Magazine Dédicace - Vol.1 - Mai 2011

Publié par : Editions Dédicaces Inc.

Magazine Dédicace - Vol.1 - Mai 2011 La poésie est à la langue ce que la danse est à la marche, On entend aussi beaucoup parler du slam, dont Ivy est le selon la jolie formule du poète Paul Valéry. Le langage représentant québécois le plus connu. Au départ, le slam courant, c'est-à-dire le sens utilisé habituellement dans le jury sont choisis dans le public. Ceux qui décident de langage quotidien.


Consulter un extrait ci-dessous

Au total, 76 blogueurs et blogueuses ont participé à ce match Despentes contre Houellebecq, qui leur demandait dès le départ de prendre parti : quel livre critiquer ? Et à ce jeu, c'est Virginie Despentes qui a remporté le prix de popularité : Les 2/3 des participants on choisit de chroniquer Apocalypse bébé. L'auteur s'est construit avec ses précédents ouvrages et sa filmographie une réputation sulfureuse qui a attiré les amateurs de lecture, alors que Houellebecq semble avoir payé ses prises de position largement reprises dans les médias. Dommage pour Houellebecq, qui avait gommé ses crispations les plus controversées dans La Carte et le Territoire par rapport à ses précédents romans.


La Carte et le Territoire a suscité peu de débat : 50% d'articles positifs, 30% d'avis mitigés, 20% de critiques négatives, mais au final, ni cris d'orfraie, ni piédestal, comme si le calme et la morosité de la vie de Jed Martin avait plongé les lecteurs dans une torpeur léthargique après l'enterrement de Houellebecq (perplexe? Lisez le livre!).


Avec Apocalypse bébé, Despentes a prouvé qu'elle pouvait encore créer la controverse 16 ans après Baise-moi : la prose sans équivoque de l'auteure a déconcerté 7% des blogueurs, poussant certains à l'abandon de la lecture en plein milieu de l'ouvrage. D'autres lecteurs plus endurcis n'ont pas été convaincus par les prises de position parfois gratuitement ordurières et provocantes de l'auteure (7% de critiques négatives). Puis viennent les supporters, qui ont apprécié le réalisme de la critique sociale proposée par Despentes (46%), et ses fervents admirateurs, pour qui le livre a été un vrai coup de coeur (10% des lecteurs). Comme pour Houellebecq, 29% des lecteurs ne garderont pas un souvenir impérissable de cet ouvrage.


Apocalypse bébé de Virginie Despentes ! Malgré (ou grâce à) son style trash et sa vision sans concession de la société, l'auteure a su attirer et satisfaire son public, s'inscrivant dans une dynamique violente et urbaine en totale opposition avec la passivité languissante d'un Houellebecq, ermite des campagnes et apôtre du terroir. Un choix à contrepied de l'académie Goncourt, qui a décerné son sésame à La Carte et le Territoire... Un choix plus littérairement correct ?


La poésie est à la langue ce que la danse est à la marche, selon la jolie formule du poète Paul Valéry. Le langage poétique consiste en effet à détourner un mot de son sens courant, c'est-à-dire le sens utilisé habituellement dans le langage quotidien. Ces mots que nous employons tous les jours dans le but de la communication entre humains vont être transformés par le poète. Grâce à des combinaisons originales de mots, l'utilisation de nombreuses figures de style et des jeux sur la musicalité des sons et des rimes, le poète réussit à créer de nouvelles images dans l'esprit des lecteurs.


Or si cet art a pu parfois apparaître comme élitiste, la poésie prend de multiples formes et elle s'invite de plus en plus dans nos espaces culturels, notamment accompagnée de musique. Il n'est qu'à voir le gros succès du disque 12 hommes rapailles où plusieurs chanteurs (Vincent Vallières, Michel Rivard, Yann Perreau, Plume Latraverse entre autres) mettent en musique les vers du poète Gaston Miron.


On entend aussi beaucoup parler du slam, dont Ivy est le représentant québécois le plus connu. Au départ, le slam est une compétition oratoire poétique où les membres du jury sont choisis dans le public. Ceux qui décident de participer à cette joute oratoire improvisent des textes (la liberté d'expression est de règle) et ces derniers doivent être prononcés a cappella. Puis ce terme de slam s'est étendu et peut désormais s'appliquer à d'autres manifestations comme le spoken Word ou encore les one-man show poétiques. Ainsi à Montréal, le festival Voix d'Amériques fête depuis 2002 " le spoken Word et la parole audacieuse ". Au départ pure improvisation, ces performances autour des mots ont fini par devenir un art de la chanson à part entière.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

09/01/2013


Langue :

Français


Pages :

32


Consultations :

5739


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : Editions Dédicaces


Editeur : Editions Dédicaces


Tags : Magazine, Dédicace, Éditions
Sur le même thème
Vues : 4308

Deterring fraud by informing the public - Round table on anti-fraud communication. Ebook publié par la Commission européenne...

Vues : 3002

Qu'est ce que L'eau de Javel. Une fabrique chimique, près de Paris, dirigée par Léonard Alban, “La compagnie Javel”,...

Vues : 2632

Logos, Labels, Pictogrammes, comment s'y retrouver ?

Vues : 2168

Pour faciliter la recherche d’informations et la connaissance des dispositifs d’aides destinés aux éditeurs, le Centre...

Vues : 1907

Organisé en mars 2008, le colloque « Armées privées, armées d’État, de l’Antiquité à nos jours » est le produit...

Vues : 1668

Elections de l’Assemblée Constituante Mode d’emploi. http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/

Du même contributeur
Vues : 1116

Bottin International des Professionnels du livre

Vues : 1055

Anthologie 2010 des éditions Dédicaces La variété des textes réunis dans cet ouvrage en fait sa richesse profonde. Roman,...

Vues : 448

Magazine Dédicaces (mars 2012) Les Éditions Dédicaces ont participéactivement à la « Semaine du livre électronique» qui...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.