspense car le spectateur est aussi _______
sur le comportement des ___________avant la pièce et la
façon dont ils vont ___________ part à l´histoire d´Antigone.
Il indique aussi la situation (la paix règne à _________ après la
___________des deux frères ennemis) et l´ordre de Créon :
personne ne doit, sous peine de mort, ____________ le
cadavre de Polynice.
b) Mise en scène du début de la pièce selon la « technique du souffleur ». Après avoir lu
le Prologue, dites à vos élèves de faire leur propre mise en scène. Cette fois-ci les
personnages ne sont pas présentés par Le Prologue mais se présentent eux-mêmes.
c) Questionnaire sur le Prologue :
paroles, dites ce que ce début d'exposition a d'original.
2. Récapitulez les informations données au spectateur. Celui-ci a-t-il une idée précise de
l'intrigue ? Quelles sont ses seules certitudes ?
3. En tenant compte des réponses aux questions précédentes et en observant le discours
du Prologue (lexique, niveau de langue), déterminez quels sont les éléments modernes
du texte et ce que l'auteur a conservé du mythe antique.
4. Quelle était la situation du spectateur de l'Antiquité face à l'histoire mise en scène ?
Retrouve-t-on cette situation dans le Prologue d'Antigone ?
Source : http://membres.lycos.fr/francaisaubac/docs/html/lem01_antigone_txt_questions.htm
2. Antigone - Ismène (1)
Pour analyser cette première discussion entre Antigone et Ismène, organisez un travail de
groupe. Dans le Documentaire vous trouverez une analyse de ce passage.
a) Consigne : Copiez le texte ci-dessous en remplaçant les mots et expressions en gras
par d´autres mots de même sens et en utilisant un dictionnaire.
- Qui est selon vous la personne qui parle ?
- A qui cette personne s´adresse-t-elle ? Dans quelle intention ?
- Quels sont les sentiments de la personne qui parle pour celle à laquelle elle dit
- Relevez dans le texte les mots qui nous indiquent que la personne qui parle a
une attitude réaliste presque adulte, car elle essaie de comprendre les autres.
Peut-on dire qu´elle est conformiste ?
représente pour elle ?
Il est plus fort que nous. Il est le roi. Et ils pensent tous comme lui dans la ville. Ils sont des milliers
et des milliers autour de nous, grouillant dans toutes les rues de Thèbes. ... Ils nous hueront. Ils nous
prendront avec leurs mille bras, leurs mille visages et leur unique regard. Ils nous cracheront à la
Tu es jeune, tu es fiancée ...
a) Imaginez un Hémon plus courageux qui n´accepte pas le refus d´Antigone, qui lui demande
des explications, qui devient furieux, qui essaie de la sauver ...
Réécrivez cette scène.
Faites le résumé de ces deux scènes en reliant les débuts de phrases avec leur suite. Les débuts
de phrases à gauche sont dans le bon ordre.
1 Antigone demande à Hémon
ne pas la questionner.
2 Elle ne voulait pas se disputer
et sort horrifiée.
3 Elle s´est fait belle, hier soir
de le pardonner pour leur dispute de
4 Et lui, il a ri car
que son acte est accompli.
5 Elle lui fait jurer d´abord de
6 Après elle lui annonce
Antigone de ne pas enterrer leur frère.
7 Hémon sort sans comprendre
pour lui plaire et parce qu´elle avait
souhaité se donner à lui.
8 Ismène supplie encore une fois
qu´Antigone pense déjà à sa mort
prochaine.
9 Mais Antigone lui révèle
qu´elle ne sera jamais sa femme sans
donner d´explication.
10 Ismène est choquée
il ne comprenait pas.
b) Faites les portraits d´Antigone et d´Ismène
1) Pouvez-vous commenter les points de divergence (les différences) qui existent entre les deux
Sur le plan physique :
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________.
Sur le plan psychologique :
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________.
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
a) Qu´apprend-on dans ces deux scènes ? Cochez les bonnes réponses. Après ce travail,
écrivez un résumé.
Le garde qui arrive a une mauvaise nouvelle pour Créon.
Il s´appelle Jonas et veille sur le cadavre d´Etéocle pour que la loi de Créon soit
respectée.
