L'activité bancaire mesurée par les banques et la comptabilité nationale

Publié par : Marketaddict

Insee Première N°1285 - février 2010. L'activité bancaire mesurée par les banques et la comptabilité nationale - Des différences riches d'enseignements.


Consulter un extrait ci-dessous

Comme le produit intérieur brut (PIB), la production bancaire s'est accrue de façon régulière et modérée. Toutefois, cette évolution masque une déformation de la structure de cette production au cours du temps : la part des " services d'intermédiation financière indirectement mesurés " (Sifim définitions), autrement dit des marges d'intérêts perçues par les banques, a fortement décliné au profit de celle des services explicitement facturés aux clients. De fait, si ces derniers ont été multipliés par 2,5 entre 1995 et 2008, les Sifim ont eu tendance à stagner (graphique 2). De l'ordre de la moitié initialement, leur part dans la production de services bancaires a été réduite à un tiers sur la période


+ 4 % et + 6 % par an en moyenne entre 2000 et 2007). Cette évolution s'explique peut-être par une concurrence accrue entre banques. Elle s'explique aussi par la baisse des taux d'intérêt qui a accompagné celle de l'inflation. La baisse des taux d'intérêt à court terme a en effet mécaniquement diminué la marge que peuvent dégager les banques sur les dépôts collectés. La réduction de l'écart entre taux d'intérêt à court terme et taux d'intérêt à long terme a par ailleurs contribué à amoindrir les marges dégagées sur les crédits.


En comptabilité nationale, le PIB mesure la production de biens et services sur le territoire. Il résulte de l'agrégation des valeurs ajoutées de chaque activité économique. Celles-ci sont définies comme la différence entre la valeur de la production et celle des consommations intermédiaires nécessaires à cette production. Pour la plupart des activités économiques, la production se mesure aisément, par le biais du chiffre d'affaires du producteur. Certains services bancaires, explicitement facturés, sous forme de commissions au titre des services spécialisés fournis par les banques, sont également dans ce cas. Il s'agit en effet d'une activité productive dont la mesure est proche conceptuellement de celle d'un chiffre d'affaires.


Mais pour le reste de l'activité bancaire, cette production est plus délicate à appréhender. En effet, les banques gèrent les dépôts de leurs clients et leur distribuent des crédits, sans que ces services ne fassent l'objet d'une facturation explicite, car elles se rémunèrent en appliquant une marge d'intérêt. Les marges ainsi dégagées correspondent en comptabilité nationale aux services d'intermédiation financière indirectement mesurés (Sifim définitions) et doivent aussi être prises en compte dans le calcul de la production des banques.


En outre, même si l'activité principale des institutions financières est une activité bancaire stricto sensu, il faut également prendre en compte les activités secondaires des banques françaises qui génèrent elles aussi de la valeur ajoutée (gestion de patrimoine immobilier, services informatiques ...).



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

21/08/2010


Langue :

Français


Pages :

4


Consultations :

5851


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

Résumé

Auteur : Jean-Marie Fournier, Denis Marionnet


Editeur : INSEE


Tags : Insee, activité bancaire
Sur le même thème
Vues : 1776

Tableaux de l'Économie Française

Vues : 994

Insee Première N°1258 - septembre 2009. Les salaires des agents de la fonction publique territoriale en 2007.

Vues : 831

Insee Première N°1288 - avril 2010. Les très hauts salaires du secteur privé.

Vues : 824

Insee Première N°1287 - mars 2010. Être né en France d'un parent immigré.

Vues : 711

Insee Première N°1267 - novembre 2009. L'activité des pharmacies de 2000 à 2006 - Dynamisme du chiffre d’affaires,...

Vues : 682

Insee première N° 1325 : Patrimoine des ménages début 2010.

Du même contributeur
Vues : 983

Insee Première N°1315 - octobre 2010. Les dépenses d'énergie des ménages depuis 20 ans : Une part en moyenne stable dans...

Vues : 979

Tableau historique du PIB par habitant dans l'Union Européenne de 1998 à 2009. Source INSEE

Vues : 874

Les normes IFRS et l'évolution des statistiques monétaires et financière.

Vues : 679

Insee Première N°1298 - juin 2010. Les réseaux d'enseignes dans l'habillement - Des structures diversifiées autour de...

Vues : 559

Insee Première N°1304 - juillet 2010. Comparaison des prix entre les DOM et la métropole en 2010.

Vues : 548

Insee Première N°1240 - juin 2009. La croissance périurbaine depuis 45 ans - Extension et densification.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.