EVA : Une mesure de Création de Valeurs

Publié par : Sparta

EVA : Une mesure de Création de Valeurs.


Consulter un extrait ci-dessous

Les mesures comptables permettent-elles d'apprécier correctement la valeur créée pour les actionnaires ? Cette question qui est au coeur des scandales financiers et des manipulations comptables survenus récemment aux États-unis et en Europe (Enron, Worldcom, Vivendi Universel, Parmalat ...) et qui amènent à s'interroger sur la qualité de l'information comptable publiée et sur le degré de confiance


La première réponse qui vient à l'esprit est ... le bénéfice comptable, soit la différence entre le chiffre d'affaires et les différentes charges. Il est vrai que, à l'origine, le bénéfice comptable est issu de conventions qui n'avaient pas pour objet principal de renseigner les actionnaires. Les résultats sont déterminés selon des critères impliquant une certaine appréciation et un certain jugement, ce qui diminue d'autant leur crédibilité. Les dirigeants d'entreprise se sentent souvent obligés de produire des résultats en croissance, parce que les investisseurs l'exigent, ou bien parce que leur propre rémunération en dépend. Cette pression peut, en l'absence de réelle amélioration des performances, les pousser à différer un résultat publié qui surestime le bénéfice réel.


l'EBITDA ou Bénéfice avant Charges d'intérêts, Impôts et Amortissements (en anglais : Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization). C'est une mesure de cash-flow opérationnel. Mais ce n'est pas encore satisfaisant. Les charges d'intérêts ou les impôts ne sont en effet pas des charges secondaires


De plus, l'EBITDA ne comprend pas tous les éléments du cash-flow opérationnel comme, par exemple, les importantes variations du besoin en fonds de roulement (gestion des stocks, créances clients et crédits fournisseurs). L'EBITDA, c'est aussi la porte ouverte à des stratégies d'investissement inconsidérées : en effet, pourquoi se priver d'investir à tort et à travers en empruntant massivement si la performance ne tient compte ni des amortissements ni des charges financières ?


Plus subtil, le " free cash-flow " ou cash-flow libre est nettement plus intéressant en ce qu'il comprend la gestion du besoin en fonds de roulement et la politique d'investissement nécessaire à maintenir l'outil de production existant. Ce cash-flow libre est dès lors le cash excédentaire qui a été généré pendant une période donnée


Mais c'est pour une raison plus fondamentale qu'il faut encore chercher ailleurs. Une entreprise se finance par endettement mais aussi par fonds propres. Si on admet l'hypothèse d'efficience des marchés financiers, le bénéfice par action (bénéfice divisé par le nombre d'actions émises) est considéré comme étant l'indicateur le plus direct des performances financières d'une entreprise. La rentabilité boursière, mesurée par la variation relative du prix de l'action, permet alors d'apprécier la valeur que la firme a créée ou détruite sur une période donnée.


Toutefois, cette méthode est peu pertinente car la valeur d'un indicateur dépend surtout de la précision avec laquelle il traduit l'impact des décisions par la direction. En conséquence, le meilleur indicateur de performance est celui qui évolue en fonction des actions et des décisions de la direction. Selon ce critère, le cours boursier est souvent un mouvais indicateur des performances historiques, parce qu'il traduit les anticipations du marché quant à l'impact des décisions futures.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/02/2011


Langue :

Français


Pages :

13


Consultations :

5705


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : EVA, finance, création de valeur
Sur le même thème
Vues : 16747

Ce modèle permet de mesurer la rentabilité d'un projet d'investissement selon les critères de multiple, TRI et VAN. Très...

Vues : 9616

Ce fichier DCF permet de réaliser la valorisation d'une société (non financière) par actualisation des cash flow (méthode...

Vues : 9581

Excel pour la finance.

Vues : 6916

Dans cet article, l'auteur propose une revue de littérature des principales méthodes d'évaluation (dcf, comparables).

Vues : 5448

Aswath Damodaran propose ici une méthodologie permettant de déterminer le profil de risque d'une société, puis les moyens...

Vues : 4498

Outil pratique de calcul des différentes réductions patronales pour l'année 2015, pour une entreprise de 1 à 19 salariés....

Du même contributeur
Vues : 62663

Etude d'une éolienne. L’alimentation en électricité d’un site insulaire isolé se fait traditionnellement par des...

Vues : 35713

Cours et exercices de mécanique des sols. Un sol est un mélange : d’éléments solides : Provenant de la désagrégation...

Vues : 26277

Cours sur Commande PID d'un moteur à courant continu. La boucle fermée (contre réaction) est capable de stabiliser un...

Vues : 21483

Rapport de stage Axa. AXA, cette dernière crée une signature graphique forte qui renforce la reconnaissance de sa marque....

Vues : 20202

Cours de fiscalité. L'impôt est assis en fonction des capacités contributive du contribuable et ne comporte ni remboursement...

Vues : 18621

Comment réaliser un Audit Comptable et Financier. L'audit financier procède en priorité d'une volonté de fiabiliser les...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.