Marché des Cheminées, des Poêles et des Inserts en France 2010

Publié par : MSI Reports

Dans un contexte économique dégradé (chute des constructions de maisons individuelles, attentisme des ménages propriétaires, incertitudes quant à l'orientation de la conjoncture économique et du marché de l'emploi etc.), les ventes de foyers fermés, de poêles et d'inserts reculent sensiblement au 1er semestre 2009. Le second semestre est en revanche nettement plus favorable, et ces 3 segments de marché terminent l'année en nette hausse (celle-ci étant plus ou moins importante selon le type de produit considéré).


Consulter un extrait ci-dessous

Insert : appareil monobloc à double cloison en fonte qui vient s'insérer dans une cheminée à foyer ouvert existante, afin notamment d'augmenter son rendement. L'air frais ambiant (ou puisé à l'extérieur) entre dans le foyer en partie basse, se réchauffe dans la double paroi avant d'être rejeté par convection naturelle en partie haute. Le rendement des inserts atteint jusqu'à 80%.


Poêle : appareil de chauffage clos, contenant un foyer où brûle un combustible et qui dégage de la chaleur par rayonnement des parois et convection de l'air.


Discounter : enseigne grand public proposant des produits en libre-service à des prix très compétitifs. Pour proposer des prix bas, les magasins discount rationalisent les méthodes de distribution, incluant un personnel réduit, une présentation sommaire, un assortiment limité aux produits de base, peu ou pas de marques nationales mais de nombreux produits sous marque de distributeurs ou sans marque.


Enseigne grand public : désigne les enseignes de distribution qui ciblent le grand public (petites et moyennes enseignes de distribution d'articles de bricolage, discounters, GSS)


Grande Surface de Bricolage (GSB) : distributeur de matériaux de construction et de produits pour l'équipement et l'aménagement de la maison. Les magasins, situés à proximité des agglomérations, ont une surface de plus de 400 m² et disposent d'une gamme de produits très profonde pouvant s'étendre jusqu'à 60 000 références. Les GSB s'adressent principalement aux petits artisans et aux particuliers et vendent uniquement en libre-service.


Négoce : Peuvent être définis comme des intermédiaires grossistes qui achètent des produits finis aux fabricants dans le but de les revendre à des professionnels. Les négoces s'adressent principalement aux professionnels du bâtiment, à savoir des entreprises de construction et du bâtiment, des promoteurs constructeurs, des revendeurs installateurs et des artisans.


Revendeur-installateur : désigne les artisans assurant la vente et/ou l'installation/réalisation de cheminées, poêles et inserts


Vente directe : s'entend comme la vente d'un produit par le fabricant au client final, sans le recours à un ou plusieurs intermédiaires de distribution. La vente directe peut inclure la pose ou non des produits.


Secteur diffus : se rapporte aux chantiers de petite taille (construction d'une maison individuelle, rénovation d'un logement existant). Ici, le client final sera le plus souvent un particulier, ou tout du moins l'utilisateur final.


Secteur des chantiers : se rapporte aux chantiers qui compte tenu de leur importance, impliquent l'achat en gros. C'est notamment le cas lors de la construction (ou de la réhabilitation) d'un immeuble d'habitat collectif ou d'un lotissement. Ici, le client final sera un promoteur immobilier ou un organisme HLM, voire un gestionnaire d'immeuble.


Secteur non résidentiel : comprend les constructions hors logement telles que les unités de production, les hôtels et les restaurants, les établissements scolaires, les centres commerciaux, les administrations, les lieux collectifs publics, les maisons de retraite, les prisons et les hôpitaux.


La loi de programme du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique a défini les objectifs en matière de production d'énergies renouvelables. Elle prévoit notamment une production intérieure d'électricité d'origine renouvelable à hauteur de 21 % de la consommation en 2010 ainsi que l'augmentation de 50% de la production de chaleur renouvelable. Parmi les mesures pratiques visant à satisfaire ces objectifs, cette loi prévoit notamment l'instauration d'un crédit d'impôt pouvant atteindre jusqu'à 50% du coût d'acquisition des équipements.


