Rosanvallon : La nouvelle question sociale

Publié par : Fiches

Fiche de lecture de Rosanvallon : La nouvelle question sociale Dissociation toujours plus grande entre le citoyen, membre de la collectivité et le travailleur, membre de la société de protection qui permet ensuite un libre jeu du marché : « un macro-contrat social légitime le fonctionnement totalement asocial du marché au niveau micro-économique. »,


Consulter un extrait ci-dessous

Il y a donc une dissolution du paradigme assurantiel, mais on assiste également à une décomposition institutionnelle du système, qui suggère que l'on tend à passer vers une logique solidariste. En France, la sécu est devenue un vaste système polymorphe, et si la séparation des risques et des régimes est toujours affirmée, la réalité est tout autre. Le fait, par exemple, que les bénéfices de l'assurance maladie ont été progressivement étendus, de 1967 à 1978 à des catégories de personnes non cotisantes, peut conduire à parler aujourd'hui de " mythe de l'assurance ".


On peut faire deux histoires de l'Etat-providence : une histoire institutionnelle fondée sur l'analyse des techniques assurantielles et une histoire plus philosophique, mettant en rapport le droits sociaux avec la dette que l'Etat contracte vis-à-vis des individus. Aujourd'hui, il faut aller vers la seconde : " le séisme du chômage de masse nous amène à l'essentiel : à l'enracinement de l'Etat-providence dans la matière même du contrat social " (p.50).


L'histoire moderne de la Sécu en France est inséparable du renforcement du lien civique provoqué par les deux WW, l'Etat-providence progresse particulièrement dans ces temps de crise propices à " une expérience de refondation sociale ". Mais cette dimension historique est aujourd'hui ébranlée : dès lors qu'il n'est plus possible de se contenter d'une simple mutualisation des risques sociaux, sur quel principe de justice doit-on fonder l'Etat-providence ? D'autre part, il faudra étudier une dimension plus technique : si on retourne à un système d'essence plus civique, ne faudrait-il pas passer d'un financement fondé sur les cotisations à un financement par l'impôt ?


Aujourd'hui on sait qui sont les riches et les pauvres. Par suite, l'assurance, qui, sous voile d'ignorance, avait une fonction d'agrégation et de socialisation, se transforme en un mouvement de désolidarisation, dès lors que les informations disponibles sur les individus se multiplient. " Nous entrons dans un âge postrawlsien de la réflexion sur le social ".


Refaire nation : " l'Etat-providence doit être repensé comme espace de redistribution acceptée. " (p.69), exemple du Canada où c'est l'Etat-providence qui a maintenu le lien politique malgré les régionalismes. Le problème c'est que lorsque l'Etat-providence s'émancipe de la sphère du travail, il se dirige vers un espace (espace politique de la citoyenneté) beaucoup plus rigide que l'espace économique. Il faudra faire attention aux relents de nationalisme.


Mais cette tendance se heurte tout d'abord aux intérêts syndicaux, puisque la fiscalisation saperait la gestion paritaire des organismes de protection sociale. Ensuite le passage de l'assuré social au contribuable ne pourra pas se gérer simplement et ce pour deux raisons, qui sont en fait deux illusions. D'abord, on pense que c'est évident de distinguer ce qui relève de l'assurance et ce qui relève de la solidarité, les syndicats appellent à cette distinction, pour mieux réaffirmer leur rôle. Mais en fait l'assurance est une technique, alors que la solidarité est une valeur, elles ne sont donc nullement antithétiques, l'assurance est aussi un mode de production de la solidarité.




Publier sur Facebook Publier sur Twitter
Informations
Date :

09/01/2013


Langue :

Français


Pages :

4


Consultations :

5777


Note :
Téléchargement Gratuit
  • Votre email n'est pas valide

    Vous devez valider les conditions d'utilisation

    J'accepte les conditions d'utilisation

-->
Résumé
Tags : Fiche de lecture
Sur le même thème
Vues : 3820

Castel Robert : Les metamorphoses de la question sociale

Vues : 2401

Michel Lallement : Sociologie des relations professionnelles

Vues : 1890

Fiche de lecture de Becker : Les mondes de l'art Les professionnels intégrés sont ceux qui détiennent le savoir-faire...

Vues : 1755

Fiche de lecture de Bourdieu : Un art moyen Les photographes issus de classe que les fils de photographes les représentations...

Vues : 1574

Fiche de lecture de Lahire : Tableaux de famille Les deux parents sont au RMI, la mère a suivi une scolarité courte, le...

Vues : 1515

Fiche de lecture de Reynaud : Sociologie des conflits du travail Reynaud insiste sur le fait que les grèves ne produisent pas...

Du même contributeur
Vues : 85696

Fiche de lecture : Boule de Suif de Maupassant. Le thème de la guerre contre la Prusse est commun à tous les récits des...

Vues : 49122

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Fiche de lecture : Antigone d'Anouilh. Une conclusion...

Vues : 44680

Fiche de lecture gratuite à télécharger ou consulter en ligne. Candide, d?après les enseignements de Pangloss, est...

Vues : 38032

Fiche de lecture : Le pére Goriot de Balzac C'est parce qu'il veut leur faire plaisir et leur éviter le moindre effort qu'il...

Vues : 32285

Le Horla est un ouvrage qui prend possession de son lecteur et qu'on ne peut abandonner. L'histoire, par elle-même n'est pas...

Vues : 23703

Fiche de lecture : Madame Bovary de Flaubert La subjectivité ne se dévoile donc guère sous la forme du discours intérieur;...

Commentaires
Aucun commentaire pour cette publication
Ajouter un commentaire
Envoyer
Pour envoyer la page de votre document, notez ici les emails destinataires de votre demande :
Séparez les emails par des virgules
Signaler un abus
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour noter un document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour envoyer le document.
Cliquez ici pour vous inscrire.
Vous ne pouvez pas acheter de documents sur Needocs.
Vous pouvez vous référer aux conditions générales de vente et d'achat du portail pour connaître les modalités d'achat.