La voie lactée Ebook

Publié par : EDP Sciences

Notre connaissance de la Voie lactée a été profondément renouvelée depuis une dizaine d’années suite aux résultats du satellite astrométrique HIPPARCOS et aux grands relevés stellaires. Bien des concepts que l’on croyait bien établis se sont effondrés, pour être remplacés par d’autres qui vont dans le sens d’une plus grande complexité : en particulier, la mise en évidence des migrations radiales des étoiles vient brouiller l’image simpliste que l’on avait du disque galactique. Certains sujets ont fait d’énormes progrès, par exemple la physique du centre de la Voie lactée avec son trou noir massif, mais d’autres problèmes subsistent, comme la nature de la matière noire qui semble exister dans notre Galaxie. Cet ouvrage fait le point des connaissances actuelles sur la Voie lactée, présentées d’une manière aussi simple et didactique que possible. Les notions de base sont toujours rappelées, ce qui rend son accès possible aux lecteurs n’ayant pas de formation approfondie en astronomie. Cet ouvrage de base servira pour mieux comprendre les résultats attendus de Gaia, qui vont arriver dans quelques années après le lancement en 2013. Françoise Combes est astronome à l’Observatoire de Paris et membre de l’Académie des sciences. Son activité couvre une très grande partie des sujets abordés dans ce livre, avec une prédilection pour les simulations numériques. James Lequeux est astronome émérite à l’Observatoire de Paris. Ses principales spécialités sont le milieu interstellaire, la formation des étoiles et l’évolution des galaxies.


Consulter un extrait ci-dessous

La bande lumineuse de la Voie lactée (aussi dénommée Galaxie), qui traverse le ciel en écharpe, a donné lieu à bien des mythes depuis la préhistoire. On y a vu par exemple la trace du lait échappe du sein d'Héra qui refusait de nourrir Héraclès, découvrant qu'il n'était pas son fils : d'ou son nom qui a survécu jusqu'à nos jours. Au Moyen Age, c'était le chemin de Saint-Jacques, censé orienter les pèlerins en route vers Saint-Jacques de Compostelle. Claude Ptolémée (c.90?c.168) en a fait une description détaillée et précise, qui est longtemps restée insurpassée. Mais la véritable nature de la Voie lactée n'a été révélée qu'en 1610 par Galilée (1564?1642), qui, grâce à la lunette astronomique, a résolu sa lumière diffuse en nombreuses Etoiles. Il en dit : La Voie lactée n'est rien d'autre qu'un amas d'Etoiles innombrables. En fait, toutes les Etoiles que nous voyons dans le ciel appartiennent à la Voie lactée, et les seuls objets visibles à l'oeil nu qui ne lui appartiennent pas sont les deux Nuages de Magellan dans l'hémisphère austral, et la Galaxie d'Andromède dans l'hémisphère Nord.


Il faudra attendre un siècle et demi après Galilée pour voir apparaitre les premières idées sur la forme et les dimensions de la Voie lactée. Certes Thomas Wright (1711?1786), dans son ouvrage de 1750 An original Theory or new Hypothesis of the Universe, avait décrit la Voie lactée comme un système stellaire aplati a l'intérieur duquel nous nous trouvons, système qui ferait lui-même partie d'une immense coquille sphérique ; mais cela relevé plus d'une cosmogonie de type médiéval que d'une véritable réflexion scientifique. D'autres, comme Emanuel Swedenborg (1688?1772), Immanuel Kant (1727?1804) et Johann Heinrich Lambert (1728?1777), se limitent à des considérations du même ordre. Tous considèrent cependant que les étoiles de la Voie lactée doivent tourner autour d'un centre inconnu pour assurer la stabilité du système. Mais c'est à William Herschel (1738?1822) que l'on doit les premières études scientifiques sérieuses de la Galaxie.


Herschel sait que certaines étoiles ne sont pas réellement fixes dans le ciel, mais sont animées d'un mouvement propre (déplacement latéral). Edmond Halley (1656?1742) avait soupçonné en 1718 qu'Aldebaran, Sirius et Arcturus pourraient être dans ce cas, et Jacques Cassini (1677?1756) avait établi en 1738 le déplacement d'Arcturus de façon irréfutable. En 1783, Herschel, qui a lui-même fait de nouvelles observations, remarque que la douzaine de mouvements propres stellaires alors bien connus montrent un déplacement dans une direction privilégiée. Il en conclut que c'est en fait le Soleil qui se dirige dans la direction opposée, l'apex, vers la constellation d'Hercule : c'est le début des études sur la cinématique des étoiles. Cependant, la vitesse de déplacement du Soleil vers l'apex est alors inconnue (elle est en fait de l'ordre de 20 km/s).


Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

29/09/2013


Langue :

Français


Pages :

206


Consultations :

5018


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 29.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Françoise Combes


Editeur : EDP Sciences


Edition : 2013

ISBN : 9782759810390

Tags : Astronomie, voie lactée, galaxie, trou noir, étoiles
Sur le même thème
Vues : 769

The Large European Instruments developed for observing the Universe, from the Sun and planets to its must remote ruches, form...

Vues : 272

La cosmologie concerne l'étude de l'Univers, de ses lois ainsi que des modèles qui permettent sa compréhension. La...

Vues : 254

L'astronomie serait une discipline réservée aux spécialistes et à des gens qui ont la tête dans les étoiles. C'est faux !...

Vues : 234

Cet ouvrage présente une vue synthétique des propriétés de l'ensemble des objets du système solaire et fait une large...

Vues : 221

Un exposé de la Relativité Générale d'Einstein qui fut historiquement la première théorie relativiste de la gravitation...

Vues : 197

En 2006, l'Union Astronomique Internationale a décidé de retirer à Pluton son statut de planète. Malgré tout ce qu'on...

Du même contributeur
Vues : 3624

Livre scientifique de base essentiel pour le chercheur et l'ingénieur, Physique des diélectriques fournit les fondements...

Vues : 2785

Les exercices corrigés proposés dans ce livre portent sur les thèmes suivants: -les propriétés atomiques et moléculaires...

Vues : 2773

The history of Physics in Europe is one of brilliance and the sun is still shining, indeed it is getting ever brighter,...

Vues : 2242

Exercices originaux accompagnés par leurs corrigés, cet ouvrage s'adresse principalement aux étudiants de licence de...

Vues : 1988

L'auteur a fait sienne cette universelle maxime chinoise : « j'entends et j'oublie (cours oral) je vois et je retiens (étude...

Vues : 1865

Les émissions de rayonnements caractéristiques, spontanés ou provoqués permettent la détection et la caractérisation d'un...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.