Il annonce la mauvaise nouvelle à Créon sans hésiter.
Jonas a beaucoup de mérites en ce qui concerne son travail.
Il a été toujours loué par ses supérieurs.
Il avoue à Créon qu´Antigone a recouvert le corps de son frère.
Cela s´est passé vers deux heures de l´après-midi quand lui et les deux autres
gardes étaient un peu fatigués.
A côté du cadavre ils n´ont rien trouvé.
Créon ne veut pas que la nouvelle se répande.
10 Alors à partir de maintenant seul les trois gardes resteront à côté du cadavre. Il n´y
aura plus de relève.
11 Créon n´est pas fâché quand il apprend cette nouvelle.
12 Il n´y aura pas de conséquences pour les trois gardes.
laquelle l´action tragique va pouvoir se dérouler.
14 Dans ce passage on comprend que pour Anouilh la tragédie est essentiellement la
fatalité.
15 Anouilh a une conception optimiste de l´action humaine.
16 Dans le drame il y a encore de l´espérance, dans la tragédie il n´y en a pas.
tranquille
ignoble
cruelle
gratuit
commode
innocente
reposant
utilitaire
épouventable
Le matériel tragique est tout prêt. Quels énoncés nous prouvent cela ? Cochez les bonnes
la trahison
un accident
il n´y a plus d´espoir
une envie d´honneur
l´ambition
le petit coup de pouce est donné
une question de trop
les silences
il n´y a plus rien à tenter
tous sont innocents
c´est pour les rois
a) Travail sur les accords . Complétez ce résumé de la scène :
recouvrir de terre le cadavre de Polynice. Les garde_____ se
demande____ quel____ récompense on va leur____ donn_____ et
imagine____ les plaisir___ qu´ils pourr______ s´offrir.
Le garde racont____ à Créon dans quel______ conditions Antigone a
été arrêté____. Créon demande à Antigone si cela e_____ vrai ; puis, il
fai____ mettre les garde____ au secret.
a) Document distribué aux élèves :
Afin de mettre en évidence tout ce qui oppose Antigone et Créon, remplissez le tableau
suivant puis répondez aux questions qui suivent :
Antigone Créon
Plan humain
Plan social
(fonction, statut)
Plan politique
Position défendue
Arguments
Arguments
Arguments
Questions :
a) Quel personnage parle le plus ? Pourquoi ?
et des paroles mêmes de ces personnages.
dramatique ?
Source : http://www.lettres.ac-aix-marseille.fr/college/lectecr/antigone.html
c) Expression écrite
Un blog français vous propose de prendre position sur la question suivante :
« Créon avait-il raison de faire executer Antigone ou non ? »
Résumez votre avis et vos arguments en 200 mots.
d) Production écrite
lequel la jeune fille cherchera à convaincre son oncle de laisser la vie sauve à Antigone.
Consignes : 1 Ismène et Créon donneront, chacun, au moins trois arguments. 2 Vous
emploierez et soulignerez quatre subordonnées de condition, dont deux avec une principale au
conditionnel présent et deux avec une principale au conditionnel.
a) Voilà le résumé de cette scène. Malheureusement les phrases sont dans le désordre.
Mettez-les dans l´ordre en les numérotant, après copiez ce résumé dans votre cahier.
Malgré la certitude d´être seul à la fin, il doit la condamner à être enterrée vivante
Pour cette raison, il confie Antigone au garde.
Mais Créon lui oppose la volonté d´Antigone.
Remettre de l´ordre dans le monde lui vaut plus cher que le bien-être de sa famille.
Il s´adresse à Créon pour le supplier de sauver quand même Antigone.
Créon ne peut pas pardonner Antigone parce qu´il est lié par son pouvoir.
Il doit donner des ordres.
son fils, il ne peut plus rien.
Hémon vient à son tour supplier son père d´épargner Antigone.
Elle veut mourir car elle rejette la vie telle que l´ont faite les hommes.
Cependant, un mouvement de révolte populaire oblige Créon à sortir.
A sa grande déception, il découvre que son père ne peut plus rien faire.
b) Travail sur Internet :
la tragédie d´Anouilh.
a) Pour une meilleure compréhension de cette scène cochez les bonnes réponses.
1 Le garde ne pense qu´à lui.
2 Il emploie du vocabulaire familier.
3 Antigone s´intéresse à ce que dit le garde.
4 Le garde a déjà fait la guerre.
