Marché commerce des voyageurs - Etude de marché

Publié par : Etudes_pro

Résultats mitigés enregistrés en 2012 par le gestionnaire des aéroports franciliens Aéroports de Paris (ADP), qui voit ses trafics progresser très légèrement de 0,8 % à 88,8 millions de passagers. Son chiffre d’affaires progresse de 5,6 %, à 2,6 milliards d’euros, principalement grâce aux revenus extra-aéronautiques, même si les revenus aéronautiques progressent de 5 %. Pour accélérer sa croissance, ADP va miser sur ses zones commerciales. Volonté grandissante de la part des enseignes de cosmétiques et parfumeries françaises et étrangères d’implanter leurs points de vente dans les gares, en France, en 2013. Une solution qui permet de faire face à la baisse de fréquentation des centres commerciaux et à la concurrence exercée par le commerce électronique. De son côté, la SNCF est preneuse de ces projets d’implantation puisque sa filiale Gares & Connexions projette la rénovation de 80 gares dans l’Hexagone. Toutefois, le commerce en gare nécessite une adaptation du concept pour ces clients pressés. Illustration de la tendance, à travers des exemples de stratégie d’enseigne


Consulter un extrait ci-dessous

Forte attractivité des gares, en France, pour les commerces, en raison de l'important trafic de voyageurs et de ses perspectives d'évolution à la hausse (2 milliards de voyageurs en transit par an, dans 3000 gares). De quoi susciter des convoitises chez les foncières, nombreuses à répondre aux appels d'offres d'A2C, filiale de la SNCF (opérateur ferroviaire public) qui est chargée de la commercialisation des espaces. Toutefois, les situations introduisant un opérateur immobilier demeurent exceptionnelles, et l'espace gare nécessite de la part des enseignes de bien maîtriser certaines contraintes. Explications et détails. Encadré : avec la montée en puissance du e-commerce, le mur virtuel monte à quai. Données chiffrées clés sur les gares et leurs espaces commerciaux dans l'Hexagone.


Lumière, en octobre 2012, sur la tendance croissante des enseignes françaises à s'installer dans les gares et les aéroports. Les revenus au mètre carré des points de vente en zone de transit sont généralement supérieurs à la moyenne de la distribution, à condition de capter l'attention d'une clientèle souvent pressée. Il est donc nécessaire de développer des offres adaptées aux voyageurs. Détails et explications à travers des exemples d'enseignes. Quelques données chiffrées.


Décryptage, en mars 2012, de la multiplication des projets commerciaux des réseaux de franchise français dans les gares, métros et aéroports. Des zones de transports à fort trafic piétons qui représentent de nouveaux espaces de consommation en pleine mutation et qui séduisent aujourd'hui les enseignes du commerce organisé en quête de relais de croissance. 80% des points de vente sur ces sites sont le fait de réseaux contre seulement 20% pour les purs indépendants. Zoom sur cinq exemples de franchiseurs qui parient sur le commerce de flux : Monop'Station investit les gares ; Beauty Bubble, microsalon de coiffure ; la beauté express selon Benow ; Happy, un fleuriste sous terre ; Red d'Hippo, le petit frère d'Hippopotamus. Détails. Peu de chiffres.


Pour profiter du flux important de voyageurs, ces espaces publics ouvrent grand leurs portes aux boutiques. Une diversification lucrative pour les propriétaires de ces lieux comme pour les opérateurs immobiliers. Face à la hausse du trafic voyageurs et à la multiplication des correspondances entre les modes de transport en commun, les gares doivent offrir davantage d'espaces et de services ", affirme Frédéric Michaud, directeur du développement chez Gares & Connexions, une branche de la SNCF. Traditionnelle dans d'autres pays, récente en France, la reconversion d'une partie de ces espaces publics en temples de la consommation s'avère être un bon filon pour la SNCF, qui dispose de 3.000 gares en France, comme pour Aéroports de Paris (ADP), propriétaire des zones aéroportuaires d'Orly, de Paris-Charles-de-Gaulle et du Bourget...


Le commerce en zones de transit dispose de solides réserves de croissance. Il est porté d'un côté par la demande avec la hausse structurelle des déplacements (ferrés, automobiles, aériens) et de l'autre par l'offre (multiplication des ouvertures d'espaces commerciaux en zones de transit). L'ensemble de ces éléments crée en effet un contexte particulièrement propice à la dynamique de ces lieux spécifiques. Cet engouement pour le commerce en zones de transit risque toutefois de se heurter aux arbitrages de consommation des ménages. Selon les prévisions exclusives de Xerfi à l'horizon 2013, l'environnement économique des Français ne sera guère favorable à la consommation : la croissance du pouvoir d'achat des ménages sera limitée à moins de 1% en 2012 comme en 2013. Les commerces en zones de transit devront donc tout mettre en oeuvre pour se différencier des commerces de centre-ville.


Situation et potentiel de développement, en 2012, du commerce français de flux relatif à l'ensemble de l'activité commerciale de proximité des gares, aéroports et espaces de transport en commun (stations RATP). Des zones qui canalisent près de 6 milliards de visites par an et qui suscitent l'intérêt croissant à la fois des enseignes de distribution (alimentaires et non-alimentaires) et des opérateurs de transport, la SNCF en tête. Les raisons de cet engouement : une manne piétonne exceptionnelle à saisir par les commerces, et des revenus importants générés par les redevances des commerces pour les compagnies de transport. Conséquences : les enseignes développent de nouveaux concepts, et les gestionnaires d'espaces étendent leurs aires commerciales. Détails avec commentaires de professionnels. Données chiffrées.


Résultats mitigés enregistrés en 2012 par le gestionnaire des aéroports franciliens Aéroports de Paris (ADP), qui voit ses trafics progresser très légèrement de 0,8 % à 88,8 millions de passagers. Son chiffre d'affaires progresse de 5,6 %, à 2,6 milliards d'euros, principalement grâce aux revenus extra-aéronautiques, même si les revenus aéronautiques progressent de 5 %. Pour accélérer sa croissance, ADP va miser sur ses zones commerciales. Précisions avec données chiffrées.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

02/08/2013


Langue :

Français


Pages :

16


Consultations :

5019


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 17/07/20
  • Prix : 35€

    45€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Editeur : Etudes_pro


Tags : Commerce de flux, commerce de voyage, commerce en zone de transit, travel retail, secteur porteur, gares ferroviaires, transports en commun, aéroports
Sur le même thème
Vues : 2546

Aviation d'affaires : quand la crise vient perturber un secteur dynamique. Les grandes manifestations professionnelles : des...

Du même contributeur
Vues : 36798

Point sur le redressement du secteur français du prêt-à-porter féminin en 2013, qui retrouve des couleurs grâce à la...

Vues : 25709

Le marché français de la restauration commerciale en 2012, - Mise à jour Février 2015 fortement impacté par le phénomène...

Vues : 24195

Analyse du marché français de l’hygiène-beauté dans la grande distribution, qui affiche une très légère hausse fin...

Vues : 22124

Les premiers résultats du mois de janvier 2012 indiquent que la consommation d’articles mode et textiles est restée stable...

Vues : 17649

Zoom, en octobre 2012, sur l’importance du créneau de la femme citadine sur le marché de la chaussure en France. Le marché...

Vues : 14893

Le point, en mars 2014, sur le succès de la saveur chocolat, au coeur des lancements des fabricants de desserts frais en...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.