Surpoids et obésité, suivez le coach ebook

Publié par : Desiris

PARLER de surpoids et d'obésité semble facile, et nombreux sont les livres sur le sujet mais, cette fois, nous avons un livre-clé ! Car il aborde de façon bien claire les aspects de ce problème majeur de santé publique, qui rend tant de gens malheureux, pour eux, leur entourage, qui crée tant de perturbations dans le milieu du travail, au quotidien et dans la vie sociale. Ce phénomène, qui fait déjà 50% d'obèses dans la population américaine, ne doit pas gagner l'Europe, si nous savons prévenir cette épidémie, et c'est très faisable ! Renaud Roussel sait, lui, nous expliquer très clairement les mécanismes, pour les intégrer à notre mode de vie et rester mince, et c'est par le plaisir que nous comprenons car même les données médicales sont y abordées avec une grande clarté. Il nous fait bien voir que les régimes sont dépassés et qu'il faut réapprendre à « manger pour vivre » dès que l'on a passé la frontière du surpoids, et que c'est simple. Toutes les facettes sont abordées, décortiquées, et son approche globale est liée à sa grande expérience. Son succès de thérapeute vient de sa lucidité, de son recul face aux événements et de son humanité à comprendre son voisin, et il nous fait partager dans ce livre les clés du succès face au surpoids et à l'obésité


Consulter un extrait ci-dessous

L'obésité et le surpoids galopants font maigrir les caisses de santé et pèsent lourdement sur les budgets des États, ce qui pousse les gouvernements à agir, à prendre les choses en main et à établir différents plans d'action.


Bien que toutes les personnes obèses ne présentent pas un taux de sucre sanguin élevé, il est indéniable que nous mangeons mal, trop sucré, et que nous prenons de l'embonpoint. Je ne nie pas l'ampleur du phénomène : la planète grossit, le nombre d'obèses enfle à une vitesse vertigineuse et la mortalité due aux maladies associées à l'obésité croit parallèlement. Ces faits sont incontestables. Je me méfie cependant de la spéculation faite sur les chiffres annoncés, liés à la prévalence de l'obésité et à la morbidité associée, phénomène qui alimente tous les fantasmes. Certaines études annoncent des chiffres fantaisistes, prestement répercutés par les médias, avides de sensationnel, qui multiplient les effets de manches, histoire de bien alimenter la psychose qui règne autour de ce sujet.


Il est tentant, lorsque la volonté générale est d'alerter les populations sur les méfaits du surpoids et de l'obésité, de gonfler un peu les chiffres et d'imputer un nombre excessif de cas de mortalité audit fléau. Attention à ne pas en faire trop : culpabiliser les obèses ne les fera pas maigrir.


Phénoménal ! Avec de telles annonces, personne ne peut plus nier l'ampleur du problème et ne pas s'inquiéter. Même les progrès de la médecine et de la recherche dans ce domaine semblent ne pas compenser la multiplication des cas d'obésité aux États-Unis comme dans le reste du monde, notamment chez les enfants. Non, décidément je n'aime pas les annonces alarmistes, elles provoquent des peurs, des angoisses et des comportements réactionnels inadaptés, de la part des gens comme de celle des gouvernements. Sans être dans le déni pour autant (il suffit d'ouvrir les yeux pour constater que les enfants obèses sont légion, aux États-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne mais également de plus en plus partout dans le monde), je ne pense pas qu'il faille affoler les populations avec de gros titres dans les journaux pour espérer un quelconque résultat sur l'obésité.


N'exagérons pas l'effet du surpoids sur la santé (lorsque celui-ci est modéré), mais sachons l'observer et ne pas le nier pour autant : au Canada l'obésité progresse de manière inexorable, en Amérique du Sud la population grossit de façon inquiétante et la Grande-Bretagne bat actuellement tous les records. L'OMS voit juste : l'épidémie est mondiale. Épidémie parce que l'obésité est aujourd'hui considérée par les instances médicales comme une maladie, une maladie non infectieuse ni contagieuse bien sûr, mais une maladie pernicieuse qui s'installe petit à petit, provoquant de gros dégâts si l'on n'y prête guère attention. Les médecins tirent le signal d'alarme car ils sont au premier rang dans l'observation du phénomène.



Voici un exemple : en France, en août 2004, un article de loi relatif à la politique de santé publique interdisait les distributeurs automatiques de boissons sucrées et de produits alimentaires dans les collèges et lycées. Le résultat ne se fit pas attendre longtemps : collégiens et lycéens s'approvisionnèrent alors en dehors des enceintes scolaires, dans les boulangeries et les bars avoisinants, se remplissant les poches (sûrement plus qu'à l'habitude) afin de prévenir cette subite disette scolaire. Sur cette lancée, pourquoi ne pas alors obliger, sous surveillance, chaque individu à consommer une pomme à chaque récréation ? Ne valait-il pas mieux demander aux fabricants d'adapter les distributeurs afin de varier les produits proposés, en y ajoutant effectivement eau, fruits frais et fruits secs ? Ce n'est pas en retirant le libre arbitre aux personnes qu'on les éduque. Braver les règles, transgresser les interdits, ne sont-ce pas là les volontés premières d'un adolescent ? Les États-Unis ont décidé de supprimer dès 2008 les boissons gazeuses et les sucreries des collèges et lycées. Je ne suis pas sûr que se gaver de jus de fruits soit beaucoup mieux, d'autant que les sodas seront très largement consommés dès le retour à la maison. Non, décidément, la solution est ailleurs...



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/02/2013


Langue :

Français


Pages :

252


Consultations :

5282


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 11.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Roussel, Renaud


Editeur : Editions Désiris


ISBN : 9782364030152

Tags : Surpoids, obésité, coach
Sur le même thème
Vues : 544

L'origine de cette pharmacopée se confond avec celle de la civilisation chinoise, codifiée dans de volumineuses matières...

Vues : 536

L'auteur répertorie tous les points d'acupuncture, notamment ceux ignorés par les textes classiques antérieurs à l'époque...

Vues : 489

Comprendre, se comprendre, s'aimer pour s'équilibrer, se prendre en compte pour pouvoir vivre en bonne santé et, à son tour,...

Vues : 363

Le drainage lymphatique peut se définir comme une thérapie manuelle des capillaires. Or, il est malaisé d'apprécier...

Vues : 363

La prévention des maladies et l'accroissement de la santé, qui reposent sur le maintien de l'équilibre Yin-Yang par la...

Vues : 363

L'aromathérapie est à la mode : on respire les huiles essentielles, on s'en enduit, s'en imprègne, on les mange, on les...

Du même contributeur
Vues : 1201

Cet ouvrage est destiné aux golfeurs de tous les niveaux, mais également aux professionnels enseignants qui pourront utiliser...

Vues : 825

La communication entre les êtres humains est loin de ne passer que par le canal de la parole. Les gestes que nous effectuons,...

Vues : 654

À tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ressentent que leur vie est une succession de contraintes : contraintes...

Vues : 541

Les programmes en vigueur depuis le début des années 2000 font référence à cette notion de durée d'enseignement rendue...

Vues : 489

Sans chercher pour autant à définir le bonheur, on peut dire qu'être heureux signifie avoir atteint un état de liberté...

Vues : 468

Vous êtes en présence d'un manuel de bon sens. S'il puise surtout aux sources de la médecine chinoise, ce n'est pas en...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.