L'industrie automobile française en 2009 - Analyse et Statistiques

Publié par : Autoflash

Analyse et statistiques sur le marché automobile français en 2009.


Consulter un extrait ci-dessous

Dans ce contexte, les constructeurs français d'automobiles ont réagi très rapidement et ont, dans un premier temps, ajusté le rythme de production de leurs usines puis, devant l'ampleur et la durée des difficultés, ils ont mis en place des plans plus structurants visant à adapter leur offre, à réduire leurs coûts et à optimiser l'emploi de leur outil de production.


En France, comme dans d'autres grands pays constructeurs d'automobiles, compte tenu de l'importance du secteur à la fois en amont (équipements automobiles, mais aussi autres biens et services) et en aval dans le réseau, l'État a accompagné très rapidement les efforts de l'industrie automobile par un ensemble important de mesures de soutien. Ces dernières font partie du "pacte automobile" qui associe les différents acteurs du secteur et vise à améliorer leur compétitivité dans un contexte de forte concurrence internationale. L'accent a notamment été mis sur la résolution d'urgence des problèmes financiers générés par la crise, sur la diffusion des méthodes d'excellence opérationnelle (lean manufacturing) et sur la stimulation de la recherche, porteuse d'avenir. Les constructeurs français d'automobiles, représentés par le CCFA, et leurs fournisseurs rassemblés au sein du CLIFA (Comité de Liaison des Fournisseurs de l'Automobile) ont signé un Code de Performance et de Bonnes Pratiques (CPBP) et mis en place une plateforme (PFA) qui leur permettra de renforcer leur collaboration et, ainsi, de mieux assurer le développement futur de la filière.


Les perspectives de croissance pour l'industrie automobile française dépendent de facteurs communs à toute l'industrie et de facteurs plus spécifiques. En France, certaines charges, en particulier fiscales ou sociales, pèsent comparativement plus lourdement sur les entreprises, notamment industrielles, et constituent des handicaps pour la compétitivité des sites français de production. Le CCFA, aux côtés du Groupement des Fédérations Industrielles (GFI), attend beaucoup de la suppression de la part liée à l'investissement de la taxe professionnelle. Du côté des facteurs plus spécifiques à l'industrie automobile, les efforts des dépenses de recherche et développement, qui sont déjà significatifs (l'industrie automobile est le premier secteur en termes de dépenses en recherche et développement, comme de dépôt de brevets, en France) doivent se renforcer et être appuyés à la fois par les mesures publiques de soutien à l'innovation, tel le Crédit d'Impôt Recherche, et par la consolidation des pôles de compétitivité automobiles, qui ont déjà porté plus d'une centaine de projets.


Concernant le marché automobile français, les résultats pour l'année 2008 en année pleine demeurent quasi stables par rapport à l'année 2007 pour les véhicules légers ou en hausse pour les véhicules industriels. Ils ne sont en fait guère représentatifs du contraste existant entre la première partie et la fin de l'année. Ainsi, au premier semestre, les immatriculations de voitures particulières étaient en hausse de 4,5 % et au deuxième semestre elles ont fléchi de 6 % par rapport aux mêmes périodes de 2007. L'évolution annuelle de 0,7 % est due largement au bonus/malus, qui a stimulé le marché. Pour 2009, la bonne tenue des ventes au premier semestre doit beaucoup à la prime à la casse, dont le montant a été porté à 1 000 euros en décembre 2008. Pour 2010, il convient d'être attentif aux mesures accompagnant la diminution des aides si l'on ne veut pas voir la demande se dégrader comme en 1997, lors de la dernière crise, après la fin des primes. À noter que, en France, sur 2008-2009, la demande s'est orientée massivement vers des véhicules faiblement émetteurs de CO2 permettant la baisse de 9 grammes en 2008 du CO2 moyen émis par kilomètre parcouru contre un


Autre conséquence, la part des petits véhicules s'apprécie et les dépenses globales d'acquisition d'automobiles des ménages diminuent. Le véhicule utilitaire, quant à lui, qu'il soit léger ou lourd, est extrêmement affecté par la crise ; si les carnets de commandes étaient encore bien remplis à la mi-2008, ils se sont vidés progressivement et l'année 2009 s'annonce difficile.


Le marché européen, pour sa part, principal débouché des constructeurs français d'automobiles, a reculé de 8 % en 2008 pour les voitures particulières, avec des baisses particulièrement marquées dans des pays où les constructeurs français sont bien implantés (Espagne, Royaume-Uni, Italie). La diminution des volumes vendus par ces constructeurs est alors significative, mais il reste que plus d'un véhicule sur cinq vendus en Europe est toujours de marque française. Pour les véhicules utilitaires légers, la baisse du marché européen a atteint 11 % et la part de marché des constructeurs français a progressé d'un point à 35 %. La situation du véhicule industriel s'est dégradée plus tardivement et si le marché n'a reculé que de 0,3 % en 2008, ses perspectives pour 2009 sont très sombres.


Hors Europe, les marchés automobiles, qui sont davantage des marchés de premier équipement, ont mieux tenu, et les débouchés des constructeurs français n'ont pas diminué. Ces régions, beaucoup moins motorisées que les pays développés, représentent des marchés potentiels importants. Aussi le développement et la consolidation d'implantations industrielles demeurent-ils des objectifs stratégiques.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

17/09/2010


Langue :

Français


Pages :

84


Consultations :

7141


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Editeur : Comité des Constructeurs Français d'Automobiles


Tags : CCFA, industrie automobile, analyse et statistiques, étude de marché automobile
Sur le même thème
Vues : 22003

Les premiers résultats du mois de janvier 2012 indiquent que la consommation d’articles mode et textiles est restée stable...

Vues : 6113

Petfood, petcare et accessoires ne connaissent pas la crise. Des Français toujours plus adeptes des animaux de compagnie....

Vues : 5368

Les féminins, la famille star de la presse magazine. Des éditeurs volontaristes qui rivalisent de créativité pour renouer...

Vues : 4363

De l'identification d'un besoin à la naissance d'un marché (2006 - 20012). Faux «eldorado» ou vrai relais de croissance ?...

Vues : 4355

Il n’est pas évident de démarrer une activité dans un secteur déjà saturé. Cela est assimilé au syndrome de mouton de...

Vues : 4186

Le marché du tabac, fortement impacté par la hausse des prix, mais maintenu grâce au cigare. Les stratégies commerciales...

Du même contributeur
Vues : 443

Emissions de CO2 - Les transports routiers mobilisés. Le grand challenge que doit aujourd'hui relever les constructeurs...

Vues : 399

Statistiques sur l'évolution des accidents de la route depuis 1987

Vues : 355

Tableau de bord automobile - 2ème trimestre 2010. Production, immatriculations, part de marchés, classement par modèles en...

Vues : 314

Qualité de l'air - La contribution de l'Automobile. Au cours de la dernière décennie, grâce aux efforts constants et...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.