Karl marx : 52 idées du capital à réétudier aujourd'hui

Publié par : Maxima

"Das Kapital" (1876) est considéré comme l'un des livres les plus importants jamais écrits. La relecture contemporaine qui en est faite ici le démontre avec brio, en y puisant des idées particulièrement intéressantes pour les cadres et dirigeants d'aujourd'hui, notamment : - la course à la taille n'est pas nécessairement une bonne stratégie - une force de travail collective peut être développée en favorisant la créativité individuelle des salariés - toute entreprise soucieuse de réussite doit développer sa responsabilité sociale - comment intégrer avec succès l'innovation, le changement, les nouvelles strétégies et technologies ? Pourquoi est-il essentiel pour l'entreprise que ses salariés soient en forme, en bonne santé et heureux ?


Consulter un extrait ci-dessous

Évidemment, un pur capitaliste pourrait argumenter que l'échec du système vient justement du fait qu'il n'est pas assez dérégulé, que les banques ne devraient pas être renflouées par les états lorsqu'elles menacent de faire faillite mais au contraire que l'on devrait les laisser s'effondrer.


Les bulles financières éclatent parce que les investissements qui les nourrissent ne sont fondés que sur l'enthousiasme des actionnaires. Parfois, cela fonctionne, mais rarement très longtemps, et ceux qui ne sautent pas du train en marche ne s'en sortent pas sans dommage. Faites l'analyse de vos investissements, privés et professionnels, et identifiez ceux qui ont été décidés sur un coup de coeur.


" L'appropriation capitaliste, conforme au mode de production capitaliste, constitue la première négation de cette propriété privée qui n'est que le corollaire du travail indépendant et individuel. Mais la production capitaliste engendre elle-même sa propre négation avec la fatalité qui préside aux métamorphoses de la nature. C'est la négation de la négation. " (Livre I, section VIII, chapitre 32)


Ce qu'il n'avait pas envisagé, c'est que les excès du capitalisme pourraient provoquer un sursaut chez les capitalistes eux-mêmes ainsi que chez les consommateurs à la recherche d'une forme de capitalisme plus respectueuse, d'un capitalisme qui serait attentif à protéger les gens et même soucieux de construire un monde meilleur. Marx n'aurait pas nécessairement approuvé cette réaction. Il aurait pu se féliciter de voir s'améliorer les conditions de vie et se développer une approche éthique de la production et du commerce, mais il aurait sans doute vu ces avancées comme autant de rustines destinées à ralentir une déchéance morale dont il aurait préféré qu'elle se développe naturellement jusqu'à son implosion et sa disparition.


Quelle qu'ait été la réaction de Marx, il est patent que l'économie moderne ignore les questions de durabilité et de responsabilité sociale à ses propres périls. Il n'est pas nécessaire d'être un amoureux inconditionnel de la nature pour s'en rendre compte. Même le plus forcené des chefs d'entreprise sait qu'intégrer une dimension éthique et développer ses activités avec un minimum de conscience de sa responsabilité sociale est non seulement de plus en plus indispensable, mais peut également s'avérer payant.


À l'époque de Marx, ces actions ne constituaient pas de réelles menaces pour les entreprises, et moins encore si elles étaient attentives à commettre leurs plus exécrables méfaits à l'abri des regards. En 1867, c'était chose facile car les pauvres et les opprimés n'avaient pas voix au chapitre. Les travailleurs peu éduqués étaient aisément divisés et circonscrits, et les mauvaises actions perpétrées dans les centres de production, loin des sièges sociaux, étaient passées sous silence pour autant que les profits étaient au rendez-vous.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

17/05/2011


Langue :

Français


Pages :

225


Consultations :

5320


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 13.88€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Steve Shipside


Editeur : Maxima


Parution : septembre-2009

ISBN : 978-2-8188-0008-9

Tags : Ebook, Karl Marx, capital, gestion, organisation, stratégie
Sur le même thème
Vues : 263

Analyse au niveau : • macroéconomique • sectoriel • de l’entreprise

Du même contributeur
Vues : 18278

Salariés, défendez vos droits ! répond le plus complètement et le plus simplement possible aux interrogations que peuvent...

Vues : 5108

"Après la Loi de Sécurité Financière en France et Sarbanes-Oxley aux Etats-Unis, les nouveaux textes réglementaires ainsi...

Vues : 4206

Les conséquences financières désastreuses de la fraude en entreprise déstabilisent les structures de toutes tailles et de...

Vues : 3305

Ce livre va vous aider à toucher efficacement vos clients et vos prospects avec les moyens de communication les plus...

Vues : 2838

Aujourd'hui, au téléphone la bonne volonté ne suffit plus : seuls les meilleurs s'imposent face à des interlocuteurs qui,...

Vues : 2531

Affirmer la nécessité de la confiance au sein de l'entreprise est important mais nullement suffisant. Ce qui est désormais...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.