Taï-chi-chuan ebook

Publié par : Desiris

Dans ce livre, je vais examiner l'histoire et la méthode du taï-chi-chuan, discipline largement connue et pratiquée aujourd'hui. La compréhension de la méthode du taï-chi me semble présenter un grand intérêt pour ceux qui cherchent une pratique martiale efficace durant toute la vie et, pour éviter toute forme de dérive mystique, telle qu'elle tend parfois à l'accompagner, je voudrais dès le début préciser le cadre sur lequel je reviendrai maintes fois, à savoir celui du taï-chi-chuan vu ou perçu comme une activité aux gestes lents et souples évoquant la sérénité. Le terme taï-chi-chuan peut être traduit par « art de combat de percussion (chuan) basé sur l'intégration dynamique de deux éléments complémentaires du yin et du yang (taï-chi) ». Les particularités du taï-chi-chuan résident dans cette définition.


Consulter un extrait ci-dessous

N'est-il pas extraordinaire de pouvoir développer des capacités en vitesse par la lenteur et des capacités en force par la souplesse ? Celui qui s'interroge sur l'efficacité du taï-chi-chuan en tant qu'art du combat ne peut éviter cette question. En élucidant cette question, nous pourrons avancer dans notre pratique et ouvrir un champ d'application. C'est un des thèmes principaux de ma réflexion.


De plus, le domaine d'application du taï-chi-chuan étant très large, celui-ci peut déjà se pratiquer pour la recherche de la santé et du bien-être. Les médecins confirment que l'exercice lent et homogène d'un effort physique est bon pour les convalescents et pour ceux qui cherchent à rétablir ou maintenir leur santé. Pour atteindre cet objectif, le taï-chi peut répondre positivement, et ceci quel qu'en soit le courant ou l'école. Mais, au-delà de cette faculté, si nous voulons, en plus, acquérir et renforcer des capacités en art martial, il me semble évident qu'il nous faut suivre des directives plus exigeantes. Alors, lesquelles ?


Mon objectif est la recherche d'une méthode d'art martial qui me permette de perfectionner ma qualité en combat le plus longtemps possible, voire toute la vie. Je pratique donc le taï-chi dans cette optique et, de ce fait, de mon point de vue, la valeur du taï-chi-chuan se vérifie par le développement dans trois domaines : la santé, le bien-être et l'efficacité en art martial. Je cherche dans le taï-chi une méthode permettant d'atteindre ces objectifs conformément à son principe initial. En tout cas, j'ai examiné ma pratique du taï-chi selon ces trois principes : la santé et le bienêtre en rapport avec le qi gong et l'efficacité en art martial avec la pratique du combat.


Il y a trente-cinq ans, peu de personnes pratiquaient le taïchi-chuan en France. Je ne le connaissais moi-même que très peu à cette époque où je m'adonnais passionnément au karaté.


Mais avec le recul, je dois constater qu'à ce jour aucun d'eux, passé la cinquantaine, n'a conserver un parfait état de santé. En tout état de cause, la plupart de ceux qui m'ont incité par leur exemple à suivre la voie du karaté sont soit décédés, soit considérablement diminués physiquement, et ce constat m'a fait beaucoup réfléchir.


Je pratiquais déjà intensément le karaté depuis plus d'une dizaine d'années lorsque j'ai commencé à subir des traumatismes successifs : le dos, les coudes, les genoux... Pour surmonter ces problèmes, j'ai recherché des méthodes traditionnelles d'arts martiaux japonais et chinois, car la pratique martiale s'inscrit pour moi tout au long de la vie et la qualité de la pratique doit s'améliorer avec l'âge. J'ai donc commencé à étudier les différentes écoles de karaté. Cette recherche m'a conduit progressivement vers les arts martiaux chinois.


J'ai abordé le taï-chi-chuan pour la première fois en 1976. J'ai alors commencé à apprendre le taï-chi des 24 mouvements puis, plus tard, celui des 48 mouvements et enfin celui des 88 mouvements du style Yang. En pratiquant le taï-chi-yang, j'ai appris que le taï-chi-chuan de style Chen était le style originel du taï-chichuan et qu'il était plus dynamique et combatif que le taï-chiyang ; c'est pourquoi j'ai été attiré par le taï-chi-chen. En 1982, sous la direction de maître Ryûchi Matsuda, le pionnier des arts martiaux chinois au Japon, j'ai appris pour la première fois le taï-chi-chen. Je me suis entraîné passionnément à cette forme de taï-chi durant plusieurs années. À cette époque, je ne pouvais pas concevoir qu'il puisse exister un grand nombre de variantes dans l'enseignement et la forme du taï-chi-chuan.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/02/2013


Langue :

Français


Pages :

128


Consultations :

5224


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 8.49€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Tokitsu, Kenji


Editeur : Editions Désiris


ISBN : 9782915418828

Tags : Taï-chi-chuan
Sur le même thème
Vues : 3190

Aujourd'hui, au téléphone la bonne volonté ne suffit plus : seuls les meilleurs s'imposent face à des interlocuteurs qui,...

Vues : 2356

Présentation sur la nature d'un mot. Nature, fonction, sens, variables, invariables, genre, nombre etc.

Vues : 1812

Rénover et optimiser votre appartement, loft, maison ou duplex... Apprenez comment transformer votre espace de vie avec un...

Vues : 1685

Le guide pour mettre toutes les chances de votre côté ! Destiné aux 200 000 plaignants qui s'engagent chaque année une...

Vues : 1187

Cet ouvrage est destiné aux golfeurs de tous les niveaux, mais également aux professionnels enseignants qui pourront utiliser...

Vues : 1175

Lexique non exhaustif des termes culinaires professionnels les plus couramment utilisés. Destiné à des apprentis et élèves...

Du même contributeur
Vues : 816

La communication entre les êtres humains est loin de ne passer que par le canal de la parole. Les gestes que nous effectuons,...

Vues : 647

À tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ressentent que leur vie est une succession de contraintes : contraintes...

Vues : 537

L'origine de cette pharmacopée se confond avec celle de la civilisation chinoise, codifiée dans de volumineuses matières...

Vues : 535

Les programmes en vigueur depuis le début des années 2000 font référence à cette notion de durée d'enseignement rendue...

Vues : 530

L'auteur répertorie tous les points d'acupuncture, notamment ceux ignorés par les textes classiques antérieurs à l'époque...

Vues : 483

Comprendre, se comprendre, s'aimer pour s'équilibrer, se prendre en compte pour pouvoir vivre en bonne santé et, à son tour,...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.