Le plan de désherbage

Publié par : Greendays

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Le plan de désherbage. Fiche sous licence Creative Commons : http://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/fr/.


Consulter un extrait ci-dessous

Le plan de désherbage annuel permet de :


Repenser ses objectifs d'entretien. Si à la question

" Pourquoi on fait ça ? ", on répond " parce qu'on l'a toujours fait ! " c'est qu'un plan de désherbage est nécessaire !


Réfléchir sur l'intérêt et la nécessité de désherber face aux soucis de pollution. C'est la définition des objectifs d'entretien.


Observer ce que l'on fait. C'est l'inventaire des pratiques de la commune.


Réfléchir sur ce que l'on souhaite avoir comme entretien en fonction du type d'aménagement et de son utilisation. Se poser la question de savoir si les adventices nous dérangent vraiment à cet endroit-là ?


Classer les zones à entretenir selon le risque de contamination des eaux. Quelles sont les zones sensibles de la commune (repérage)? Définir les stratégies de désherbage ou de non désherbage (gestion différenciée).


Modifier et améliorer l'entretien en diminuant chaque année la part des produits chimiques pour tendre vers le point zéro phytosanitaire.


Savoir ce que l'on fait, quelle quantité de quel produit on utilise et où on le met. On applique un produit en toute connaissance de cause. Ne pas oublier : il n'y a pas de produit chimique écologique ou sans conséquences sur notre environnement !

Réduire l'utilisation des produits phytosanitaires et mettre en place des méthodes alternatives de désherbage.


Le plan de désherbage doit intégrer la formation du personnel et des élus, il est évolutif, tient compte de l'état des techniques, de la météo et des connaissances.


Pendant toute l'année, au fur et à mesure :

Repérer les secteurs qui sont désherbés.

Repérer par des couleurs différentes les différents produits appliqués ou méthodes utilisées (anti-germinatif, foliaire, thermique, arrachage...).

Donner le nombre de passages.


Décrire précisément le temps et les quantités de produits passés par catégorie.


Repérez sur le plan les zones à risque élevé (surfaces imperméables, surfaces perméables pentues, pente > 5%, abords des avaloirs à grilles, fossés) et les zones à risque réduit.

Définissez les objectifs d'entretien : désherbage strict, verdissement toléré, aucun désherbage.


A la fin du mois de décembre, faire le bilan du travail et préparer le plan de l'année suivante pour réduire les surfaces à désherber et les quantités de produits utilisés.


Urgence : arrêter les désherbants sur les zones à risque élevé qui polluent l'eau et mettre en place des solutions alter natives ou pr évoir un verdissement. Attention ! Certaines surfaces sablées et compactées se comportent comme des zones totalement imperméables. Il en va de même pour les surfaces drainées comme les terrains de sports.


Moins de désherbant de façon générale, arrêter les applications au camion... appliquer de façon ponctuelle avec un appareil étalonné régulièrement et des buses très précises.


Stopper l'utilisation de produits classés toxiques ou irritables.


Créer des zones zéro phytosanitaire sur les secteurs à enjeux écologiques avec mise en place d'alternative comme le désherbage thermique ou manuel.


Continuer la communication auprès des citoyens et des élus.


Faire un bilan annuel du plan de désherbage pour d'éventuels réajustements des objectifs d'entretien.


Inventaire des pratiques


Enregistrement détaillé des pratiques d'entretien


Classement des zones à désherber en risque élevé ou réduit


Définition des objectifs d'entretien


Communication sur le changement


Bilan annuel et réajustement éventuel


Diminution des produits utilisés



En Bretagne, des analyses menées sur les bassins versants d'alimentation en eau potable par Bretagne eau pure montrent que le monde agricole est beaucoup plus précautionneux que celui des espaces verts (collectifs et privés) quant à l'application des produits en fonction du type de surface. Selon le même organisme, les taux de pollutions des produits phytosanitaires en tenant compte des coefficients de ruissellement seraient en agricole de l'ordre de 1 % alors qu'ils attein- draient 40% pour les usages non agricoles.

Un gramme de pesticide déversé au bord d'un ruisseau provoque une pollution sur 10 km !

Des recherches évaluent à moins de 1 % la part de pesticides qui entre en contact avec l'organisme ciblé ! Ce qui veut dire que 99 % des substances répandues se dispersent inutilement dans notre environnement !


Il est donc primordial d'identifier les zones imperméables sur sa commune afin de ne pas contaminer les eaux et de réduire au maximum les quantités de pesticides utilisées.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

28/12/2010


Langue :

Français


Pages :

2


Consultations :

5196


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé

Auteur : www.gentiana.org


Tags : Gestion raisonnable, fiche pratique, environnement
Sur le même thème
Vues : 1339

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Les techniques de désherbage. Fiche sous...

Vues : 539

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. La gestion des arbres et des arbustes....

Vues : 422

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. L'entretien des arbres et des arbustes....

Vues : 359

Guide pratique pour réussir votre gazon. La préparation de mise en état du sol peut se faire à n’importequel moment de...

Vues : 307

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Bords des routes. Fiche sous licence...

Du même contributeur
Vues : 958

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Le fauchage des bords des routes. Fiche...

Vues : 867

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. La gestion différenciée. Fiche sous...

Vues : 658

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Les produits phytosanitaires. Fiche sous...

Vues : 641

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. La communication. Fiche sous licence...

Vues : 536

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Favoriser la biodiversité sur sa commune....

Vues : 479

Fiche issue du guide de la gestion raisonnable realisé par l'association Gentiana. Les matériels classiques. Fiche sous...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.