Joomla 3 Tutoriel: comment utiliser Joomla 3 Facilement ?

Publié par : Jgreen

Tutoriel Joomla 3 : Comment créer un site Web Rappels sur le Web : Qu'est-ce que le web ? Comment déposer un nom de domaine, chez quel hébergeur stocker mes données ?… Installer Joomla : Quelle version de Joomla utiliser, comment l'installer ?… Paramétrer Joomla : Quelles valeurs donner aux différents paramètres, comment les modifier ? … Faire des menus dans Joomla : Comment créer des menus, comment créer des liens de menus ?... Rattacher les menus Joomla : À un article, à une section, à une catégorie, à une page html, à un autre site, à un formulaire ?... Gérer les articles dans Joomla : Comment écrire des articles dans Joomla, comment les organiser, comment les modifier, les purger, les afficher sur la page d'accueil ?... Modifier la présentation de Joomla : Qu'est-ce qu'un template, un template "responsive", à quoi sert-il, comment le modifier ?... Administrer un site Joomla : Comment gérer les utilisateurs, leur donner des droits, créer un intranet ?... Sécuriser un site Joomla : Comment éviter le piratage du site ? le sécuriser, le remettre en ligne après un piratage ?... Sauvegarder un site Joomla : Comment effectuer une sauvegarde complète du site, comment la restaurer facilement ?... Les extensions Joomla indispensables : Quelles sont les extensions gratuites qui rendent réellement service?... Ce cours répond à toutes ces questions et bien d'autres encore, de manière simple, illustrée et commentée au point qu'il vous deviendra vite indispensable, posé à coté de votre ordinateur


Consulter un extrait ci-dessous

Elles sont affichées en bas et à droite de l'écran et affichent des informations sur le système d'exploitation et les processus résidents.


Lorsqu'un est effectué sur une sélection, un menu "contextuel" s'affiche. Ces menus sont disponibles à tout moment que ce soit dans les applications ou dans le système d'exploitation. Ils permettent d'afficher les principales commandes de gestion d'un objet.


Internet (INTERconnection of NETwork) est un regroupement de réseaux formé de milliers d'ordinateurs de conceptions et d'architectures hétérogènes. Les ordinateurs sont reliés entre eux par une multitude de moyens (médias). Ainsi, lorsqu'une information part d'un serveur WEB pour arriver sur votre ordinateur, elle traverse souvent plus d'une dizaine de routeurs, serveurs et autres ordinateurs.


Cohabitent au sein d'un même Internet des réseaux utilisant des techniques aussi diverses qu'ETHERNET, FDDI (Fiber Distributed Data Interface), ATM (Asynchronous Transfer Mode)... Le seul point commun exigé aux réseaux composant un Internet est un ensemble de protocoles de communication identique. Ces protocoles décrivent la structure des messages échangés et la façon de les exploiter. La suite des protocoles TCP/IP (regroupant IP, UDP, TCP,...) est de loin la plus connue et la plus utilisée.


Du point de vue de l'utilisateur, Internet apparaît comme un simple et unique réseau. Il ne se préoccupe en aucun cas de sa structure. Cependant, les conditions d'accès de l'utilisateur à Internet dépendent d'une structure complexe entre sa situation géographique et le réseau France Télécom.


Le dégroupage est la possibilité, pour les opérateurs alternatifs, d'accéder à la boucle locale du réseau de France Télécom. Cet accès se fait au niveau du répartiteur par connexion des lignes d'abonnés dégroupées à l'équipement actif de l'opérateur alternatif qui y est généralement hébergé. Le dégroupage de la sous-boucle, ou dégroupage au sous répartiteur, permet à ceux-ci d'effectuer la même opération au niveau du sous-répartiteur, local qui regroupe les lignes d'abonnés d'une même zone géographique (quartier, lotissement, ZAC,...) et qui se positionne plus près de l'abonné. L'intérêt de cette opération est de pouvoir offrir à l'abonné des débits plus importants qu'au répartiteur puisque la longueur de la ligne est le principal facteur d'affaiblissement du signal et donc du débit offert à l'utilisateur.


Une autre révolution technologique du Web 2.0 est que l'ensemble des services disponibles sont en ligne (cloud computing). Auparavant, la création était effectuée sur le PC, puis partagée dans le réseau de l'entreprise, puis sur internet à travers quelques services de partage de fichiers. Maintenant la production s'effectue directement en ligne. Le PC ne sert plus que d'interface utilisateur. Plus rien n'est stocké sur l'ordinateur, l'ensemble des informations sont produites, stockées, partagées, échangées, publiées, diffusées, modifiées, commentées, supprimées, etc... en ligne ! Des moteurs de recherche servent à retrouver l'information et des systèmes de tags collaboratifs voient le jour pour affiner l'organisation des informations grâce à un premier niveau d'intelligence collective.


Le web 2.0 est l'appropriation par les internautes des nouveaux outils appartenant à la mouvance "open source" pour publier des contenus numériques à travers les blogs, les wikis, partager des photos, des films, des vidéos et des applications.


Le BLOG est un site web composé de notes ou de billets (posts en anglais) classés selon leur date de publication. Le succès du blog vient d'une grande facilité de publication, d'une grande liberté éditoriale et de la capacité d'interaction en temps réel avec le lectorat.


Le FIL RSS (flux d'actualité) est un simple fichier texte au format XML comportant la description synthétique du contenu et permettant la diffusion automatique des mises à jour d'un blog ou de n'importe quel site web.


