Livres et bibliothèques des cathédrales ebook

Publié par : Perrousseaux

Depuis plusieurs décennies, de nombreuses recherches ont permis de renouveler et d'approfondir nos connaissances sur l'histoire des livres et des bibliothèques françaises. La Provence, qui se caractérise par une pénurie de sources et plus particulièrement de manuscrits subsistants, a quelque peu été délaissée. Pour les provinces d'Aix et Arles, le bilan des recherches qui ont pu être menées est plutôt mitigé : de la fin du XIXe siècle à nos jours, des érudits et des chercheurs se sont intéressés à la question et ont étudié un grand nombre de textes d'archives. Le travail d'édition des sources a été très riche, en revanche les études analytiques sont quasiment inexistantes jusque dans les dernières décennies où des articles scientifiques ont été publiés.


Consulter un extrait ci-dessous

Depuis une trentaine d'années, la problématique du livre en Provence a été entièrement revisitée. Parmi ces travaux nous pouvons citer l'étude d'Anne Chalandon sur la bibliothèque de la cathédrale d'Aix, les articles de Noël Coulet notamment sur les bibliothèques des archevêques d'Aix, le volume des Cahiers de Fanjeaux intitulé " Livres et bibliothèques (XIIIe-XVe siècle) ", les recherches sur la bibliothèque de Saint-Victor de Marseille par Donatella Nebbiai-Dalla Guarda et les actes du colloque " Formation intellectuelle et culture du clergé dans les territoires angevins (milieu XIIIe fin XVe siècle) ". En parallèle à ces études, un important travail d'édition a été mené sur les archives et la bibliothèque de la papauté d'Avignon par Marie Henriette Jullien de Pommerol et Jacques Monfrin.


Au vu des travaux qui ont pu être menés, les pages qui suivent proposent une histoire du livre dans le milieu cathédral des provinces ecclésiastiques d'Aix et Arles de la fin du XIIIe siècle jusqu'en 1530. La limite chronologique inférieure s'est imposée d'elle-même : en-deçà de cette date, l'état des archives est quasi nul et ne permet en aucune manière d'envisager une histoire des bibliothèques. La limite chronologique supérieure a été fixée à 1530, date qui constitue pour les historiens du livre un véritable tournant, celui où la production de livres imprimés prend le pas sur la production de livres manuscrits. Pour la région étudiée, cela correspond également à une multiplication de livres liturgiques imprimés à la demande des chapitres cathédraux et à un abandon progressif des livres manuscrits.


Les études menées en différents lieux et milieux à travers la France2 ont démontré que chaque catégorie sociale et professionnelle (laïcs de haut rang, médecins, juristes, clercs...) et chaque confession ou ordre (franciscains, dominicains, juifs...) avait une bibliothèque type avec ses particularités, ses titres phares qui se retrouvent dans chaque collection ou presque, brefs ses orientations bibliographiques. De plus, les rapports au livre et les usages qui en étaient faits variaient d'une catégorie sociale à l'autre : le livre pouvait avoir un rôle ostentatoire ou de thésaurisation chez les uns, alors que chez les autres, il avait un rôle d'outil dans l'exercice d'une profession. Par souci d'homogénéité culturelle, cette recherche se limite à une zone géographique et à une classe sociale et institutionnelle bien précise : celle des membres des chapitres cathédraux, à leurs évêques et à leur siège dans les provinces ecclésiastiques d'Aix et Arles.


