Etude de cas Danone

Publié par : Casestudd

Etude de cas Danone. Etude de cas marketing sur le géant de l'agroalimentaire : Danone. La prédominance au niveau mondial du Groupe Danone dans l'industrie alimentaire n'est plus à démontrer. La marque est présente dans plus de 120 pays mais son marché principal reste la France. Le secteur des produits laitiers frais a toujours conservé une place considérable dans les objectifs du Groupe Danone. De manière plus générale, le marché français dans lequel figure ces yoghourts, laits fermentés et autres desserts lactés ne cesse de s'étendre. Enfin, le secteur dans lequel Danone doit redoubler d'efforts est celui des biscuits sucrés et produits céréaliers. La concurrence y étant rude, les seuls vecteurs de croissance résident dans les promotions et innovations


Consulter un extrait ci-dessous

Depuis sa création en 1929, Danone n'a cessé d'étendre sa notoriété : sur le marché français des produits laitiers, il fait aujourd'hui face à deux autres géants de l'alimentaire (Nestlé et Yoplait) et reste le leader incontesté avec 34,9% des parts de marché. Outre un essor remarquable dans son activité d'origine, la multiplication des fusions-acquisitions lui a permis d'intervenir sur des marchés tels que l'eau en bouteille, les biscuits ou encore les produits céréaliers.


S'inscrivant dans une logique d'intégration horizontale, la marque privilégie la diversité et encourage vivement les secteurs à se compléter les uns les autres. C'est ainsi qu'à travers les célèbres marques Lu, Evian, Volvic, Gervais ou encore Blédina, la réussite du Groupe Danone est vite devenue un exemple. De l'hypermarché à la petite supérette du coin en passant par les distributeurs automatiques, les produits Danone sont aujourd'hui des acteurs clés dans la vie du consommateur français.


Le secteur des produits laitiers frais a toujours conservé une place considérable dans les objectifs du Groupe Danone. De manière plus générale, le marché français dans lequel figure ces yoghourts, laits fermentés et autres desserts lactés ne cesse de s'étendre. En 35 ans, la consommation a été multipliée par 6 passant de 4kg à 25 kg par habitant par an. Les nouvelles marques, recettes ou présentations se succèdent et offrent aujourd'hui un choix inouï. Cependant, Danone produits frais détient la première place sur ce marché avec environ 35% des parts de marché. Si l'on devait établir une hiérarchie entre les différents secteurs d'activités dans lesquels Danone intervient, la branche des PLF (Produits Laitiers Frais) serait certainement celle qui tirerait les deux autres.


Le second marché cible est déterminant pour l'avenir de Danone. Le groupe fonde d'ailleurs beaucoup d'espoirs sur lui étant donné son fort potentiel de croissance prévu dans les années à venir. Le secteur des eaux non pétillantes naturelles prend non seulement une importance croissante au détriment des sodas (1,25 milliard d'euros en 2004), mais il fait apparaître une progression fulgurante des eaux aromatisées. Le positionnement de Danone dans ce secteur ne fait pas de lui le leader en France, mais il lui laisse néanmoins une place prépondérante : la deuxième. Avec un peu plus de 22% des parts de marché, le groupe doit son succès aux deux marques phares Evian et Volvic qui arrivent respectivement en 2e et 4e positions des marques d'eaux les plus vendues en France.


Enfin, le secteur dans lequel Danone doit redoubler d'efforts est celui des biscuits sucrés et produits céréaliers. La concurrence y étant rude, les seuls vecteurs de croissance résident dans les promotions et innovations. Il est donc très dur de s'accaparer des parts de marchés sans avoir préalablement investi de manière considérable dans ce secteur. L'incertitude et la prise de risques sont les maîtres mots de l'offre des biscuits sucrés. Ici encore, grâce à Lu (1er biscuitier de France) qui réalise 35% des parts de marché, Danone devance ses concurrents. La récente expansion du segment de l'allégé semble par ailleurs profiter à la marque Taillefine.


La société de consommation actuelle pousse les géants de l'agroalimentaire à porter une attention extrême aux attentes du consommateur, devenues plus exigeantes. De plus, les consommateurs restes aujourd'hui encore très sensibles aux remises des prix et offres spéciales.


Chaque Français consomme en moyenne 130 kg de produits laitiers par an. En ce qui concerne l'eau minérale, la consommation tourne autour de 150 Litres par an par habitant. Enfin la consommation de biscuits sucrés par jour en France est de 17g pour les enfants et 10g pour les adultes. On constate par ailleurs qu'elle est davantage concentrée dans le petit-déjeuner et dans le goûter que dans le grignotage.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

12/01/2011


Langue :

Français


Pages :

16


Consultations :

10728


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Etude de cas, marketing, étude, cas
Sur le même thème
Vues : 49639

Etude de cas stratégie : L'Oréal. Etude de cas L'Oréal. PDG depuis seize ans, Lindsay Owen-Jones lâchera les commandes...

Vues : 31451

Etude de cas marketing : Nespresso - un positionnement haut de gamme. La marque Nespresso serait plus connue, le circuit de...

Vues : 24411

Etude de cas Darty. Etude de cas Darty : La relation client. Darty ne s’arrête pas au « contrat de confiance » pour mener...

Vues : 22915

Présentation d'une étude de cas marketing - Etude de cas : Le Futuroscope. - Promesse : le parc est un domaine d’attraction...

Vues : 22866

Etude de cas marketing : Apple. Le marketing mix pour le lancement de l'ipod 3g. Apple s'est distingué comme le « créateur...

Vues : 19386

Etude de cas Zara. Etude de cas issue du cours de stratégie d'entreprise. 1975 : création de l'enseigne Zara à la Corogne...

Du même contributeur
Vues : 19857

Etude de cas sur l'industrie de l'agroalimentaire avec pour problèmatique les produits laitiers de la marque Danone. Etude de...

Vues : 13159

Etude de cas stratégie : EDF. Etude de cas EDF. Libéralisation des marchés : prendre des parts de marché ailleurs Ouverture...

Vues : 7999

Etude de cas Volvic. Etude de cas issue du cours de marketing Management.

Vues : 5558

Etude de cas stratégie : Zodiac. Etude de cas Zodiac.

Vues : 4991

Etude de cas industriel sur Intermarché. Etude de cas issue d'un cours de génie industriel.

Vues : 4309

Etude de cas de l'activité média d'Amazon. Etude de cas sur les produits livres.

Commentaires
Bonne étude de cas
FerdinandCh
20/07/2019 - 14h41
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.