L'Appel de la forêt de Jack London (Fiche de lecture)

Publié par : lePetitLitteraire.fr

L'Appel de la forêt de Jack London : À travers un récit sur la conscience et l’évolution d’un chien, London raconte une histoire qui pourrait très bien être celle d’un homme. C’est d’ailleurs un des points forts du texte : il est une allégorie de l’homme. Tout en racontant les mésaventures, les expériences et les exploits d’un chien, une histoire qui peut d’ailleurs être tout à fait véridique, l’écrivain fait le récit d’un homme de façon indirecte et sans risquer de tomber dans le piège d’écrire une leçon littéraire sur la moralité.


Consulter un extrait ci-dessous

Très vite, Buck apprend qu'au Nord la seule loi qui s'impose est celle de la dent (entre les chiens) et du bâton (l'arme des hommes pour dompter les chiens). Une nouvelle épreuve se présente à lui : on lui met un harnais. Placé entre Dave et Sol-Leck, Buck découvre la vie de chien de traineau sous tous ses aspects


Buck pense mériter pleinement la place de chef de file et Perrault et François sont obligés d'accepter cela. Ils ne sont pas déçus car Buck sait faire travailler tous les chiens et toujours trouver le bon chemin. Les chiens sont repris ensuite par le service de la poste et font des trajets plus courts et réguliers. Buck continue à faire son travail de leader, bien que les courses soient moins intéressantes. Il pense souvent à la famille du juge, à Spitz et aux combats, mais il n'a pas le mal du pays car il sent en lui des instincts primitifs et le souvenir d'une vie dans le froid.


Accablés par un travail prolongé, les chiens sont dépressifs et amaigris quand ils reviennent dans la ville de Skagway. Ils sont achetés pour une somme dérisoire par deux hommes et une femme qui veulent partir vers le Nord pour chercher de l'or. Très vite, leur manque d'expérience et de raison montre ses effets : la nourriture et l'effort sont mal gérés, les chiens commencent à mourir dès le quart du chemin et les hommes se mettent à se disputer. Les voyageurs arrivent à l'embouchure de White-river au début du printemps quand la glace du fleuve commence déjà à fondre avec cinq chiens uniquement. John Thornton, un prospecteur installé à cet endroit, les met en garde sur le danger de traverser le fleuve. Ils ne l'écoutent pas et forcent leurs chiens à avancer. Buck ne peut le faire, pressentant le danger et étant trop faible. Il reste indifférent aux coups infligés, mais Thornton ne supporte pas la vue de ce spectacle violent et arrête l'homme. Il détache les traits de Buck et le prend à côté de lui. Ils regardent ensemble les autres se noyer, la glace ne résistant pas à leur poids.


Buck est très bien accueilli par Skeet et Nig, les chiens de Thornton. Une forte amitié se noue entre ce dernier et Buck. Son amour pour Thornton est exclusif : il le lui prouve en le sauvant de la noyade au péril de sa propre vie et en tirant 1000 livres pour lui faire gagner un pari.


Avec la somme gagnée, Thornton, ses deux collaborateurs et leurs chiens partent chercher de l'or vers l'est du Canada. Ils traversent des régions sauvages, non-explorées et finissent par trouver une source d'or. Ils s'y installent et Buck, très à l'aise dans cette région isolée, ressent de plus en plus fort un appel venu de loin, qui l'attire vers la forêt, et le souvenir de cette région et d'un homme " aux longs bras couverts de poil " (p. 137) le hante.


Une nuit, cet appel se concrétise sous la forme des hurlements d'un loup, que Buck rejoint. Il comprend que c'est ainsi qu'il répond à l'appel qu'il entendait en lui. Il chasse aussi agilement qu'un loup, mais uniquement pour se nourrir, pas par plaisir. Il comprend aussi qu'une épreuve finale est nécessaire : chasser un élan, le chef âgé de son groupe, exploit psychologique et physique qui lui prend quatre jours.


De retour au campement de Thornton, Buck découvre qu'une troupe de Peaux-rouges yeehats vient de tuer tous ses amis, hommes et chiens. Fou de rage, Buck se jette sur eux et en tue une partie, le reste s'enfuyant comme attaqué par le diable. Accablé par la mort de son ami, Buck est pourtant content d'avoir vaincu l'homme (symbolisé par les Indiens)



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/11/2011


Langue :

Français


Pages :

13


Consultations :

9854


Note :
Téléchargement Express
  • Prix : 3.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Elena Pinaud


Editeur : Primento Editions


Tags : Bac de français, analyse littéraire, fiche de lecture, méthodologie, L'Appel de la forêt, Jack London
Sur le même thème
Vues : 3344

Croc-Blanc de Jack London : En outre, certains hommes sont perçus par le loup comme étant supérieurs à d’autres : c’est...

Vues : 2465

Fiche de lecture Mondo de J. M. G. Le Clézio. En conséquence de ce langage dépouillé, on observe un récit à la...

Vues : 2142

Fiche de lecture Le Lion de Joseph Kessel. Plus généralement, il semble que le narrateur soit le seul capable de prendre du...

Vues : 1811

Fiche de lecture Et si c'était vrai de Marc Levy. Son parcours correspond dès lors à celui de Lauren : vie (l'enfance...

Vues : 1653

Fiche de lecture L'Aiguille creuse de Maurice Leblanc. Le personnage de Lupin a connu un très grand succès, alimenté par le...

Vues : 1478

Fiche de lecture L'Attentat de Yasmina Khadra. Un style familier et poétique. Les personnages de Khadra utilisent souvent un...

Du même contributeur
Vues : 14787

Fiche de lecture Eldorado de Laurent Gaudé : Si l’on peut considérer que les récits de Piracci et de Soleiman débutent au...

Vues : 14684

Fiche de lecture Les Misérables de Victor Hugo. Le roman des Misérables se présente comme un véritable plaidoyer en faveur...

Vues : 12456

À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich-Maria : L’écriture à la première personne et le ton confessionnel du récit de Bäumer...

Vues : 11607

Fiche de lecture sur No et moi de Delphine de Vigan : Elle est apprivoisée par No et, par la suite, elle en a besoin pour ne...

Vues : 10226

Art de Yasmina Reza : L’action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois...

Vues : 9242

Fiche de lecture un secret de Philippe Grimbert : Comme le titre l’indique, le sujet essentiel du roman est la question du...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.