Introduction à la philosophie analytique

Publié par : Pfranceschi

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quarante paradoxes, arguments ou problèmes philosophiques, qui constituent autant de défis pour la philosophie contemporaine et l'intelligence humaine. Car certains paradoxes d'origine millénaire - tels que le Menteur ou le paradoxe sorite - ne sont toujours pas résolus à l'époque actuelle. D'autres énigmes philosophiques en revanche - telles que l'argument de l'Apocalypse - ne sont apparues que très récemment dans la littérature. L'auteur s'attache à nous présenter clairement chacun de ces problèmes ainsi que les principales tentatives qui ont été formulées pour les résoudre. « Je suis vraiment impressionné par ce livre très soigné et stimulant. Je le recommande chaudement, tant aux étudiants pour la pédagogie et la culture générale (dilemme du prisonnier, terre-jumelle, etc.), qu'aux pros pour l'outil de référence, et même plus généralement à ceux qui aiment réfléchir. » Julien Dutant, Philotropes, Blog philosophique


Consulter un extrait ci-dessous

Je m'attacherai tout d'abord à décrire ainsi un certain nombre de paradoxes. Les plus célèbres d'entre eux trouvent leur origine dans l'Antiquité et ne sont toujours pas résolus : le Menteur, le paradoxe sorite, etc. Les paradoxes sont des arguments basés sur des prémisses et un raisonnement qui apparaissent tout à fait fondés, mais dont la conclusion conduit à une contradiction. Une excellente définition nous est fournie par Mark Sainsbury, dans son ouvrage Paradoxes, publié en 1995 : " Les paradoxes sont des conclusions inacceptables résultant d'arguments apparemment acceptables à partir de prémisses apparemment acceptables ".


Les problèmes de ce type se distinguent des paradoxes en ce sens qu'ils ne conduisent pas véritablement à une contradiction. A la différence des paradoxes, on n'observe pas dans ce type d'arguments de contradiction proprement dite, mais seulement une conclusion qui se révèle contraire au bon sens et à l'ensemble de nos connaissances. Les arguments dont la conclusion se révèle contraire à l'intuition sont proches des paradoxes, en ce sens qu'il est très probable que le raisonnement qui les sous-tend soit fallacieux. En revanche, ces arguments se distinguent des paradoxes en ce sens que l'on ne peut écarter d'emblée la possibilité que notre intuition soit prise à défaut. Si tel était le cas, la solution apportée au problème posé par ce type d'argument se devrait alors d'expliquer pourquoi la conclusion en apparaît de prime abord contraire au bon sens.


La philosophie analytique se caractérise essentiellement par une exigence de clarté dans l'exposition des idées et par un souci marqué de rigueur au stade de l'argumentation. La clarté des idées exprimées a pour but d'éviter l'ambiguïté et les difficultés liées à l'interprétation des textes. Elle permet également une meilleure évaluation critique des idées émises. Une telle exigence de rigueur nécessite parfois de faire appel à un formalisme mathématique, qui ne doit toutefois pas aller jusqu'à nécessiter des connaissances avancées en mathématiques. On le voit ici, la philosophie analytique constitue essentiellement un style philosophique.


Il est coutumier d'opposer la philosophie analytique et la philosophie continentale. La philosophie continentale se réfère ainsi aux écrits philosophiques d'auteurs français et allemands des XIXème et XXème siècles, parmi lesquels on peut citer sans prétendre à l'exhaustivité : Friedrich Hegel, Sören Kierkegaard, Friedrich Nietzsche, Karl Marx, Herbert Marcuse, Martin Heidegger, Jean-Paul Sartre, Maurice Merleau-Ponty, Michel Foucault, etc. Les écrits de ces philosophes se caractérisent par une forme littéraire plus marquée et souvent un engagement politique plus poussé.


On associe parfois la philosophie analytique aux pays anglo-saxons et la philosophie continentale au continent européen. Un tel point de vue apparaît cependant assez réducteur. En effet, il est exact que la philosophie analytique constitue actuellement le style dominant au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Pourtant, elle s'avère également représentée en Europe, et notamment en France, en Italie, en Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Grèce, en Belgique, etc. De plus, si l'on prend en considération l'antiquité et les philosophes classiques, il apparaît clairement qu'un tel point de vue se révèle erroné. Car on retrouvera notamment un style analytique très pur sur les bords de la Méditerranée, dans les écrits de plusieurs philosophes de l'antiquité. Les philosophes grecs classiques, inventeurs de paradoxes célèbres et non résolus tels que le paradoxe du Menteur, le paradoxe sorite, mais aussi les paradoxes de Zénon d'Elée, en constituent des exemples remarquables. Chez Platon également, on retrouvera aussi la clarté de l'argumentation dans la célèbre allégorie de la caverne.


Il serait plutôt maladroit et manichéen d'opposer les deux styles analytique et continental en considérant que l'un est meilleur que l'autre. De manière moins ouvertement subjective, on peut estimer qu'il s'agit là de deux styles différents de pratiquer la philosophie, qui possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Il apparaît très certainement nécessaire de préserver à la fois l'un et l'autre, compte tenu de leurs mérites respectifs et de leur complémentarité. Finalement, il apparaît que la coexistence des deux styles constitue essentiellement l'expression d'une diversité culturelle qui se révèle elle-même synonyme de richesse.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

04/08/2011


Langue :

Français


Pages :

114


Consultations :

5632


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

100 % Compatible
-->
Résumé

Auteur : Paul Franceschi


Editeur : Paul Franceschi


Parution : 2006-2011

Edition : 2.1

Tags : Philosophie, philosophie analytique, paradoxe, argument, argumentation, raisonnement, logique, cognition, paradoxe sorite, paradoxe du Menteur, Descartes, mythe de la Caverne, mauvais génie, problème philosophique
Sur le même thème
Vues : 1364

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Confucius : Les Entretiens de Confucius.

Vues : 616

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Saint Augustin : De la foi aux choses que l'on ne voit pas.

Vues : 500

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Joseph de Maistre : Les Soirées de Saint-Pétersbourg.

Vues : 354

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Nicolas de Condorcet : Idées sur le despotisme.

Vues : 291

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Pierre Lasserre : La Morale de Nietzsche.

Vues : 262

Ebook gratuit de philisophie à télécharger - Pierre Kropotkine : L'Éthique.

Du même contributeur
Vues : 125

Créés par l'auteur, les n-univers sdont un cadre conceptuel qui permet de modéliser de manière simplifiée une situation...

Vues : 109

Dans ce dialogue à trois personnages, Paul Franceschi transpose l'enseignement d'Eubulide - qui fut dirigeant de l'Ecole de...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.