Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

Fiche de lecture Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras. Un barrage contre le Pacifique est un roman qui porte l'engagement de son auteure. On y découvre en effet la critique du système colonial à laquelle se sont livrés de très nombreux communistes déjà avant la Seconde Guerre mondiale. Ils considéraient le colonialisme comme une exploitation injuste et comme la privation des droits fondamentaux de peuples indigènes. Marguerite Duras est une des mieux placées pour dénoncer ce système puisqu'elle l'a elle-même vécu. Son appartenance durant sa jeunesse à la classe la plus pauvre parmi les colons, qui vivait au contact permanent de la population locale, a fait d'elle un témoin privilégié des aberrations du colonialisme. Dans Un barrage contre le Pacifique, on trouve ainsi de nombreuses descriptions de l'exploitation menée par les Blancs en Indochine


Consulter un extrait ci-dessous

Toutes les semaines, ils se rendent à Ram pour voir du monde et s'amuser, trainant avec eux leur mère et son caractère revêche. Un jour, ils font la connaissance de Mr Jo, un jeune planteur du Nord, riche mais laid, dont le dévolu se jette aussitôt sur Suzanne. Consciente de l'intérêt que revêt pour eux un possible mariage, la mère accepte que Mr Jo vienne leur rendre régulièrement visite. Rapidement convaincu que Suzanne ne s'intéressera jamais à lui pour sa personne, Mr Jo utilise sa fortune comme appât et multiplie les cadeaux. Lorsqu'il lui offre un phonographe, la jeune femme ne montre aucune reconnaissance et donne le magnifique objet à son frère, passionné de musique. Celui-ci déteste Mr Jo. L'attirance de cet homme laid pour sa soeur le dégoute. Joseph décide alors de jouer cartes sur table : soit Mr Jo épouse Suzanne, soit il s'en va.


Le jeune planteur désespère : il entretient l'espoir d'une union, mais se voit retenu par son père autoritaire et par l'absence de réaction de Suzanne. Ã? chacune de ses visites, il tente d'obtenir d'elle ce qu'elle ne veut pas lui donner : son corps et son amour. Et si l'adolescente accepte parfois de se montrer nue, c'est uniquement dans le but d'arriver à ses fins : un mariage riche, une issue de secours. Lorsque Mr Jo offre un diamant à la jeune fille en espérant ainsi l'attirer pendant huit jours en ville, Joseph se met en colère. On dit au prétendant de ne plus revenir. La mère s'empare du diamant et compte s'en servir pour payer ses dettes.


La mère et ses enfants se rendent en ville dans le but de vendre le diamant qui, selon Mr Jo, vaut vingt mille francs. Mais, très vite, ils comprennent que ce n'est là qu'un espoir vain : la pierre contient un défaut qui diminue de moitié sa valeur. Pendant que la mère fait le tour des diamantaires, Suzanne se lie avec Carmen, la patronne de l'Hôtel Central où la famille loge. Suzanne a été une des innombrables amantes de Joseph. Prise de sympathie pour la soeur de ce dernier, elle l'encourage à aller se promener seule dans les rues de la ville blanche où vivent les riches colons. Tous les jours, Suzanne sort donc, non pour se balader, car les gens lui semblent étranges et hostiles, mais pour aller au cinéma. Un soir, en rentrant à l'Hôtel, elle tombe sur Mr Jo qui l'a cherchée partout. Elle le repousse définitivement lorsqu'il cherche une nouvelle fois à obtenir ses faveurs.


Joseph, quant à lui, sillonne la ville. Constamment absent de l'Hôtel, il mène une vie mystérieuse dont Suzanne et la mère ne savent rien. Il finit par trouver un acheteur pour le diamant, prêt à donner les vingt mille francs voulus par la mère : il s'agit d'une femme qu'il a rencontrée au cinéma avec son mari. L'attirance qu'ils ont immédiatement ressentie l'un pour l'autre les a poussés à saouler le mari pour s'enfuir à deux. La femme, bien plus âgée que Joseph, promet à celui-ci de venir le chercher à la concession dans peu de temps. La mère, Suzanne et Joseph rentrent donc chez eux après avoir payé une partie de leurs dettes avec l'argent du diamant.


L'agitation de Joseph fait comprendre à la mère et à Suzanne qu'il va bientôt partir. Lui-même les prévient de son amour pour cette femme qu'elles ne connaissent pas. Quelques jours plus tard, Joseph les quitte avec la belle inconnue. Suzanne attend son tour. Elle se rapproche de Jean Agosti, un beau gosse des environs. Mais la mort de sa mère ruine ses plans : Joseph, revenu pour l'enterrement, propose à sa soeur de partir avec lui. Et l'affection qu'elle ressent pour Agosti ne peut l'empêcher de réaliser son voeu le plus cher : s'enfuir.


C'est un personnage complexe, positif et négatif à la fois. Ancienne institutrice qui a suivi son mari en Indochine dans l'espoir de vivre une vie exotique, elle se retrouve seule avec ses deux enfants suite au décès rapide de l'homme qu'elle aimait. Jeune veuve, elle se voit forcée de décrocher des petits boulots pour pouvoir nourrir sa famille. Elle achète une concession au bord du Pacifique, espérant de bonnes récoltes, mais découvre vite que le terrain dans lequel elle a investi toutes ses économies est incultivable, sans cesse envahi par un océan qu'elle décide de combattre. Elle implique la population dans la construction d'un barrage qui serait bénéfique à tous. Mais celui-ci cède sous les premières vagues, des crabes ayant attaqué de leurs pinces le bois fraichement coupé. Le malheur et la misère accompagnent la mère. Elle ne vit que de fantasmes, croyant en la réalisation d'un barrage plus solide alors qu'elle ne possède ni l'argent, ni les moyens pour retenter l'expérience. Elle vit dès lors dans l'obsession de l'argent et de vivre une fin heureuse. Les gens la perçoivent comme " un monstre dévastateur " capable d'entrainer ses enfants dans sa folie :


Car la mère entretient une relation d'amour-haine avec ses enfants : sa violence à leur égard se double d'un instinct protecteur, particulièrement perceptible lors des repas. Nourrir ses enfants est pour elle un acte primitif, la plus grande preuve d'affection. Elle incarne la figure mythique de la mère nourricière qui nourrit les siens, les pauvres et la terre, effectuant sans cesse de nouvelles plantations. Elle meurt seule d'une maladie qui la rongeait, physique et psychique à la fois.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

12


Consultations :

7597


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Catherine Nelissen


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Un barrage contre le Pacifique, Marguerite Duras
Sur le même thème
Vues : 11686

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 6849

Fiche de lecture Cannibale de Didier Daeninckx : Le texte de Daeninckx montre qu’en réalité les Français ont réussi à...

Vues : 4930

La Peste de Camus : Selon cette lecture, la peste apparait comme un élément constitutif de la condition humaine. L’un des...

Vues : 4321

Fiche de lecture L'Étranger de Camus : On ne parvient en tout cas pas à dire quand Meursault aurait écrit son histoire. Les...

Vues : 3826

Fiche de lecture Les Justes de Albert Camus. L'action terroriste s'impose, mais elle a des limites : elle doit être ciblée...

Vues : 3735

Fiche de lecture Pauline de Alexandre Dumas. C'est la figure du mal qui provoque chez Pauline un mélange de...

Du même contributeur
Vues : 14808

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 14716

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 12480

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 10248

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 9870

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une...

Vues : 9263

Fiche de lecture un secret de Philippe Grimbert : Comme le titre l’indique, le sujet essentiel du roman est la question du...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.