Les fossiles du Liban : Ebook Histoire

Publié par : Desiris

Pourquoi ces poissons libanais sont-ils plus souvent exposés et vendus que ceux d'autres gisements prestigieux comme Green River aux États-Unis, Monte Bolca en Italie, Solnhofen en Allemagne, ou encore Ceara au Brésil ? Les raisons en sont simples. Aussi riches que soient ces gisements, aucun ne rivalise en nombre d'individus avec ceux du Liban. À côté de grands spécimens (qui sont généralement restés au pays), des bancs entiers de petits poissons ont aussi été préservés, permettant à beaucoup d'amateurs d'emporter un souvenir du Pays des cèdres. La troisième raison est que, pendant longtemps, rien n'a été fait pour la sauvegarde de ces fossiles, contrairement à ceux des gisements précités, dûment protégés par des lois nationales. Les fossiles libanais partaient ainsi par conteneurs entiers vers des destinations lointaines et sans retour.


Consulter un extrait ci-dessous

Bien avant l'acquisition de son indépendance, le Liban était déjà célébré par nombre de voyageurs pour ses pierres à empreintes de poissons et il est probable que les plus anciens écrits sur des poissons fossiles aient été ceux relatifs à ces pierres libanaises. Plus personne maintenant ne se pose de question sur la fossilisation de ces poissons et d'autres animaux marins, ni sur leur présence en haut de montagnes loin des rivages actuels. Et pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi...


Quatre grands gisements, dits à " poissons fossiles " mais contenant bien d'autres animaux, invertébrés surtout, quelques vertébrés et des plantes, sont situés aux alentours, à quelques encablures, de Jbeil (ancienne Byblos). Les gisements de Haqil, de Hgula et de En Nammoura1 sont encore exploités pour leur contenu fossilifère ou pour leur calcaire lithographique tandis que le gisement de Sahel Alma est maintenant fermé.


Pourquoi ces poissons libanais sont-ils plus souvent exposés et vendus que ceux d'autres gisements prestigieux comme Green River aux États-Unis, Monte Bolca en Italie, Solnhofen en Allemagne, ou encore Ceara au Brésil ? Les raisons en sont simples. Aussi riches que soient ces gisements, aucun ne rivalise en nombre d'individus avec ceux du Liban. À côté de grands spécimens (qui sont généralement restés au pays), des bancs entiers de petits poissons ont aussi été préservés, permettant à beaucoup d'amateurs d'emporter un souvenir du Pays des cèdres. La troisième raison est que, pendant longtemps, rien n'a été fait pour la sauvegarde de ces fossiles, contrairement à ceux des gisements précités, dûment protégés par des lois nationales. Les fossiles libanais partaient ainsi par conteneurs entiers vers des destinations lointaines et sans retour.


Depuis 1994, une prise de conscience de la valeur du patrimoine national paléontologique (plus de 200 genres et 500 espèces de poissons, crustacés, oursins, vers, insectes, plantes, etc.) a eu lieu sur l'initiative des propriétaires des gisements, collectionneurs avertis et amoureux. Elle s'est manifestée par l'installation, à Byblos, d'un Musée des fossiles, conçu sous l'égide de l'UNESCO et de la Direction générale des Antiquités du Liban.


Recueil d'images, aide scientifique ou simple balade au Pays des cèdres entre 85 et 100 millions d'années environ, ce livre est un remerciement à ces familles, acquises à la cause de la sauvegarde du patrimoine libanais.


Malheureusement, une recherche exhaustive au sein des Histoires d'Hérodote fut vaine. Si la nature de l'objet fossile y est discutée, si la possibilité d'avancées et de retraits de la mer y est évoquée, nulle part ne figure une quelconque référence à des poissons, voire à des coquillages fossiles du Proche-Orient.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/02/2013


Langue :

Français


Pages :

184


Consultations :

5313


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 30.49€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : ABI SAAD Pierre , Gaudant Olivier, Gayet Mireille


Editeur : Editions Désiris


ISBN : 9782915418491

Tags : Liban, Histoire
Sur le même thème
Vues : 937

Notre vie quotidienne est, depuis une trentaine d'années, bouleversée par une révolution technologique qui s'appuie sur des...

Vues : 695

Depuis cinq siècles et demi, les écritures que les hommes ont inventées et façonnées se sont multipliées, reproduites...

Vues : 551

La PAO est devenue un fait de société incontournable, comme le furent l'invention de la typographie en son temps et...

Vues : 537

La première crise énergétique de 1974 a mis en lumière un sujet qui n'aura cessé d'être un point chaud de l'actualité...

Vues : 426

Ce livre présente de travail du préhistorien qui, à partir de rien ou de quelques indices, arrive à bâtir des scénarios...

Vues : 424

Fondements de civilisations de l'Asie insiste sur l'importance de la communication, indispensable au progrès des...

Du même contributeur
Vues : 1995

Cet ouvrage est destiné aux golfeurs de tous les niveaux, mais également aux professionnels enseignants qui pourront utiliser...

Vues : 1122

La communication entre les êtres humains est loin de ne passer que par le canal de la parole. Les gestes que nous effectuons,...

Vues : 942

L'origine de cette pharmacopée se confond avec celle de la civilisation chinoise, codifiée dans de volumineuses matières...

Vues : 926

À tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ressentent que leur vie est une succession de contraintes : contraintes...

Vues : 833

Les programmes en vigueur depuis le début des années 2000 font référence à cette notion de durée d'enseignement rendue...

Vues : 770

Vous êtes en présence d'un manuel de bon sens. S'il puise surtout aux sources de la médecine chinoise, ce n'est pas en...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.