Les comportements de rachat en Assurance Vie en régime de croisière et en période de crise

Publié par : Economist

Les comportements de rachat en Assurance Vie en régime de croisière et en période de crise - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.


Consulter un extrait ci-dessous

Deux questions sous-jacentes au rachat doivent être abordées : tout d'abord les conséquences financières d'un mauvais choix de modélisation pour les lois de rachat et ensuite son impact sur les garanties. Nous nous focalisons ici sur le premier point, étroitement lié au contexte économique et financier et donc à la dynamique des taux d'intérêt. Selon la position de l'assureur (phase d'investissement ou de désinvestissement) et son anticipation du marché, un scénario haussier aussi bien que baissier des taux d'intérêts peut avoir des conséquences importantes au niveau de sa gestion actif-passif et de son stock de réserves. Ces conséquences peuvent même devenir critiques en cas de rachat massif (dans un scénario haussier) ou d'absence de rachat (scénario baissier), obligeant ainsi l'assureur à emprunter ou à verser un taux garanti supérieur au rendement de ses propres actifs. Nous distinguons ainsi qu'un problème d'adéquation se pose pour l'assureur dans tous les cas.


Habituellement, l'assureur fait l'hypothèse que son portefeuille d'assurés est composé de personnes se comportant indépendamment les unes des autres, ce qui est relativement juste en régime de croisière. Néanmoins un problème majeur se pose dans le cas d'une perturbation de l'équilibre économique et financier : cette hypothèse est clairement inadaptée et les comportements des assurés deviennent fortement corrélés (Loisel et Milhaud (2010)). La recherche académique s'est penchée sur le sujet et les travaux de Lee & al. (2008) apparaissent comme un premier essai de modélisation dynamique du comportement humain, de même que Fum et al. (2007), Kim et al. (2008) et Pan et al. (2006) qui étudient les réactions humaines en cas de panique. D'un point de vue plus quantitatif, Loisel et Milhaud (2010) présentent certains outils théoriques servant à modéliser l'interaction et la corrélation entre les comportements des assurés, de même que McNeil et al. (2005) qui pose la question dans un contexte plus général. Des problématiques telles que l'anti-sélection et l'aléa moral ont aussi une importance toute particulière, notamment dans un contexte de contrat d'Assurance Vie Prévoyance où la santé des assurés est la question centrale dans le processus de tarification et de gestion des risques. Il est par exemple interdit en France de racheter des contrats de type rente viagère pour éviter le phénomène d'anti-sélection.


La première partie de l'article dresse un panorama du rachat en France et évoque certains aspects clefs dans la compréhension de ce risque, la deuxième partie aborde la question du risque de rachat et de son évaluation dans le contexte réglementaire de la directive Solvabilité II. Enfin, la dernière partie traite de l'intégration du problème de corrélation des comportements dans un modèle interne et donne un aperçu de l'impact des crises de corrélation en termes de rachat sur le capital économique et donc indirectement la santé financière d'une compagnie d'Assurance Vie.


L'assurance vie reste aujourd'hui le placement préféré des français en offrant la meilleure combinaison risque-rendement-fiscalité : fin 2008, 27 millions de contrats ouverts avaient déjà été ouverts et les prestations annuelles versées par les compagnies d'Assurance Vie dépassaient 100 milliards d'euros !


Les offres sont multiples et permettent de répondre aux besoins des épargnants, les principaux critères étant la liquidité des sommes investies, le rendement et la sécurité financière associée aux entreprises d'assurance. La liquidité se traduit principalement pour les contrats d'épargne mono-support (un seul support en euro, à valeur planché garantie) et multi-supports par la liberté de sortir du contrat sans perdre les avantages du produit.


Pour cela, l'assuré devra connaître quelques bases de fiscalité applicables aux contrats d'assurance vie. Cette fiscalité évolue régulièrement mais continue d'offrir certains avantages, notamment pour les contrats d'une durée de détention supérieure à huit ans. Cette caractéristique est clairement identifiable dans les observations passées, avec un pic de rachat lors de la neuvième année de présence en portefeuille. L'assuré devra aussi porter attention aux pénalités qui pourraient lui être prélevées au moment de la sortie, qui selon les codes des assurances sont cependant limitées à 5% de la somme épargnée sur 10 ans. Enfin, il pourra étudier les options qui lui sont offertes dans le contrat pour bénéficier de cette liquidité sans pour autant clore son contrat d'assurance vie et ainsi ne pas perdre son antériorité fiscale, au travers notamment des possibilités de rachat partiel ou d'avance. On entend par rachat partiel la possibilité qui est offerte à un assuré de ne racheter qu'une partie de son épargne, et ainsi ne pas demander la fermeture de son contrat. L'avance quant à elle est assimilable à un prêt que consent l'assureur envers l'assuré, l'épargne de l'assuré constituant alors le collatéral. D'autres clients, souvent plus fortunés sont également intéressés par le caractère non rachetable de leur contrat, mais cela est un autre sujet...


Le phénomène de rachat est important pour les assureurs français. Meilleure en est leur connaissance, meilleure sera leur anticipation de gestion des flux entrants et sortants en termes de trésorerie. Ils pourront même parfois en profiter pour améliorer leur offre produit.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

03/02/2011


Langue :

Français


Pages :

8


Consultations :

5343


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

Résumé

Auteur : Xavier Milhaud, Marie-Pierre Gonon, Stéphane Loisel


Tags : Article de recherche, Economie
Sur le même thème
Vues : 5926

Les fusions-acquisitions et l'analyse économique du droit : approche comparée France-Etats-Unis - Disponible sur l'archive...

Vues : 4208

Web PageRank Prediction with Markov Models - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 2741

La sidérurgie française 1945-1979. L'histoire d'une faillite. Les solutions qui s'affrontent. La politique gouvernementale...

Vues : 2535

Le commerce en ligne des oeuvres d'art - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 1388

Qu'est-ce qu'une firme (-réseau) ? - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 1231

Les effets des fluctuations du prix du pétrole sur les marchés boursiers dans les pays du Golfe. - Disponible sur l'archive...

Du même contributeur
Vues : 4374

Tourisme et internationalisation : le cas du groupe Accor - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 2992

Les principaux courants de pensée économique. http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Vues : 2527

L'intérim : un secteur dual, entre protection et précarité - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 2121

Les évolutions du cadre juridique du droit de la formation professionnelle continue : un changement de paradigmes ? -...

Vues : 1924

Depuis 2008, le pétrole attire encore une fois l’attention de la communauté internationale en raison des fortes variations...

Vues : 1562

La fonction de juger. Etude historique et positive. - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.