La division du travail au sein d'un organe de presse : modes et usages des formes d'emploi

Publié par : Economist

La division du travail au sein d'un organe de presse : modes et usages des formes d'emploi - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.


Consulter un extrait ci-dessous

Pourtant, bien que cette définition soit unique, on distingue deux catégories de journalistes professionnels régis par la Convention nationale de travail des journalistes : d'un côté, les titulaires ; de l'autre, ceux qu'il est devenu commun d'appeler les pigistes. Si les premiers perçoivent une rémunération mensuelle et sont intégrés au sein d'une rédaction à part entière, les seconds sont quant à eux rémunérés à l'article et connaissent la discontinuité de la relation de travail. L'analyse du métier de journaliste prend donc tout son intérêt dans cette distinction, pour une même profession, entre deux types d'individus. Il s'agit donc de comprendre comment s'organise la répartition du travail entre les titulaires et les pigistes afin de montrer en quoi ces deux types de professionnels sont nécessaires au fonctionnement d'un organe de presse. On aurait pu s'attendre à une étude de la division du travail au sein d'un journal entre les divers individus essentiels à sa réalisation : secrétaires de rédaction, journalistes, photographes. Pourtant, l'objet de ce papier est de faire une présentation originale d'une institution culturelle par l'étude de la division du travail au sein d'une même profession. Une analyse d'autant plus justifiée qu'elle met en lumière les modes et usages d'emploi en vigueur dans le secteur du journalisme.


Il faut tout d'abord préciser ce que l'on entend par division du travail. Sous son apparente simplicité, la division du travail a fait l'objet de bon nombre d'analyses, que ce soit pour en vanter les mérites ou en critiquer vivement ses effets. Les premiers économistes à avoir parlé de cette notion sont les Classiques et plus particulièrement Adam Smith.


Il montre en effet qu'en spécialisant les travailleurs à des étapes différentes de la fabrication, et en les faisant travailler séparément, la production se trouve multipliée massivement en une journée, passant de quelques unités produites à plusieurs milliers. La division du travail se trouve donc justifiée parce qu'elle accroît la productivité, spécialise les travailleurs et génère du progrès technique par un recours aux machines. Depuis, les critiques concernant la division du travail et ses conséquences néfastes sur les travailleurs n'ont cessé de se développer


Il faut pourtant se garder d'associer systématiquement la division du travail à une vision négative de l'organisation. Il s'agit ici en effet d'envisager la division du travail comme une manière d'organiser et de coordonner le travail entre les pigistes et les salariés. La question de la division du travail au sein d'un organe de presse trouve donc tout à fait sa place dans une démarche de sociologie interactionniste


Ainsi, afin de comprendre comment s'opère la répartition des tâches entre ces deux catégories de travailleurs nécessaires au fonctionnement d'un journal, il sera tout d'abord présenté les caractéristiques juridiques et professionnelles de chacun des groupes puis il sera montré comment cette division du travail trouve des justifications à la fois théoriques et économiques.


En plus des lectures diverses, l'étude se base sur des entretiens réalisés entre mai 2004 et juin 2005 en majorité auprès de journalistes et du Secrétaire Général du quotidien national Le Monde. Il convient donc de noter que l'analyse se base avant tout sur des pigistes de la presse écrite et plus particulièrement la presse quotidienne d'informations générales. Cette dernière est en effet l'univers des journalistes par excellence, car c'est là que l'on trouve les plus grosses rédactions.


La définition du journaliste donnée ci-dessus pointe donc trois aspects fondamentaux dans la profession : occupation principale, régulière7 et rétribuée. Pour les titulaires, salariés à temps complet et intégrés à une rédaction, il est évident que le journalisme représente une occupation principale, régulière et rétribuée. Cela est plus délicat avec les pigistes, qui par définition travaillent de manière discontinue.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

03/02/2011


Langue :

Français


Pages :

17


Consultations :

5580


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Clémence AUBERT


Tags : Article de recherche, Economie
Sur le même thème
Vues : 2254

Les évolutions du cadre juridique du droit de la formation professionnelle continue : un changement de paradigmes ? -...

Vues : 1687

La fonction de juger. Etude historique et positive. - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 1510

La causalité dans le droit de la responsabilité civile européenne - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 770

L'introuvable démocratie salariale - Le droit de la représentation du personnel dans l'entreprise (1890-2002) - Disponible...

Vues : 651

Management des contradictions et santé au travail : exploration en pays de lean management - Disponible sur l'archive ouverte...

Vues : 572

Le juge constitutionnel est-il un juge comme les autres ? Réflexions méthodologiques sur la justice constitutionnelle -...

Du même contributeur
Vues : 6076

Les fusions-acquisitions et l'analyse économique du droit : approche comparée France-Etats-Unis - Disponible sur l'archive...

Vues : 4547

Tourisme et internationalisation : le cas du groupe Accor - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 4423

Web PageRank Prediction with Markov Models - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Vues : 3161

Les principaux courants de pensée économique. http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Vues : 2907

La sidérurgie française 1945-1979. L'histoire d'une faillite. Les solutions qui s'affrontent. La politique gouvernementale...

Vues : 2690

Le commerce en ligne des oeuvres d'art - Disponible sur l'archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.