La preuve électronique

Publié par : Back2school

Cours de Dissertation sur la preuve électronique. Les changements opérés par la réforme sont limités au domaine probatoire et d'ailleurs les modifications apportées par la loi du 13 mars 2000 sont insérées au Code Civil dans le chapitre relatif à la preuve. Rien n'est dit sur la validité même de tels actes et lorsqu'un écrit sur support papier est exigé comme c'est le cas par exemple en matière de démarchage à domicile, ou en matière de crédit à la consommation ou de crédit immobilier, la question n'est Il en va de même pour les actes solennels qui nécessitent l'intervention d'un notaire comme le mariage ou les donations.


Consulter un extrait ci-dessous

Selon le nouvel article 1316 du Code civil : " La preuve littérale, ou preuve par écrit, résulte d'une suite de lettres, de caractères, de chiffres ou de tous autres signes ou symboles dotés d'une signification intelligible, quels que soient leur support et leurs modalités de transmission ".


La définition de la preuve par écrit est donc extensive, ce qui valide toutes formes d'écrits, y compris mais non exclusivement ceux sous forme électronique. Traditionnellement, l'écrit avait fini par se confondre avec son support papier. Pourtant, le dictionnaire définit l'écriture comme " une représentation de la parole et de la pensée par des signes ", sans qu'il soit fait référence à un quelconque support papier. La loi met donc fin à cette confusion : la preuve littérale est redéfinie afin de la rendre indépendante de son support. La preuve littérale ne s'identifie plus au papier, ne dépend ni de son support matériel, ni de ses modalités de transmission. La définition respecte ainsi le principe de neutralité technologique.


Selon le nouvel article 1316-1 : " L'écrit sous forme électronique est admis en preuve au même titre que l'écrit sur support papier, sous réserve que puisse être dûment identifiée la personne dont il émane et qu'il soit établi et conservé dans des conditions de nature à en garantir l'intégrité ". L'article 1316-3 précise : " L'écrit sur support électronique a la même force probante que l'écrit sur support papier ".


L'avant-projet de loi prévoyait que : " la preuve contraire peut être rapportée contre un écrit électronique sur le fondement de présomptions graves, précises et concordantes. " Il s'agissait d'un point controversé, certains considérant que donner aux preuves informatiques la même force probante qu'aux écrits traditionnels sur support papier aurait été prématuré, d'autres considérant au contraire que cela remettait en cause l'objectif même qui était poursuivi. L'admission d'un écrit sous forme électronique en tant que preuve au même titre que l'écrit papier est consacrée à la double condition que puisse être identifié celui dont il émane et que les conditions dans lesquelles il est établi et conservé en garantissent l'intégrité.


L'article 1316-4 alinéa 1er donne une définition de la signature en général : "La signature nécessaire à la perfection d'un acte juridique identifie celui qui l'appose, elle manifeste le consentement des parties aux obligations qui découlent de cet acte. Quand elle est apposée par un officier public, elle confère l'authenticité à l'acte".


"Lorsqu'elle est électronique, elle consiste en l'utilisation d'un procédé fiable d'identification garantissant son lien avec l'acte auquel elle s'attache. La fiabilité de ce procédé est présumée, jusqu'à preuve contraire, lorsque la signature électronique est créée, l'identité du signataire assurée et l'intégrité de l'acte garantie dans des conditions fixées par décret en Conseil d'Etat".


Ici, la signature électronique est conçue comme un moyen technique de sécurisation, elle n'est pas définie par rapport à ses effets juridiques, mais par rapport à ses effets techniques. Elle recouvre également des processus techniques d'authentification entre ordinateurs, qui n'ont pas nécessairement de signification juridique.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

09/01/2013


Langue :

Français


Pages :

6


Consultations :

6648


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Droit, preuve, électronique, sciences po, dissertation, exposé, mémoire, mail
Sur le même thème
Vues : 9763

Cours de consolidation : Homogénéisation et retraitements. Pour les opérations partiellement exécutées à la clôture de...

Vues : 7725

Cours de consolidation : Elimination des opérations intra-groupe.

Vues : 7543

Cours de Finance d'entreprise. Le directeur financier est celui qui a la responsabilité d’une décision importante...

Vues : 6655

Cours de consolidation : Traitements spécifiques de consolidation.

Vues : 6012

Cours de consolidation : Variation des capitaux propres consolidés.

Vues : 3393

Cours d'optimisation d'un facteur rare : Fondements du contrôle de gestion. Cours sous licence Creative Commons dispensé à...

Du même contributeur
Vues : 21544

Fiche de lecture de Germinal d'Emile Zola. Germinal était le septième mois du calendrier républicain. Il commençait le 21...

Vues : 11555

Cours de business plan. Le business plan, pour quoi faire ? Valider la faisabilité et de l’attractivité d’un projet de...

Vues : 6529

Thèse de doctorat : Technologies du Web Sémantique pour l’Entreprise 2.0 par Alexandre Passant. Thèse sous licence Creative.

Vues : 4248

Fiche de lecture La cinquième discipline de Peter Senge. Ce livre développe les apports de l'approche systémique dans la...

Vues : 3415

Cours de droit administratif franéais. Se pose la question du contrôle de constitutionnalité des traités (article 54 de la...

Vues : 3243

Dissertation sur la responsabilité pénale des personnes morales et des dirigeants d’entreprise

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.