Place des ONG de développement (associations de solidarité internationale) dans l'économie sociale et solidaire

Publié par : Economist

Place des ONG de développement (associations de solidarité internationale) dans l'économie sociale et solidaire - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.


Consulter un extrait ci-dessous

Arriver-là dans mes réflexions, un deuxième constat m'a interpellée : par définition cette dichotomie n'existe pas dans les recherches en sciences sociales des pays du Sud. En effet, les chercheurs en sciences sociales des pays du Sud ayant comme terrain privilégié leur propre pays en développement, lorsqu'ils travaillent en économie sociale et solidaire leurs recherches s'inscrivent aussi dans les thématiques de l'économie du développement. Alors, comment les chercheurs en sciences sociales des pays du Sud agrègent-ils leurs analyses en ESS et en économie du développement ? On observe dans les recherches scientifiques des pays du Sud la mobilisation de concepts particuliers : économie informelle, économie populaire, économie populaire solidaire, économie solidaire. La mobilisation de ces concepts montre qu'il y a dans les pays du Sud des mouvements autonomes de théorisation de l'économie sociale et solidaire, notamment en Amérique Latine et en Afrique.


Cela m'a emmenée loin de ma préoccupation initiale, mais dans les mouvements autonomes de théorisation de l'économie sociale et solidaire dans les pays du Sud, les ASI ont toute leur place. Elles sont traitées comme des acteurs qui jouent un rôle important (parfois ambigu) dans le développement économique et social ainsi que dans le soutien aux initiatives d'économie populaire solidaire et d'économie solidaire.


Les ASI ont une histoire particulière, elle ne suit pas les étapes de l'évolution des organisations de l'ESS au Nord. Cependant, si leur histoire est spécifique, elles portent des valeurs très proches des valeurs des organisations de l'ESS. Alors, pourquoi ne sont-elles pas incluses dans les recherches sur l'ESS ? Deux éléments de réponse peuvent-être apportés à cette question : l'absence d'inscription territoriale au Nord des ASI et la coupure nette entre les recherches en économie sociale et solidaire et les recherches en économie du développement.


Les ASI sont les héritières de 2 mouvements distincts prenant leur racine au XIXème siècle. D'une part, le mouvement des sociétés de secours aux blessés de guerre (militaires puis civils) dont la première manifestation a lieu lors de la guerre de Crimée avec la mise en oeuvre d'une quasi-organisation humanitaire entièrement privée qui organise les premières équipes d'infirmières. Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, les sociétés de secours aux blessés vont peu à peu évoluer pour devenir les sociétés nationales de la Croix-Rouge puis du Croissant-Rouge aujourd'hui. L'Eglise catholique à la fin du XIXème siècle s'inspire de ce modèle pour promouvoir le réseau des " Caristas " nationales (le Secours catholiques en France) qu'elle fédère dans une superstructure transnationale : Caritas Internationalis.


D'autre part, durant la grande phase de colonisation (1884-1945), le mouvement des missionnaires et de la médecine coloniale oeuvrant par l'assistanat et la promotion constitue une illustration exemplifiée positivement de la colonisation (Ryfman, 2004, p.12). Ce mouvement alimente l'idée qui faut apporter assistance aux personnes démunies des colonies dans les domaines notamment sanitaire et éducatif.


A partir des années 1950, la décolonisation conduit ces premiers mouvements à élargir leur mandat, de l'assistance aux victimes de guerres et de l'assistance sanitaire et éducative au développement des sociétés du Tiers-monde. Parallèlement, de nombreux individus auparavant engagés dans les luttes de décolonisation vont s'investir dans l'aide au développement en créant des ONG de développement : des ASI. Ces dernières resteront longtemps inscrites dans l'orbite du tiers-mondisme politique, en Europe occidentale particulièrement, s'appuyant sur un mouvement associatif solide souvent d'origine chrétienne. C'est dans les années 1960-1970 que les ASI se transforment progressivement en agents du développement, c'est-à-dire en organisation mettant en oeuvre et finançant des micro-projets, puis des projets de développement alternatifs ou complémentaires des projets étatiques. A l'origine, les ASI agissaient seules : elles exportaient un projet. Ainsi, pendant plusieurs décennies, elles ont cherché à répondre aux besoins des populations du Sud en décidant des actions et en les imposant. Les ASI étaient encore dans une logique d'assistanat.


Le projet (entendu comme une suite d'objectifs fixés a priori, d'actions définies pour les atteindre, un budget, des échéances) demeure toujours le mode d'intervention privilégié ; ce qui a changé est la manière de le mettre en oeuvre en y associant véritablement les populations du Sud, d'où l'apparition de projets participatifs et articulés aux organisations locales.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

03/02/2011


Langue :

Français


Pages :

14


Consultations :

5272


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Odile Castel


Tags : Article de recherche, Economie
Sur le même thème
Vues : 4723

Tourisme et internationalisation : le cas du groupe Accor - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 1790

étude des effets de la protection sociale sur la réalisation des objectifs millénaire du développement

Vues : 1526

Stratégies de localisation des activités de R&D des firmes multinationales, modes d'organisation en réseaux et circulation...

Vues : 1115

L'éducation dans la révolution. Le système éducatif cubain depuis la crise des années 1990 - Disponible sur l'archive...

Vues : 1055

L'Economie politique internationale. Entre théories et histoire - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 904

Les enjeux de la dépendance pétrolière en Chine - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Du même contributeur
Vues : 6284

Les fusions-acquisitions et l'analyse économique du droit : approche comparée France-Etats-Unis - Disponible sur l'archive...

Vues : 4664

Web PageRank Prediction with Markov Models - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 3313

Les principaux courants de pensée économique. http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Vues : 3067

La sidérurgie française 1945-1979. L'histoire d'une faillite. Les solutions qui s'affrontent. La politique gouvernementale...

Vues : 2858

Le commerce en ligne des oeuvres d'art - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 2796

L'intérim : un secteur dual, entre protection et précarité - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.