Le Mariage de Figaro de Beaumarchais (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

Fiche de lecture Le Mariage de Figaro de Beaumarchais. Le monologue de Figaro (acte V scène III) est sans doute le passage le plus célèbre et le plus reproduit du texte. Longue complainte récitée par un homme se croyant trompé par sa fiancée, ce monologue synthétise les thèmes abordés dans la pièce. Il rapproche le personnage du valet du public en livrant l'ensemble de ses pensées et préoccupations. Partant des évènements récents, à savoir le rendez-vous nocturne entre Suzanne et le comte Almaviva, le discours du valet reprend la quasi-totalité de son parcours biographique tourmenté


Consulter un extrait ci-dessous

Les préparatifs pour le mariage de Figaro se précisent. Il doit épouser Suzanne, qui est, comme lui, au service du comte Almaviva. Celle-ci fait cependant part à son fiancé des avances répétées du comte à son égard et de son projet de faire valoir sur elle son droit de cuissage. Le valet doit donc trouver une ruse pour échapper à cette loi féodale. (Le droit de cuissage est un droit féodal sujet à controverse qui aurait permis au seigneur de passer la nuit de noces avec la jeune mariée si celle-ci était une vassale de ses terres.)


Figaro doit cependant une importante somme d'argent à Marceline, dont il avait autrefois repoussé les avances. Pour cette raison, elle n'hésite pas à faire appel aux ruses du médecin Bartholo et utilise la reconnaissance de la dette comme argument d'annulation du mariage. De plus, sous prétexte de peaufiner la cérémonie, le comte repousse une fois de plus le mariage de son valet. Il tente en réalité de trouver une alternative à l'abolition du droit de cuissage. Croyant que son page Chérubin courtise Suzanne, le comte lui offre sur-le-champ un poste dans l'armée afin l'expédier dans une province lointaine.


C'est en réalité la comtesse, et non Suzanne, que Chérubin courtise. Avec l'accord et l'aide de cette dernière, Figaro projette de se venger du comte en lui tendant un piège : il remet à Bazile un billet anonyme destiné à la comtesse annonçant qu'un galant souhaiterait la rencontrer au cours du bal qui doit avoir lieu le soir même. Le but de la manoeuvre est d'exacerber la jalousie du comte et de détourner son attention du futur mariage. Toujours pour tromper le comte, le valet souhaite envoyer le jeune Chérubin, qui a feint de partir pour sa campagne militaire, travesti à l'aide des vêtements de Suzanne, à un rendez-vous nocturne avec le propriétaire des lieux.


Alors que Chérubin se trouve encore dans les appartements de la comtesse, le comte, rendu furieux par le billet doux adressé à son épouse, veut forcer la porte de celle-ci. Le jeune page se précipite alors dans le cabinet de toilette. C'est le début d'un imbroglio au cours duquel le page parvient à se jeter de justesse par la fenêtre et est remplacé dans son refuge par Suzanne qui sauve la situation. La comtesse Rosine, reprochant à son époux son caractère soupçonneux à l'extrême, menace de se retirer au couvent.


La jalousie du comte est sur le point d'avoir raison de lui, lorsque le jardinier affirme qu'il a aperçu un homme tombé d'une fenêtre ouverte. Figaro doit alors multiplier les ruses pour faire croire qu'il s'agissait bien de lui et non de Chérubin. Les choses semblent s'arranger pour les futurs époux lorsque Marceline arrive avec sa reconnaissance de dette.


Une première confrontation directe a lieu entre Figaro et le comte Almaviva. Le gentilhomme soupçonne en effet que ce n'est pas son valet qui s'est échappé par la fenêtre de son épouse. Quelques heures plus tard, le procès opposant Marceline à Figaro débute au château. Figaro aurait promis de l'épouser s'il ne parvenait pas à lui rendre la somme accordée en prêt. Débute alors une polémique entre le valet, qui assure seul sa défense, et Bartholo, l'avocat de Marceline. Le document de reconnaissance de dette n'étant plus lisible, la cour ignore si Figaro doit rembourser Marceline et obligatoirement l'épouser, ou si le mariage est un dédommagement en cas de non-remboursement de la somme.


Figaro évoque alors le prétexte du consentement parental : étant orphelin, il ne peut l'obtenir et donc ne peut se marier. Remarquant la cicatrice qu'il a sur son bras gauche, Marceline reconnait alors en Figaro comme étant le fils qu'elle a eu avec Bartholo. La comtesse offre alors à Suzanne la somme de la dot, garantie d'un mariage imminent.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

12


Consultations :

6583


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Isabelle Consiglio


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, Le Mariage de Figaro, Beaumarchais
Sur le même thème
Vues : 48260

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Fiche de lecture : Antigone d'Anouilh. Une conclusion...

Vues : 37457

Fiche de lecture : Le pére Goriot de Balzac C'est parce qu'il veut leur faire plaisir et leur éviter le moindre effort qu'il...

Vues : 21431

Fiche de lecture de Germinal d'Emile Zola. Germinal était le septième mois du calendrier républicain. Il commençait le 21...

Vues : 12123

Fiche de lecture : La Peau de Chagrin de Balzac. Raphaël signe un pacte avec le diable : que les passions le dévorent,...

Vues : 3018

Fiche de lecture Le Colonel Chabert de Honoré de Balzac. De manière générale, le mariage est considéré par Balzac comme...

Vues : 2361

Fiche de lecture Sarrasine de Balzac. Jacques Sarrazin est, pour sa part, un sculpteur français du XVIIe siècle. Comme le...

Du même contributeur
Vues : 14798

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 14708

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 12471

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 11660

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 10238

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 9864

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.