Les points sur les i

Publié par : Claude Anno

Voici un petit livre qui complète et précise mon livre précédent "A quoi bon s'indigner", tout en réglant quelques comptes au passage avec les responsables politiques et médiatiques. On peut en effet se poser des questions devant leur silence et leur indifférence face à des propositions de solutions concrètes à quelques-uns des grands problèmes de notre société moderne.


Consulter un extrait ci-dessous

Il est vrai que ce titre un peu trop poétique était compensé par une première partie plus agressive : "A quoi bon s'indigner". Il s'agissait d'un premier règlement de comptes et le titre de cette partie très courte est devenu le titre principal du livre parce qu'il semblait plus accrocheur. La dernière partie, très courte elle aussi, était pour moi la plus importante, celle pour laquelle je m'étais imposé bien à contrecoeur l'effort d'écrire un livre, celle où je développe la théorie d'un système démocratique inédit : "Un vrai pouvoir pour le peuple". C'était un projet ambitieux, mais j'ai toujours pris le soin de préciser qu'il ne s'agissait que d'une proposition offerte à la discussion.


Or que peut-on faire quand on réalise que ça n'intéresse personne ? On ne peut que s'interroger pour essayer de comprendre les raisons de cet échec en reprenant tous les arguments pour essayer de trouver l'erreur. C'est la raison pour laquelle je reprends du service bien malgré moi. Est-ce bien utile ? Sans doute pas. Alors pourquoi s'obstiner ? Parce que j'ai besoin de comprendre et d'être convaincu pour pouvoir renoncer.


La dernière partie du livre est donc la plus importante à mes yeux car elle présente, le projet qui m'a décidé à écrire. Je suis un paisible retraité qui n'a jamais milité pour aucun parti, mais cependant, j'ai toujours été fidèle à la gauche. Syndiqué de l'enseignement, j'ai participé à de nombreux mouvements revendicatifs jusqu'à celui de Mai 68 qui semblait ouvrir un avenir radieux. Comme beaucoup d'autres, je me suis trompé sur la nature de cet évènement complexe et considérable : j'ai cru que le monde allait changer, et c'est là que m'est venue l'idée de ce projet.


Pourquoi cette explosion soudaine et inattendue en apparence, mais prévisible si l'on réfléchit à ce régime austère du gaullisme et à cette société corsetée par la censure et des principes de morale rigides et immuables? Besoin de liberté, besoin de fantaisie, besoin d'exploser tous les carcans, mais aussi, immense besoin de s'exprimer, et déjà, besoin de justice sociale avec un partage plus équitable des richesses. Mai 68 n'a pas changé les hommes, il n'a été qu'un malentendu à l'origine d'une reprise en main de plus en plus sévère avec un chômage grandissant et une remise en cause progressive des acquis sociaux, situation que les crises successives et la mondialisation n'ont fait qu'aggraver.


Par contre, en ce qui concerne la liberté d'expression et celle des moeurs, l'acquis de Mai 68 est considérable. C'est donc cette explosion sociale qui m'a amené à me poser cette question : comment devrait fonctionner la société pour éviter de tels désordres ? Et c'est pour y répondre qu'est né ce projet d'une "Organisation de la Consultation des Citoyens" que nous appellerons l'OCC. J'en ai résumé l'essentiel en une page que j'ai publiée sur internet sous la forme d'une pétition dans un site spécialisé. Ce texte a déjà recueilli plus de 900 signatures, mais je ne suis pas sûr que tous les signataires ont bien pris conscience de l'ensemble des mesures nécessaires pour que le résultat d'une consultation soit incontestable.


Je crains que certains n'y voient qu'un possible référendum permettant de rejeter une mesure impopulaire, or c'est beaucoup plus élaboré, avec la prudence d'une préparation soigneuse qui se voudrait irréprochable. Pendant que j'étais sur internet, j'ai aussi ouvert un blog pour présenter le contenu de ce livre : plus de 400 visites, mais peu de commentaires.


Voici donc ce projet de l'OCC qu'il va falloir décortiquer pour trouver l'erreur. Les "Idées naïves" constituent la partie la plus importante du livre, mais j'en parlerai plus tard, car pour moi, c'est l'OCC qui importe. De quoi s'agit-il? C'est une organisation constituée à partir de ce qui existe déjà dans toute démocratie : les assemblées élues. Or, ce qui fonctionne mal dans notre système démocratique, c'est la relation entre les élus et les citoyens. C'est un peu comme si ces deux ensembles vivaient dans deux mondes distincts, chacun dans sa bulle avec ses occupations et ses préoccupations dont les autres semblent se désintéresser. Il y a bien d'autres ensembles dans une société : les riches et les pauvres, les travailleurs et les chômeurs, les jeunes et les vieux, mais dans une démocratie, tous appartiennent à l'un de ces deux groupes : les électeurs ou les élus, et tous sont des citoyens.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

10/12/2012


Langue :

Français


Pages :

12


Consultations :

5240


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

100 % Compatible
-->
Résumé

Auteur : claude anno


Parution : 10.12.2012

Tags : Consultation, des , citoyens
Sur le même thème
Vues : 1187

L'indignation c'est bien. Mais ce n'est qu'une première étape. Ce livre propose la suivante, celle de l'action. Aujourd'hui,...

Vues : 1048

"""Deux semaines plus tard, je reçois une lettre d'une autre super école. J'explose l'enveloppe... Allez, allez, merdeu......

Vues : 613

Ingénieur détaché sur un site industriel de la Chine, Christophe Tanguy a tenu, au fil des quelque 30 mois que dura son...

Vues : 586

Il y a comme un couac... Cinq ans d'études après le bac et voilà Margot Jadhe embauchée comme... secrétaire. Mais comme...

Vues : 530

La crise récente sonne le glas de la « world company », insensible aux particularismes locaux, aux considérations sociales...

Vues : 494

Ce livre étonnant est d'abord un révélateur car il oppose aux apparences et aux discours démagogiques sur le travail et...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.