De la finance informelle à la microfinance

Publié par : Economist

De la finance informelle à la microfinance - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.


Consulter un extrait ci-dessous

Les deux réseaux ont décidé de conjuguer leurs efforts et de lancer des actions communes. La publication de petits ouvrages sur différents aspects ou problèmes de la microfinance en est une. Celui-ci est le premier d'une série qui s'enrichira progressivement et dont nous espérons qu'elle constituera un ensemble de textes relativement accessibles, et qui permettront d'avoir une idée assez précise et assez complète de ce qu'est aujourd'hui et de ce que peut devenir la microfinance.


En réalité, même si on ne parle de la microfinance que depuis une quinzaine d'années, elle s'inscrit dans une histoire un peu plus longue. On a longtemps expliqué dans nos universités le financement des économies du Sud comme on expliquait le financement des économies du Nord, comme si les choses se passaient partout de la même façon, comme si les banques y faisaient partout les mêmes opérations pour la même clientèle, comme si la monnaie y rendait les mêmes services. Les choses ont changé, principalement pour deux raisons.


La première raison est la prise en compte des pratiques usuraires. Dans la plupart des villages du Tiers Monde, mais plus en Asie qu'en Afrique, les paysans empruntent, en argent ou en nature, surtout dans les mois qui précèdent la récolte, à leur propriétaire, à un commerçant, à un " prêteur professionnel ", à des taux exorbitants pouvant atteindre 50 à 100% pour une durée qui n'importe pas mais qui est toujours courte.


A côté de l'usure proprement dite, on peut aussi emprunter à la famille ou à des amis, on peut aussi se grouper pour se prêter et s'emprunter les uns aux autres. Toutes ces pratiques fort originales et très répandues ont commencé à être étudiées assez tardivement, à partir des années 60.


La seconde raison est la reconnaissance d'un secteur informel de l'économie qui ne fonctionne pas selon les normes et les mécanismes du secteur dit formel, ou encore moderne. C'est un rapport publié par le Bureau International du Travail sur le Kenya en 1972 qui utilise pour la première fois cette expression. Il s'agit là des activités non recensées, exercées avec peu de capital et beaucoup de main-d'oeuvre non qualifiée, à une échelle très restreinte, sans respect d'aucune réglementation, sans contrainte initiale qui gênerait " l'entrée sur le marché ". Les travaux sur le secteur informel se sont multipliés, ils ont surtout permis de mesurer son importance, ce qui a conduit à parler du dualisme de l'économie dans le cas des pays en voie de développement. Ce dualisme de l'économie va de pair avec le dualisme de la finance. Le secteur moderne est financé par les banques, le secteur informel est financé sans institutions, par les agents eux-mêmes, d'une façon informelle... L'économie et la finance vont naturellement de pair.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

03/02/2011


Langue :

Français


Pages :

20


Consultations :

5158


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Michel LELART


Tags : Article de recherche, Finance & Compta
Sur le même thème
Vues : 931

Essais en Finance d'entreprise - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 493

Bulles Spéculatives : Le Cas des Marchés Américain et Français - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 454

L'influence des marchés financiers sur les investissements en capital-risque : une comparaison Europe - Etats-Unis -...

Vues : 332

EDF, La privatisation qu'il fallait éviter - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 332

Les marchés financiers : péril ou opportunité pour l'industrie ? Quelques enseignements d'un épisode oublié de l'histoire...

Vues : 256

La fiscalité des fonds de pension aux Etats-Unis - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Du même contributeur
Vues : 6075

Les fusions-acquisitions et l'analyse économique du droit : approche comparée France-Etats-Unis - Disponible sur l'archive...

Vues : 4546

Tourisme et internationalisation : le cas du groupe Accor - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 4416

Web PageRank Prediction with Markov Models - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 3160

Les principaux courants de pensée économique. http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Vues : 2906

La sidérurgie française 1945-1979. L'histoire d'une faillite. Les solutions qui s'affrontent. La politique gouvernementale...

Vues : 2689

Le commerce en ligne des oeuvres d'art - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.