5 Le garde est profondément indifférent à l´égard du sort d´Antigone.
6 Le bonheur du garde est constitué par du quotidien.
7 Le garde est content de sa solde.
8 Il raconte à Antigone des détails horribles, par exemple quand il parle de sa
mort prochaine.
9 Il est méchant avec Antigone.
10 Pendant la guerre, il a été blessé au ventre.
11 Le garde répond aux questions d´Antigone avec beaucoup de tact.
12 Il a la chance d´avoir un logement bon marché.
13 Mais il n´est pas content de son chauffage.
14 On peut dire qu´il est plutôt balourd et qu´il n´agit pas par méchanceté.
15 D´abord le garde ne veut pas écrire la lettre d´Antigone.
16 Après il accepte parce qu´elle lui offre un cadeau.
17 Le garde n´est pas corruptible.
18 Il a des problèmes avec l´orthographe.
19 Le garde répète les mots qu´Antigone lui dicte et il les commente.
20 La grosse voix du garde dévalorise et désacralise la lettre
d´Antigone.
21 Juste avant l´arrivée de l´autre garde, il peut encore noter l´adresse du
déstinataire.
22 Antigone est contente d´avoir écrit cette lettre.
b) Production écrite : Antigone ne pouvait pas écrire la lettre qu´elle aurait voulu écrire à
Hémon. Qu´est-ce qu´elle lui aurait dit, si le garde l´avait laissé écrire cette lettre seule ?
10. La fin de la pièce
a) Avant de lire la fin : Travail en groupe
respectant les données suivantes :
- les protagonistes sont les mêmes que dans la pièce de théâtre : Antigone, Créon,
Hémon, Ismène, le Prologue ;
- Après la scène entre Antigone et Créon, le spectateur comprend que Créon sera obligé
de faire exécuter Antigone. La fera-t-il vraiment tuer ? Quelles seront les réactions des
personnages qui l´entourent ? Et quel serait le commentaire du Prologue qui nous informe
aussi sur la morale de la pièce. Ecrire les dialogues.
lui semble la meilleure.
e) Expression écrite : Travail sur Internet
http://www.dialogus2.org/antigone.html
Ouvrez ce site, lisez quelques lettres qui ont été écrites par des élèves à Antigone et rédigez
votre propre lettre. (180 mots) Antigone vous répondra.
f) Après la lecture
Mettre en scène le procès d´Antigone :
plaidoirie de l´avocat de la défense, la déliberation des jurés (Beratung), le verdict du juge
(Urteilsspruch),
IV.Pour travailler sur les personnages
1. Faire des poèmes acrostiches
Dans le poème acrostiche, les lettres initiales des vers, lues verticalement, composent un nom
propre.
Donnez à vos élèves la consigne ci-dessous et faites les travailler en groupe avec un
dictionnaire.
FICHE DE TRAVAIL
Inventerez un poème acrostiche qui reconstituera le prénom d´un des personnages de la pièce
d´Anouilh, « Antigone » en vous servant du dictionnaire. Trouverez les adjectifs qui
caractérisent le mieux le personnage choisi.
Exemple :
Enérgique
2. Faire lire à vos élèves l´analyse des personnages qui se trouve dans le
Documentaire. Leur donner la fiche de travail qui se trouve ci-dessous.
FICHE DE TRAVAIL
Compréhension écrite :
1. Antigone : Complétez en écrivant l´information demandée :
b) Relevez quelques traits de caractère d´Antigone :
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________
c) Pourquoi est-elle « autre » ?
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________
Ismène prend beaucoup de soin pour s´habiller.
Elle a une force surhumaine.
Elle est indomptable.
Créon voulait toujours être roi.
Il est collectionneur d´antiquités.
Dans son comportement il ressemble aux gardes.
Il est audacieux et original.
C´est quelqu´un qui s´est résigné.
Créon est un bel homme, fort et vigoureux.
3. Les gardes-Hémon : Cochez les bonnes réponses.
a) Les gardes sont / ont
cultivés
du respect vis à vis de Créon
beaucoup d´imagination
vulgaires
une certaine ressemblance avec Créon
de bonnes manières
sympatiques
insensibles
le fils d´Antigone
bavard et aime faire de longs discours
le protagoniste de la pièce
un fils qui respecte son père
souvent présent sur scène
anxieux
3. Production écrite : Travail à deux :
A l´aide de la grille ci-dessous, qu´il faut encore compléter, écrivez l´histoire d´un