La Loi sur l'énergie de juillet 2005 permet aux communes de bonifier le coefficient d'occupation des sols (COS) dans la limite de 20 % pour les constructions neuves ou les extensions répondant à certaines exigences énergétiques. Cette bonification a été étendue par l'arrêté du 8 mai 2007 et incite donc encore davantage à l'utilisation d'équipements utilisant les énergies renouvelables dans les projets de construction neuve de bâtiments résidentiels.


Loi d'orientation sur l'énergie du 13 Juillet 2005 : Certificats d'économie d'énergie. Dans la continuité du Protocole de Kyoto, la Loi d'orientation sur l'énergie du 13 Juillet 2005 (Loi n°2005-781) fixant les orientations énergétiques de la France a mis en place le système des certificats d'économie d'énergie Ces CEE doivent permettre d'uniformiser, réglementer et valider les économies d'énergies.


Le principe des certificats d'économie d'énergie repose sur une obligation de réalisation d'économies d'énergie imposée par les Pouvoirs publics sur une période donnée aux vendeurs d'énergie (électricité, gaz, chaleur, froid et fioul domestique) comme EDF, Gaz de France et les réseaux de chaleur. Liberté et créativité sont laissées aux vendeurs d'énergie pour choisir les actions qu'ils vont entreprendre afin d'atteindre leurs obligations. Ils peuvent par exemple amener leurs clients à réaliser des économies d'énergie en leur apportant des informations sur les moyens à mettre en Å?uvre, avec des incitations financières en relation avec des industriels ou des distributeurs : prime pour l'acquisition d'un équipement, aides aux travaux, service de préfinancement, diagnostic gratuit etc.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

27/10/2010


Langue :

Français


Pages :

145


Consultations :

6086


Note :
Téléchargement Express
  • Offre valable jusqu'au 18/07/20
  • Prix : 1789€

    1839€
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Editeur : MSI Reports


Tags : Etude de marché, tendances, projections, cheminées, poêles, inserts
Sur le même thème
Vues : 2836

Document-analyse sur le commerce et la filière du revêtement du sol en France : les statistiques importants, les orientations...

Vues : 1906

Dans un contexte dégradé (crise immobilière, attentisme des ménages propriétaires etc.), le marché français des stores...

Vues : 1636

Comment la crise immobilière initiée en 2008 a-t-elle affecté le marché des revêtements de sols ? Et comment réagir ?

Vues : 1273

Dans un contexte particulièrement défavorable, les différents marchés du secteur de la toiture enregistrent des fortunes...

Vues : 1196

Le marché des meubles de cuisine a enregistré un fort recul en 2009, et plus particulièrement au 1er semestre. La baisse des...

Vues : 1183

Analyser de manière détaillée l'évolution et perspectives du marché des équipements de salle de bains en France depuis...

Du même contributeur
Vues : 1364

Le marché de la vidéosurveillance a fortement progressé entre 2003 et 2007 enregistrant une croissance de 41% en valeur. Par...

Vues : 1310

En 2008 et 2009, beaucoup d'évènements se sont produits qui ont plus ou moins directement touchés le marché du contrôle...

Vues : 1136

Après plusieurs années souvent qualifiées « d'euphoriques » par les observateurs du marché immobilier, l'activité de...

Vues : 1123

L'année 2009 devrait constituer un plancher bas pour le marché français de l'isolation thermique : comme en 2008,...

Vues : 1025

Dans un contexte socio-économique dégradé, le marché français des carreaux céramiques enregistre un recul d'environ 7% en...

Vues : 965

Le dynamisme de l'activité de construction neuve et d'entretien?rénovation dans les secteurs résidentiel et non-résidentiel...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.