Exposé Introductions en Bourse

Publié par : Advisor

Exposé fait à Sciences Po Paris sur les bienfaits d'une introduction en bourse.


Consulter un extrait ci-dessous

De nombreux facteurs peuvent amener une entreprise à s'introduire en bourse et ouvrir son capital. Le désir de notoriété figure au premier rang des motivations affichées par les entreprises s'introduisant en bourse. Ainsi, la publicité faite autour d'une opération d'introduction sera importante et la présence d'une entreprise à la cote lui assure une visibilité permanente. Cette visibilité est valable pour l'ensemble des partenaires, qu'il s'agisse des clients, fournisseurs, apporteurs de capitaux ou encore employés. Cette notoriété et cette visibilité donnent à l'entreprise une plus grande crédibilité par rapport à ses partenaires commerciaux et par rapport à ses salariés (qui pourront être mobilisés via le système de stock-options), actuels et futurs. Une entreprise non cotée aura plus de mal à attirer des collaborateurs de haut niveau, ou à entrer dans des relations de long terme avec de grandes entreprises. Ce gain de notoriété a d'autant plus de valeur que la société introduite en bourse est jeune et se trouve dans un secteur de pointe. Il suffit de se remettre en mémoire la frénésie qui a eu lieu sur les marchés actions durant le gonflement de la bulle des valeurs technologiques.


Lorsque l'introduction correspond à un placement d'actions nouvelles, elle transforme les modalités de financement de l'entreprise. L'entreprise, avant son introduction en bourse avait à sa disposition un nombre déjà significatif de possibilités de financement. Elle pouvait selon ses besoins et selon le projet se financer par endettement bancaire ou alors faire appel à ses actionnaires et/ou actionnaires associés. Toutefois la caractéristique principale d'une société cotée est d'avoir un actionnariat peu répandue et peu diversifié. Il s'avère difficile de faire appel à cet actionnariat (bien souvent historique) pour des sommes importantes.


Une fois l'introduction en bourse effectuée on observe nombre de changements dans les possibilités de financement des entreprises qui ont fait appel public à l'épargne. Très concrètement ces changements se traduisent par une baisse du coût du crédit après introduction. Une étude récente réalisée en Italie suggère que cette baisse se situe en moyenne entre 0,4 % et 0,7 %. Une partie de cette baisse est directement attribuable à l'assainissement de la structure financière due à l'apport d'argent frais, mais, pour une portion non négligeable (de 0,3 % à 0,55 %), elle est liée au simple " effet d'introduction en bourse ". La cotation rassure le banquier, qui devient moins exigeant, mais l'introduction permet surtout d'acquérir une meilleure position de négociation, en faisant jouer la concurrence entre les banques.


La bourse qui pourrait être définie comme le lieu où se rencontrent les excédents de trésorerie et les besoins de financements permet aux entreprises l'accès à ces surplus de liquidités. Ainsi, les possibilités de financement des entreprises sont démultipliées. Au-delà des possibilités de financement bancaires dits classiques, l'entreprise pourra le marché financer ses différents besoins à travers des opérations spécifiques. Elle pourra se financer par le biais d'augmentations de capital en touchant un nombre plus important d'actionnaires et donc lèvera des sommes plus importantes. Le marché obligataire est également une solution qui s'offre à des entreprises qui recherchent un financement. Les divers produits financiers à la disposition des entreprises sont également autant de sources nouvelles de financement.


Nous ne rentrerons pas dans l'énumération des financements et leur description pour ne pas nous écarter de notre ligne directrice qui est le questionnement sur les bienfaits de l'introduction. Après avoir souligné les apports successifs à une introduction en bourse, nous étudierons les contraintes qui lui sont inhérentes.


Au moment de l'introduction, les intermédiaires financiers assurant le placement des actions parmi les investisseurs et perçoivent une commission. Son montant varie suivant le type d'entreprise, la taille de l'opération et la procédure. En moyenne, sur le nouveau marché, les commissions perçues par les intermédiaires depuis 1996 se situent dans une fourchette de 5 à 7 % des fonds levés, suivant la taille de l'opération (aux Etats-Unis, elle est typiquement de 7 %). La commission rémunère plusieurs services fournis par les intermédiaires : le montage, la garantie et le placement. D'autres intermédiaires ou conseils interviennent aussi, dont, au minimum, un audit externe, un conseil en communication et un conseil juridique.


Au-delà, en termes de financement, les risques sont tout autres. La capitalisation boursière représentant l'argument principal lors de négociations avec les banquiers notamment, les risques de voir son titre travaillé existent. Ainsi, de nombreux titres, sont victimes de la spéculation, et donc confrontées à des difficultés pour se financer.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

01/03/2011


Langue :

Français


Pages :

5


Consultations :

4456


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Introduction en bourse, IPO, financement
Sur le même thème
Vues : 1367

Cours de finance sur la courbe de taux : Modèle de la courbe des taux d'intérêts.

Vues : 1047

Cours de finance sur la courbe de taux : Les modèles de reconstitution de la courbe des taux.

Vues : 577

Cours sur le fonctionnement des Stock-options. Du cadre théorique à la gestion des stock options et dernière partie sur les...

Vues : 561

Cours de finance sur la courbe de taux : Modèle de marché : produits de taux d'intérêt première partie.

Vues : 533

Cours de finance sur la courbe de taux : Pricing et couverture de produits de taux.

Vues : 336

Cours de finance sur la courbe de taux : Modèle de marché : produits de taux d'intérêt deuxième partie.

Du même contributeur
Vues : 131193

Exemple de CV en format Word. Ce modèle de CV est prêt à l'emploi et facilement modifiable (mise en page, couleurs etc.)....

Vues : 19438

Exemple de CV finance (banque d'affaires). Ce CV thématique finance sous format PDF, et en anglais, constitue une bonne base...

Vues : 8662

Cours d'introduction aux méthodes de valorisation d'entreprise. La méthode la plus connue est celle de « l'actualisation des...

Vues : 8451

La première partie de ce document présente la méthode d'actualisation de flux de trésorerie, également appelés free cash...

Vues : 7189

Cette rapide présentation vise à faire comprendre l’essentiel des concepts comptables, par exemple pour pouvoir parler avec...

Vues : 4417

Exposé sur la protection des actionnaires minoritaires. Cours de droit des marchés financiers.

Commentaires
Lecture super intéressante, merci
StephanCaraf
14/11/2018 - 14h29
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.