Les provinces ecclésiastiques d'Aix et Arles sont de fondation ancienne. S'inscrivant dans l'héritage romain, elles correspondent aux provinces romaines de la Viennoise et de la Narbonnaise seconde dont les frontières ont été fixées à la fin du IIIe et au IVe siècle. Ces provinces couvrent de larges territoires. La province d'Arles était composée des diocèses de Saint-PaulTrois-Châteaux et de Vaison au nord


Cavaillon pour les diocèses près du Rhône et de la Durance ; et de trois diocèses maritimes : Arles, Marseille et Toulon. Le diocèse de Saint-Paul avait été réuni à celui d'Orange au Xe siècle ; il en fut de nouveau séparé en 1115. De la province d'Arles relevaient l'enclave arlésienne de Vernègues dans le diocèse d'Aix et l'enclave marseillaise de Saint-Cannat dans le diocèse d'Aix. De la province d'Aix relevait dans le diocèse d'Arles l'enclave aixoise d'Istres. Tandis qu'Arles conserve sous son contrôle le littoral jusqu'à Toulon et la Provence rhodanienne, le siège métropolitain d'Aix affirme son autorité sur une large partie de la vallée de la Durance et sur la Provence orientale. La province aixoise était composée du grand diocèse de Gap, des diocèses de Sisteron, d'Apt, Aix, Riez et Fréjus auxquels il faut ajouter le petit diocèse d'Antibes qui dépendait du siège métropolitain d'Aix jusqu'en 1244, date à laquelle il fut transféré à Grasse (province d'Embrun).


Cette nouvelle province comptait, en plus du diocèse métropolitain d'Avignon, les diocèses de Cavaillon, de Carpentras et de Vaison. Tandis que, outre le sien propre, la province d'Arles ne comptait plus que les diocèses de Marseille et Toulon, et les diocèses d'Orange et de Saint-PaulTrois-Châteaux qui formaient une enclave arlésienne au-delà de la nouvelle province d'Avignon.


Les dépouillements menés dans les dépôts d'archives de la zone concernée ainsi que la consultation du précieux fichier de la section de codicologie de l'IRHT ont permis d'établir un corpus de près de 270 documents et d'une centaine de manuscrits provenant des cathédrales provençales ou de leurs dignitaires. Ces sources se composent de textes issus des archives capitulaires et comprenant des inventaires des sacristies, des registres de délibérations et des livres de compte ; de textes notariés regroupant des testaments, des inventaires après décès, des prix-faits ou des actes de vente ; et enfin d'inventaires après décès relevés dans les archives vaticanes.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/02/2013


Langue :

Français


Pages :

192


Consultations :

5027


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 24.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Giordano, Céline


Editeur : Atelier Perrousseaux


ISBN : 9782911220647

Tags : Livres, bibliothèques, cathédrales
Sur le même thème
Vues : 792

Notre vie quotidienne est, depuis une trentaine d'années, bouleversée par une révolution technologique qui s'appuie sur des...

Vues : 421

La première crise énergétique de 1974 a mis en lumière un sujet qui n'aura cessé d'être un point chaud de l'actualité...

Vues : 384

Depuis cinq siècles et demi, les écritures que les hommes ont inventées et façonnées se sont multipliées, reproduites...

Vues : 367

Pourquoi ces poissons libanais sont-ils plus souvent exposés et vendus que ceux d'autres gisements prestigieux comme Green...

Vues : 304

Fondements de civilisations de l'Asie insiste sur l'importance de la communication, indispensable au progrès des...

Vues : 302

Ce livre présente de travail du préhistorien qui, à partir de rien ou de quelques indices, arrive à bâtir des scénarios...

Du même contributeur
Vues : 468

Il existe en français quelques ouvrages traitant de caractères typographiques et d'histoire de la typographie , la plupart...

Vues : 258

Je jugeai alors nécessaire de proposer à mes élèves une histoire de l'écriture arabe. C'est alors que je découvris avec...

Vues : 250

Cette récente évolution de la typographie numérique s'est naturellement accompagnée d'un fort engouement des professionnels...

Vues : 248

La PAO est devenue un fait de société incontournable, comme le furent l'invention de la typographie en son temps et...

Vues : 230

Ce livre montre que la langue chinoise tout en faisant partie d'une vaste famille linguistique de l'Asie de l'Est, est aussi un...

Vues : 226

Dans la langue ancienne de l'Égypte la plante était appelée soit me?yt, mot qui désignait peut-être toutes les plantes...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.