personnage tiré de la pièce « Antigone » à la manière d´un fait divers.
Exemple :
Hier matin, à Pinas, un village des Hautes Pyrenées, un
taureau a écrasé un retraité agricole. Agé de 65 ans, il était
dans son pré pour nourrir les vaches. L´animal qui l´a attaqué
était vraisemblablement énervé par l´orage.
Grille :
Antigone/ Ismène/ Hémon/ Créon/ Polynice/ Le Garde
5e siècle av. J.-C.
Pourquoi ?
V.) Documentaire
Ronde)
Antigone refuse de dialoguer : on le remarque par toutes les oppositions avec Ismène : "Moi je suis plus
je ne veux pas comprendre un peu".
Ismène se valorise, elle dit qu'elle a toujours raison : "réfléchir", "raison", "pondérée". C'est elle qui mène le
tort : "Il est le roi, il faut qu'il donne l'exemple", son attitude s'explique par sa fonction de roi. Ismène est partagée :
elle a une attitude réaliste presque adulte et elle essaie de comprendre les uns et les autres. Il n'y a pas de partis
tranchés chez Anouilh. Dans la pièce de Sophocle, Antigone défend les lois sacrés contre la tyrannie. Ici on a une
version plus "mitigée" des choses.
un débat de fond avec Ismène, mais elles nous permettent de comprendre Antigone. On a l'impression qu'elle se
démarque : "Moi, je ne suis pas le roi. Il ne faut pas que je donne l'exemple, moi... Ce qui lui passe par la tête, la
petite Antigone, la sale bête, l'entêtée, la mauvaise, et puis on la met dans un coin ou dans un trou. Et c'est bien
fait pour elle. Elle n'avait qu'à ne pas désobéir !". Elle se traite à la 3e personne en utilisant un vocabulaire
péjoratif. Antigone veut nous dire qu'elle est libre : "je ne suis pas le roi", sa liberté existe depuis toujours et elle le
revendique. L'affaire de Polynice n'en est qu'une partie. Elle a été depuis toujours indomptable. En fait, ce qu'elle
veut pas s'enfermer dans un conformisme et faire comme tout le monde. Pour elle "comprendre" rejoint obéir et
être raisonnable. Ce verbe est repris par anaphore : "Il fallait comprendre" ( x2) et il est répété 7 fois en tout dans
cette tirade. El e oppose la notion de raison à l'envie de faire ce qu'elle veut quand elle veut. Elle avait envie de
tout vivre pleinement : "manger tout à la fois", "donner tout ce qu'on a", "courir jusqu'à ce qu'on tombe". Ce désir
d'absolu est lié à sa jeunesse : "Je comprendrai quand je serais vieille". Elle veut braver les interdits par ses jeux
d'enfants, gratuits et agréables. Ce sont des plaisirs simples : elles jouent avec les éléments naturels : l'eau ("
toucher à l'eau, à la belle eau fuyante et froide"), le vent ("courir, courir dans le vent jusqu'à ce qu'on tombe par
terre") et la terre. Le rôle de la Nature et de cette innocence sont importants chez Antigone. La liberté s'exprime
encore par l'expression "courir, courir dans le vent". Tout ces jeux s'opposent aux règles sociales. Elle revendique
la liberté de vivre naturellement et dans l'innocence face à la norme sociale donnée par Créon, contrairement à
point de vue donné par la pièce de Sophocle.
l'affirme par des questions oratoires : "Qui se levait la première, le matin, rien que pour sentir l'air froid sur sa
peau nue? Qui se couchait la dernière seulement quand el e n'en pouvait plus de fatigue, pour vivre encore un
peu de la nuit? Qui pleurait déjà toute petite, en pensant qu'il y avait tant de petites bêtes, tant de brins d'herbe
dans le pré et qu'on ne pouvait pas tous les prendre? " Elle trouve le temps trop court et elle veut donc le vivre au
maximum : "la première, le matin", "la dernière [...] quand elle n'en pouvait plus de fatigue, pour vivre encore un
peu de la nuit". Elle se présente comme la petite fille qui ne grandira pas. Pour elle vieillir, c'est devenir Ismène.
Elle utilise l'imparfait pour dire à Ismène que c'était la dernière fois qu'el e faisait cela. Elle veut vivre pleinement
le temps avec la nature, elle est en osmose avec el e, rien ne les séparent : "peau nue". Contrairement à Ismène
si elle en tirait son énergie vitale. Ce désir de communion, de familiarité avec la nature s'exprime dans ce qu'elle
