Alzheimer, une maladie fréquente de nos anciens

Publié par : Florencec

La maladie d'Alzheimer fait peur mais nous sommes en train de trouver quels gènes sont impliqués dans cette maladie. Les chercheurs espèrent trouver un vaccin. Nous comptons sur eux pour nous guérir d'une pathologie grave aussi décrite comme la démence sénile : l'individu perd d'abord la mémoire immédiate puis n'a plus que des réactions d'enfant qui souffre. Aidons les malades à s'en sortir et du moins gardons-les à leur domicile quand cela est encore possible afin de préserver leur tranquillité.


Consulter un extrait ci-dessous

C'est l'étape intermédiaire et le diagnostic n'est plus à prouver : le patient a une perte de mémoire immédiate et se rappelle de préférence les faits du passé qui vont jusqu'à l'enfance. Le comportement du patient commence à changer car il a des hallucinations, il ressent de la peur et peut se montrer agressif. Le patient perd son autonomie et n'arrive plus à se débrouiller tout seul. Le langage est affecté : la personne se répète, ne finit pas ses phrases...Elle perd l'équilibre, fait des chutes fréquentes et a besoin de quelqu'un pour marcher. Elle évolue vers la troisième phase de la pathologie.


C'est la dernière phase et le patient est totalement dépendant de personnes tierces. Il a besoin des autres pour manger, faire sa toilette, s'habiller, bouger... La mémoire lointaine commence à être affectée également. L'individu finit par ne plus reconnaître sa propre famille et finit par ignorer sa propre identité. Il semble retombé en enfance et en a d'ailleurs le comportement qui peut devenir désinhibé ou agressif. Certains patients deviennent muets car ils ont perdu la capacité de parler.


Malheureusement, à l'heure actuelle, il n'y a pas de traitement pour guérir de cette maladie mais des médicaments sont tout de même prescrits, ils retardent tout de même l'avancée de cette pathologie. Il s'agit de médicaments à base de tacrine (Cognex) retiré du marché en 2004, de donépézil (Aricept), rivastigmine (Exelon), galantamine (Remynil) et mémantine (Ebixa). Ils agissent contre les pertes de mémoire et contre les bouleversements du comportement car l'individu devient souvent dépressif. Les traitements contre les troubles du sommeil peuvent être palliés par une bonne hygiène de vie : éviction de la caféine, de l'alcool et de la nicotine, exercice physique régulier, horaires réguliers pour les repas... Ces médicaments sont forts et il faut faire attention à l'interaction avec d'autres cachets. Seul un médecin pourra vous conseiller correctement. Face à cet enjeu majeur qu'est la maladie d'Alzheimer, comment la France gère-t-elle ses malades âgés ?


Nicolas Sarkozy avait lancé le 1er février 2008 un plan national sur 5 ans pour la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées. Le but recherché était d'améliorer les conditions de vie des patients, de comprendre les maladies pour réagir et d'en faire un enjeu pour la société. Ainsi le Gouvernement a fait des efforts sur l'accompagnement des patients en confiant le malade d'Alzheimer à un coordinateur, un professionnel unique avec qui le patient parle. Il a été recherché que la personne reste à son domicile le plus longtemps possible car c'est le voeu de la plupart des gens souffrant de cette maladie. À l'hôpital, des services entiers sont formés à la gérontologie : psychomotriciens, ergothérapeutes, aides-soignants, auxiliaires de vie... Nicolas Sarkozy a également prévu de soutenir la recherche pour mieux comprendre la maladie et d'alerter l'opinion publique sur ce problème de santé majeur qui touchera 2 millions de personnes en 2020. Le Gouvernement de l'ancien Président de la République avait investi 200 millions d'euros sur 5 ans dans le but de rattraper notre retard sur la recherche. Où en sont les investigations actuellement ?