Le WIKI est un système de gestion de contenu de site web qui rend les pages Web réalisables et modifiables par les visiteurs successifs autorisés (le mot wiki vient du redoublement hawaiien wiki wiki, qui signifie rapide). L'exemple le plus connu est l'encyclopédie collective Wikipédia créée en 2001, basée sur le principe qu'une entrée puisse être ajoutée par n'importe quel utilisateur du web et modifiée par un autre.

Les SITES DE PARTAGE de photos et de vidéos ont pour ambition de rendre la diffusion d'images aussi simples que des textes sur les blogs.


FLICKR développé en 2002 par une société canadienne, depuis racheté par Yahoo, est un site web gratuit de diffusion et de partage de photographies, dont l'organisation s'apparente à celle d'une communauté virtuelle.


YOUTUBE a été créé en 2005, racheté depuis par Google. C'est un site web de partage de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, visualiser et se partager des séquences vidéo. Les vidéos sont accessibles par catégorie et à l'aide de mots-clés (tags) comme sur Flickr.


Les SITES SOCIAUX, parmi lesquels MYSPACE, FACEBOOK. Les utilisateurs créent des profils connectés par lien à des amis à travers le système. Les profils comportent les domaines d'intérêt et les goûts des utilisateurs, des musiques, des photos et des vidéos.


Les SITES D'ENCHÃ?RES : EBAY par exemple est un site d'enchères en ligne où les vendeurs sont notés selon le degré de qualité et de rapidité du produit vendu et livré, est le modèle de l'activité collective de ses utilisateurs, fonctionnant selon une logique de réputation. Les MASHUPS utilisés par GOOGLE MAPS et YAHOO MAPS ont pour principe d'agréger du contenu provenant d'autres sites, afin de créer un site nouveau.


L'API Google Maps a été codée en 2005 et a donné lieu à l'un des premiers mashusp caractéristiques du web 2.0 : Housing Maps. Ainsi les données du réseau viennent enrichir l'espace physique. On parle désormais "d'espace augmenté" pour caractériser cette articulation du web et de la rue


Pour laisser un maximum de souplesse du mode de décomposition de l'adresse IP en sous réseaux, la norme TCP/IP de sous adressage permet de choisir l'interprétation des sous réseaux indépendamment pour chaque réseau. Une fois qu'une décomposition en sous réseaux a été choisie, toute les machines du réseau doivent s'y conformer.


La création de sous réseaux divise une adresse réseau en plusieurs adresses de sous réseaux uniques, de sorte qu'une adresse spécifique puisse être attribué à chaque réseau physique.


Le protocole TCP (TRANSMISSION CONTROL PROTOCOL) est sans doute considéré comme le plus important des protocoles au niveau transport, regroupant les fonctionnalités de niveau 4 du modèle de référence. Le protocole TCP est en mode connecté, contrairement au deuxième protocole disponible dans cette architecture qui s'appelle UDP. Ce protocole UDP se positionne aussi au niveau transport mais dans un mode sans connexion et avec pratiquement aucune fonctionnalité.


UDP (User Datagram Protocol) est un protocole du niveau de la couche transport, tout comme TCP. Contrairement à ce dernier, il n'est pas fiable, et travaille en mode non connecté. Il assure la détection d'erreur, mais pas la reprise sur erreur. Il n'utilise pas les accusés de réception pour garantir que les données ont été correctement réceptionnées, ne reséquence pas les messages reçus ni n'assure de mécanisme de contrôle de flux pour permettre au récepteur de maîtriser le flot des données. Les datagrammes UDP peuvent donc être perdus, dupliqués ou déséquencés.


Avec la convergence de l'ordinateur, de l'audiovisuel, des loisirs auxquels s'ajoutent les besoins des entreprises, le nombre d'adresse disponibles avec le protocole IPV4 est trop restreint. Bientôt, chaque poste de télévision sera connecté à Internet. Le protocole IPV6 (appelé aussi IPng pour IP new generation) offre plus de souplesse et d'efficacité.



Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

21/03/2013


Langue :

Français


Pages :

178


Consultations :

5969


Note :
Format :

PDF / EPUB


Télécharger l'EBOOK
  • Prix : 9.99€

  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions de vente

    J'accepte les conditions de vente

100 % Compatible
Paiement 100 % sécurisé
Résumé

Auteur : Joel Green


Editeur : iOs


Parution : Février 2013

Edition : j'apprends à me servir de

ISBN : 9782916950211

EAN13 : 9782916950211

Tags : Joomla, web, créer, joomla3, extensions, chronoform, acymailing, spearhead facebook, jce, jumi, showplus, discussion, joomdle, virtuemart
Sur le même thème
Vues : 6124

Guide pratique - Comment créer un site web en 24h avec Joomla!

Vues : 149

Document sous licence CC: http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/. Le processus de démarrage.

Du même contributeur
Vues : 3434

De quoi est composée une fenêtre Publisher? Qu'est-ce qu'une composition, un objet, une page?... Comment créer une page?...

Vues : 2851

Comment bien utiliser Outlook 2010? il est très rare de connaitre les possibilités à 100% de ce logiciel de messagerie qui a...

Vues : 1785

Comment bien programmer avec Access 2010? il est très rare de connaitre les possibilités à 100% de ce logiciel de gestion de...

Vues : 1682

Comment faire des graphiques avec Excel 2010? il est très rare de connaitre les possibilités à 100% de ce tableur. En effet...

Vues : 1402

Comment bien utiliser Access 2010? il est très rare de connaitre les possibilités à 100% de ce logiciel de gestion de base...

Vues : 1389

Comment bien utiliser Outlook 2007? il est très rare de connaitre les possibilités à 100% de ce logiciel de messagerie qui a...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.