a de plus commun : "petites bêtes". On retrouve cette notion de pureté et d'innocence d'Antigone.
Le type de dialogue entre les 2 personnages marquent bien le fossé qui les écartent. Ceci était déjà exprimé dans
le prologue.
Dans deux tirades, Ismène manifeste sa peur. Dans la première : sa peur vient du conformisme : "ils pensent tous
comme lui" et du collectif qu'elle dévalorise : "des milliers et des milliers [...] grouillant". Elle vient de la loi du
nombre, le nombre est relié par la taille de la ville : "dans toutes les rues de Thèbes", "dans la ville". Elle y utilise
foule : elle essaie d'impressionner Antigone par la quantité : "mille bras", "mille visages", "unique regard", ils
regardent tous Antigone avec leurs deux mille yeux : ceci exprime encore la peur du conformisme. Ce
vocabulaire haineux, du mépris, doit faire peur à Antigone : "cracheront à la figure", "leur haine". Elle a peur des
gardes qui l'enverront jusqu'à la mort : "supplice", elle les décrit comme des animaux qui ont la tête gonflée, qui
de délicatesse : "grosses mains lavées", "cols raides". C'est son imaginaire qui la conduit et elle est déjà au stade
Créon. Elle a surtout peur de souffrir.
Source : http://mael.monnier.free.fr/bac_francais/antigone/2.htm
2. Antigone de Jean Anouilh
a) Fiche signalétique d'Antigone :
La pièce est composée sous sa forme quasi-définitive en 1942, et reçoit à ce moment l'aval de la
censure hitlérienne. Elle n'est jouée la première fois que deux ans après, le 4 février 1944, au théâtre
de l'Atelier à Paris, sans doute à cause de difficultés financières. Après une interruption des
représentations en août 1944, due aux combats pour la libération de Paris, elles reprennent
normalement.
Antigone sera ensuite à nouveau représenté à Paris en 1947, 1949 et 1950 mais aussi dès mai 1944
à Bruxelles, en 1945 à Rome, et en 1949 à Londres.
b) Le contexte historique :
nazies et elle tombe sous l'Occupation. Nous étudierons d'une part l'Occupation : la situation générale
et ensuite la radicalisation du régime de Vichy et d'autre part les origines historiques de la pièce.
En 1942, Jean Anouilh réside à Paris, qui est occupée par les Allemands depuis la débâcle de 1940 et
Pétain. La France est alors découpée en plusieurs régions : une zone libre au Sud, sous
l'administration du régime de Vichy, une zone occupée au Nord, sous la coupe des Allemands, une
zone d'administration allemande directe pour les départements du Nord et du Pas-de-Calais,
rattachés à la Belgique, une zone annexée au Reich : l'Alsace-Lorraine et enfin, une zone
d'occupation italienne dans le Sud-Est (Savoie).
Refusant l'Armistice et le gouvernement de Vichy, le général Charles de Gaulle lance un appel aux
Français le 18 juin 1940 depuis Londres et il regroupe ainsi autour de lui les Forces françaises libres
(F.F.L.). C'est le début de la Résistance. Le 23 septembre 1941, un "Comité national français" a été
constitué, c'est une première étape vers un gouvernement en exil. En métropole, la Résistance
s'organise, tout d'abord de façon indépendante et sporadique (qui se produit occasionnellement), puis
en se rapprochant de de Gaulle sous la forme de réseaux, comme Combat. En 1942, le mouvement a
déjà pris une certaine ampleur qui se manifeste par des actes de sabotage et des attentats contre des
Allemands et des collaborateurs ; l'armée d'occupation réplique par des représailles massives et
sanglantes.
L'année 1942, marque un tournant décisif dans cette période. Les rapports de force se sont modifiés,
Laval revient au pouvoir après une éclipse d'un an et demi et accentue la collaboration avec Hitler.
Dans un discours radiodiffusé le 22 juin 1942, il déclare fermement : "Je souhaite la victoire de
l'Allemagne" et il crée le Service du travail obligatoire (S.T.O.) pour l'aider en envoyant des ouvriers
dans leurs usines de guerre. La rafle du Vél. d'Hiv. le 16 juillet 1942 envoie des milliers de juifs, via