On a récemment découvert chez les formes familiales précoces d'Alzheimer, trois gènes apparemment responsables de la maladie : APP, Préséniline 1, Préséniline 2. Concernant les formes tardives, plusieurs associations de gènes ont été trouvées comme l'allèle APOEe4 qui multiplie par deux le risque de contracter Alzheimer et qui est présent dans 10 % à 20 % de la population. Trois autres gènes ont été décelés notamment la clusterine. Récemment, en novembre 2012, on a rencontré sur le chromosome 6, le gène TREM2 et ses mutations multiplient par 5 le risque de contracter Alzheimer à début tardif. Observons d'autres informations, cette fois-ci sur le cerveau.


Grâce à ce procédé, on peut voir les différentes lésions dans le cerveau du malade. En effet, après le décès du patient, on peut distinguer des plaques séniles et des dégénérescences neurofibrillaires. Les plaques séniles sont dues à l'accumulation extracellulaire de peptide bêta-amyloïde Aß, qui est issu de la protéine APP (protéine précurseur de l'amyloïde). Quant aux dégénérescences neurofibrillaires, elles sont le résultat de l'accumulation de la protéine tau. Elles ont la forme de filaments entourés en hélice, logés dans les corps cellulaires et les prolongements des neurones. Après la mort du patient, nous pouvons voir un cerveau presque complètement lésionné. Comment pourrait-on vaincre la maladie d'Alzheimer ?


Depuis l'année 2000, on recherche un vaccin à base de peptide amyloïde ß (Aß) car c'est en partie son accumulation dans le cerveau qui est responsable de la maladie. Mais malheureusement ce vaccin a provoqué des neuro-inflammations graves chez 6 % des patients. On recherche actuellement un vaccin plus sûr et plus efficace. Des études sur les souris prouveraient que le système immunitaire joue un rôle dans la maladie d'Alzheimer de même que le vaccin serait génétique car les gènes sont impliqués dans la réponse anti-Aß. Nous comptons sur les chercheurs pour vaincre la maladie d'Alzheimer dans les années à venir.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

19/12/2012


Langue :

Français


Pages :

4


Consultations :

5286


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 08/02/23
  • Prix : 3.99€

    7€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Florence GUILLAUME


Tags : Alzheimer, maladie, dépendance, vieillesse, perte de mémoire
Sur le même thème
Vues : 630

Marisol Touraine, notre Ministre de la santé nous met en garde contre la pilule de troisième génération et veut qu'elle...

Vues : 548

Il est indispensable de faire prendre conscience aux gens que le problème de la drogue est grave, que cela entraîne des...

Vues : 477

Désormais, de nombreuses opérations chirurgicales peuvent se passer avec une seule incision grâce à la chirurgie robotique...

Vues : 454

Le tabac est banalisé. Pourtant, en fumant, nous pouvons attraper de graves maladies notamment le fameux cancer des poumons...

Vues : 449

Aujourd'hui, de moins en moins de personnes meurent du sida et il y a également moins de contaminations. Certains croient...

Vues : 443

La contraception est fondamentale dans nos vies d'adultes car il est certain que nous ne voulons pas des enfants tous les ans....

Du même contributeur
Vues : 555

Le métier d'infirmière est le rêve de beaucoup de petites filles et de jeunes femmes. Comment faire pour le devenir ?...

Vues : 440

Intéressons-nous à la tension artérielle. Comment mesure-t-on la tension avec le tensiomètre ? Souffrez-vous d'hypertension...

Vues : 420

L'obésité est un problème majeur qui touche 7 millions de Français. C'est un facteur de risque de maladies...

Vues : 405

Nous connaissons tous la gastro-entérite ou la grippe intestinale : nous vomissons, avons une diarrhée. Il s'avère que le...

Vues : 384

L'hyperactivité est un vrai problème pour les parents qui ne peuvent plus faire face aux activités de leur enfant. Celui-ci...

Vues : 379

L'anorexie est une maladie mentale grave qui peut conduire à la mort. La volonté de plaire et de tout contrôler sur...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.