Drancy, dans les camps de concentration de d'extermination.
Ce n'est qu'en 1944 que nazis et collaborateurs subissent de véritables revers. Le Comité national de
la Résistance (C.N.R.), institué le 15 mai 1943, fédère les différentes branches de la lutte antinazie et
prépare l'après-guerre. Le 6 juin 1944, le débarquement des Alliés en Normandie déclenche
l'insurrection des maquis en France et organise la reconquête du territoire français. Paris se soulève
avant le moment prévu et se libère seul fin août 1944.
Avant même que la guerre ne soit terminée, l'épuration se met en place : de nombreux sympathisants
du régime de Vichy sont jetés en prison et condamnés, certains sont exécutés, parfois sans procès ;
les milieux culturels (journalistes, écrivains et acteurs) ne sont pas épargnés. C'est dans ce climat
troublé que de Gaulle regagne la France et en assure dans un premier temps le gouvernement.
C'est à un acte de résistance qu'Anouilh doit l'idée de travailler sur le personnage d'Antigone. En août
1942, un jeune résistant, Paul Collette, tire sur un groupe de dirigeants collaborationnistes au cours
d'un meeting de la Légion des volontaires français (L.V.F.) à Versailles, il blesse Pierre Laval et
Marcel Déat. Le jeune homme n'appartient à aucun réseau de résistance, à aucun mouvement
politique ; son geste est isolé, son efficacité douteuse. La gratuité de son action, son caractère à la
tragique. Nourri de culture classique, il songe alors à une pièce de Sophocle, qui pour un esprit
version toute personnelle.
La nouvelle Antigone est donc issue d'une union anachronique, celle d'un texte vieux de 2400 ans et
d'un événement contemporain.
Source : http://mael.monnier.free.fr/bac francais/antigone/0.htm
c) De l'Antigone de Sophocle (441 avant Jésus-Christ) à celle de Jean Anouilh
Antigone appartient aux légendes attachées à la ville de Thèbes. Elle est l'une des enfants nés de
d'Ismène, d'Etéocle et de Polynice. Elle fait preuve d'un dévouement et d'une grandeur d'âme sans
pareils dans la mythologie.
Quand son père est chassé de Thèbes par ses frères et quand, les yeux crevés, il doit mendier sa
nourriture sur les routes, Antigone lui sert de guide. Elle veille sur lui jusqu'à la fin de son existence et
l'assiste dans ses derniers moments.
Polynice se disputent le pouvoir. Ce dernier fait appel à une armée étrangère pour assiéger la ville et
combattre son frère Etéocle. Après la mort des deux frères, Créon, leur oncle prend le pouvoir . Il
ordonne des funérailles solennelles pour Etéocle et interdit qu'il soit donné une sépulture à Polynice,
coupable à ses yeux d'avoir porté les armes contre sa patrie avec le concours d'étrangers. Ainsi l'âme
d'ensevelir les morts, se rend une nuit auprès du corps de son frère et verse sur lui, selon le rite,
quelques poignées de terre. Créon apprend d'un garde qu'Antigone a recouvert de poussière le corps
de Polynice. On amène Antigone devant lui et il la condamne à mort. Elle est enterrée vive dans le
tombeau des Labdacides . Plutôt que de mourir de faim, elle préfère se pendre.
Hémon, fils de Créon et fiancé d'Antigone se suicide de désespoir . Eurydice , l'épouse de Créon ne
peut supporter la mort de ce fils qu'elle adorait et met fin elle aussi à ses jours.
La pièce de Sophocle (441 avant Jésus-Christ) commence lorsqu'Antigone décide de braver
l'interdiction de son oncle Créon et d'ensevelir le corps de son frère Polynice.
C'est de ce texte de Sophocle que va s'inspirer Anouilh pour écrire Antigone en 1942 : " l'Antigone de
pendant la guerre , le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon , avec la résonance
de la tragédie que nous étions alors en train de vivre".
Certains reprochent à Anouilh de défendre l'ordre établi en faisant la part belle à Créon . Ses
défenseurs , au contraire , voient dans Antigone la "première résistante de l'histoire" et dans la pièce
un plaidoyer pour l'esprit de révolte.
d) Biographie de Jean Anouilh
Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

30/12/2012


Langue :

Français


Pages :

23


Consultations :

41797


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

Résumé
Tags : Fiche, lecture, Fiche de lecture, fiche de lecture gratuite, antigone, anouilh
Sur le même thème
Vues : 26855

Fiche de lecture : Le pére Goriot de Balzac C'est parce qu'il veut leur faire plaisir et leur éviter le moindre effort qu'il...

Vues : 13718

Fiche de lecture de Germinal d'Emile Zola. Germinal était le septième mois du calendrier républicain. Il commençait le 21...

Vues : 7820

Fiche de lecture : La Peau de Chagrin de Balzac. Raphaël signe un pacte avec le diable : que les passions le dévorent,...

Vues : 2041

Fiche de lecture Le Colonel Chabert de Honoré de Balzac. De manière générale, le mariage est considéré par Balzac comme...

Vues : 1554

Fiche de lecture Vipère au poing de Hervé Bazin. Un récit initiatique est le récit des péripéties par lesquelles passe un...

Vues : 1466

Fiche de lecture Ravage de Barjavel. Mais surtout, au fur et à mesure du roman, ces hommes et ces femmes perdent tout ce qui...

Du même contributeur
Vues : 60045

Fiche de lecture : Boule de Suif de Maupassant. Le thème de la guerre contre la Prusse est commun à tous les récits des...

Vues : 35187

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Candide, d?après les enseignements de Pangloss, est...

Vues : 22869

Le Horla est un ouvrage qui prend possession de son lecteur et qu'on ne peut abandonner. L'histoire, par elle-même n'est pas...

Vues : 14296

Fiche de lecture : Madame Bovary de Flaubert La subjectivité ne se dévoile donc guère sous la forme du discours intérieur;...

Vues : 13772

Fiche de lecture : L'assommoir de Zola. Roman écrit dans une langue orale, imagée, cocasse, savoureuse dont le verdeur et la...

Vues : 2634

Fiche de lecture : Le Bourgeois gentilhomme de Molière

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.